Coronavirus : La Chine installe des caméras de surveillance devant les portes d’entrée des gens… et parfois à l’intérieur de leurs foyers

Publié par

 

Plusieurs Chinois placés en quarantaine ont constaté que des dispositifs de surveillance avaient été installés devant leur logement. Dans certains cas plus rares, des caméras ont été placées à l’intérieur des habitations.

 

Afin de s’assurer que les personnes exposées au virus respectent bien les règles de confinement imposées, les autorités chinoises installent des caméras de surveillance directement à leur domicile. Ces caméras sont fixées au niveau de leur porte d’entrée, voire au sein même du logement selon certains témoignages. Dans ce pays où la surveillance et le contrôle des habitants est déjà largement répandu, sous des formes multiples, les citoyens sont désormais surveillés 24h/24, même dans leur vie privée.

 

 

Twitte

 

 

Le lendemain de son retour à Pékin, Ian Lahiffe a constaté avec effarement qu’une caméra de surveillance était en train d’être installée devant la porte de son appartement. Son objectif était braqué droit sur lui. Après un voyage dans le sud de la Chine, l’expatrié irlandais de 34 ans et sa famille venaient d’entamer une quarantaine de deux semaines, une mesure obligatoire instaurée par les autorités pékinoises pour limiter la propagation du coronavirus. « Avoir une caméra devant sa porte crée une érosion incroyable de la vie privée. Cela me paraît être une énorme récolte de données. Et je ne sais pas dans quelle mesure c’est légal », explique le père de famille à CNN.

 

Aucune annonce officielle n’a été faite en Chine concernant l’installation de caméras devant les domiciles de gens placés en quarantaine. Mais depuis février, cette méthode est appliquée dans plusieurs villes du pays, selon des témoignages récoltés par la chaîne américaine ainsi que des publications sur les réseaux sociaux et des déclarations gouvernementales.

 

 

Un assistant social et un policier à sa porte

La Chine ne dispose actuellement d’aucune loi nationale spécifique pour réglementer l’utilisation des caméras de surveillance, mais ces appareils font déjà partie intégrante de la vie publique : ils sont souvent là pour surveiller les gens qui traversent la rue, entrent dans un centre commercial, mangent au restaurant, montent dans un bus ou s’assoient dans une classe d’école. Selon IHS Markit Technology, la Chine comptait environ 349 millions de caméras de surveillance en 2018, soit près de cinq fois plus qu’aux Etats-Unis.

 

Avec la pandémie, ces engins font plus que jamais partie du quotidien des Chinois. Dans quelques cas plus rares, des caméras ont carrément été installées à l’intérieur des logements. C’est le cas de William Zhou [*], un fonctionnaire domicilié à Changzhou (est). Fin février, alors qu’il rentrait de sa province natale de l’Anhui, l’homme s’est retrouvé face à un travailleur social et un policier. Les deux hommes sont entrés chez lui et ont installé une caméra sur une de ses armoires, l’objectif orienté vers sa porte d’entrée.

 

 

 « La caméra a eu un gros impact psychologique sur moi »

Réticent, William a demandé à l’assistant social ce que l’engin allait enregistrer, et l’individu lui a montré les images sur son smartphone. « J’étais dans mon salon et la caméra m’avait clairement dans son champ de vision », assure-t-il. Furax, le Chinois a cherché à savoir pourquoi la caméra ne pouvait pas être placée à l’extérieur, et le policier lui a répondu qu’elle pourrait être vandalisée. Malgré les vives protestations de l’habitant, la caméra est restée sur son meuble.

 

Contactées par William, les autorités locales lui ont assuré que ce dispositif ne prenait que des images fixes lorsque la porte bougeait et qu’elle n’enregistrait ni audio, ni vidéo. Pas de quoi rassurer l’habitant : « La caméra a eu un gros impact psychologique sur moi. J’essayais de ne pas passer de coups de fil, par peur que l’on enregistre mes conversations. Je m’inquiétais tout le temps, même quand j’allais me coucher. », témoigne-t-il.

 

Le ministère de la Sécurité publique chinois a refusé de répondre aux questions de la chaîne américaine CNN.

 

 

Coronavirus

Pour illustration

 

 

Les Chinois suivis à la trace

La Chine utilise également un système de traçage numérique pour contrôler les mouvements des personnes qui lui permet de décider qui doit être placé en quarantaine. Pour imposer cet isolement à domicile, les autorités locales ont, de nouveau, eu recours à la technologie avec l’utilisation de caméras de surveillance. Une mesure prise dans les villes de Pékin, Shenzhen, Nanjing, Changzhou, entre autres.

 


 

Bonus…

Time : 4 mn 24 [Vostvfr] / [1]

 


 

Source :

https://edition.cnn.com/2020/04/27/asia/cctv-cameras-china-hnk-intl/index.html

https://trustmyscience.com/covid-19-chine-installe-cameras-surveillance-dans-foyers/

https://www.20min.ch/fr/story/la-chine-a-installe-des-cameras-meme-chez-les-habitants-625547483904

https://www.businessinsider.com/china-appears-upping-surveillance-coronavirus-putting-cameras-into-homes-2020-4

https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-installe-des-cameras-devant-les-portes-dentree-des-habitations-1368691

 

Article :

Fleur Brosseau / Trustmyscience / CNN

Joc / 20min.ch

Claire Domenech / Capital.fr

 

Vidéo :

[1] Coronavirus: How is China using surveillance to fight coronavirus? – BBC News / YouTube

 

Note :

[*] Pseudonyme utilisé par CNN

9 commentaires

  1. Les Chinois sont peut-être habitués à ce genre de surveillance dans leur vie privée mais j’espère que cette façon de faire restera chez eux. Nous avons déjà, en France, des caméras pour nos faits extérieurs ( voiture etc…) on ne va pas en rajouter une couche, impensable et révoltante au demeurant, en nous filmant dans nos vies privées sous prétexte de ce virus. Ce Covid 19 va finir par ajouter un problème grave à celui qu’il a déjà : la folie !

    Aimé par 1 personne

    1. Le Covid 19 est une bonne excuse pour justifier l’installation de caméras. Le pire est que la Chine en vend et en installe dans de nombreux pays, avec bien entendu l’infrastructure téléphonique Huaiwei (centraux téléphoniques, antennes, mobiles, etc.) Vous comprenez pourquoi ?

      Aimé par 1 personne

  2. zamicel
    30 avril 2020 à 7 h 14 min
    Écouter aussi les 7 dernières minutes (à partir de : 40 ) sur l’intérêt de reprendre notre pouvoir , conseille vraiment de circonstances : « Dès que vous laissez l’autre prendre, s’emparer de votre pouvoir, de votre discernement, de votre pensée,
    ou une partie de votre pouvoir, que vous laissez l’autre penser à votre place,s’accaparer de votre mental, vous dire comment vous comporter, comment vivre votre vie, quoi ressentir, quoi manger, où aller, comment faire;
    vous perdez votre lumière.
    Et c’est cela l’enjeu de cette planète : en ce moment on doit absolument absolument reprendre notre pouvoir.
    Personne ne peut le faire à notre place.
    Nulle civilisation ne peut survivre à un abandon de ses propres fonctions »

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.