Coronavirus | Etats-Unis : des manifestants anti-confinement pénètrent armés dans le parlement du Michigan

Publié par

 

Gilets pare-balles sur le dos, fusil dans une main. Des dizaines de manifestants armés sont entrés légalement dans le Capitole de l’Etat américain du Michigan, jeudi 30 avril, où les parlementaires étaient réunis. Les protestataires ont exigé l’assouplissement des mesures de déconfinement mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19.

 


 

Time : 1 mn 24 / [1]

 


 

Michigan - 1

 

 

Des manifestants, dont certains portaient des fusils, ont tenté d’entrer dans la chambre législative de l’État pour exiger la fin des mesures de confinement. Manifester avec des armes n’est pas illégal dans cet Etat américain.

 

« C’est la maison du peuple, vous ne pouvez pas nous empêcher d’entrer », scande la centaine de manifestants groupés devant la porte d’entrée de l’assemblée législative de Lansing, capitale du Michigan (Etats-Unis). Certains d’entre eux sont venus armés de fusils d’assaut pour réclamer l’assouplissement des mesures de confinement imposées dans leur Etat.

 

Parmi eux, des membres de la « milice pour la liberté du Michigan », un groupe extrémiste antigouvernemental venu réclamer la réouverture des commerces. Ces militants pro-armes considèrent comme illégale la décision de la gouverneure de prolonger l’état d’urgence de 28 jours, ordonnée sans l’accord de l’assemblée à majorité républicaine.

 

Le Michigan autorise le port d’armes dans ses lieux publics, seuls des contrôles de température ont été exigés aux manifestants pour pénétrer dans l’enceinte du capitole. Se sentant en danger, des élus présents à l’intérieur de l’édifice ont revêtu des gilets pare-balles.

 

Depuis le début de l’épidémie, 3 789 personnes infectées par le coronavirus ont perdu la vie dans le Michigan.

 


 

Time : 1 mn 27 / [2]

 


 

Michigan - 2

 


 

Source :

http://www.leparisien.fr/video/video-etats-unis-des-manifestants-armes-penetrent-dans-le-parlement-du-michigan-01-05-2020-8309280.php

 

Article :

A.C / Le Parisien

 

Vidéo :

[1] Etats-Unis : des manifestants armés pénètrent dans le Capitole du Michigan – Le Parisien / YouTube

[2] Etats-Unis : des manifestants armés réclament le déconfinement – CNEWS / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

9 commentaires

  1. Bonjour
    Ils ont des têtes de premier de la classe; ça rassure !!!
    Mais je pense qu’ils ont avalé un désinfectant comme le préconise Donald. Comme conséquence, peut-être, un lavage de cerveau 😉

    Aimé par 1 personne

  2. « Ces militants pro-armes considèrent comme illégale la décision de la gouverneure de prolonger l’état d’urgence de 28 jours, ordonnée sans l’accord de l’assemblée à majorité républicaine. »

    Ne connaissant pas cette « milice pour la liberté du Michigan », la seule chose que je peux dire c’est que la demande d’un vote formel de l’assemblée de l’Etat du Michigan pour la prolongation du confinement dans cet Etat, loin d’être « extrémiste », qui est le qualificatif accolé à cette milice par le texte du Parisien ci-dessus, semble pleinement conforme avec les principes de l’Etat de droit (rule of law), et à moins que –ce que j’ignore– les assemblées des Etats soient de jure dessaisies de cette question en vertu de la Constitution américaine, je leur souhaite d’obtenir satisfaction. (Considérant d’ailleurs qu’il y a des chances pour que cette assemblée, même « à majorité républicaine », se conforme au point de vue fédéral, mais ce n’est pas le sujet.)

    En France, le Parlement est appelé à voter des lois de ce type dans le même contexte, et le contraire paraîtrait choquant. Par conséquent, alors que, même avec un vote des assemblées représentatives, les questions de la sauvegarde des libertés sont loin d’être par le fait apurées, il est assez consternant que cette manifestation puisse passer pour la demande exorbitante d’une milice extrémiste.

    L’adjectif « extrémiste » accompagne celui d’ « antigouvernemental », qui ne peut pas être compris par un Français moyennement informé (par exemple un lecteur assidu moyen du Parisien), et il y a des chances que le journaliste auteur de l’article lui-même ne sache pas vraiment ce que cela veut dire, à moins que la vue d’hommes armés lui ait fait peur et que l’adjectif « antigouvernemental » lui semblait véhiculer une idée suffisamment inquiétante pour traduire son tremblement. Antigouvernemental, en l’occurrence, ne peut vouloir dire ici qu’ « anti » gouvernement fédéral, c’est-à-dire des gens qui sont pour une lecture constitutionnelle en faveur des Etats (fédérés) plutôt que du gouvernement central. En France, on appellerait ça demander plus de décentralisation…

    Une autre différence entre un Français et un Américain, c’est que l’un chante « Aux armes, citoyens ! » et que l’autre est libre de porter des armes. « Vous chantiez, j’en suis fort aise… »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.