Selon plusieurs études, la surface des villes dans le monde pourrait être multipliée par six d’ici 2100 !

Publié par

 

Selon l’ONU, près de 70 % de la population mondiale vivra en ville d’ici 2050. Contre « seulement » 55 % aujourd’hui. Un mouvement d’urbanisation galopant. Et une estimation renforcée aujourd’hui par des travaux de chercheurs qui prévoient sur la surface occupée par les villes dans le monde pourrait être multipliée par près de six d’ici 2100 !

 

 

Ville - 2

 

 

Entre 1985 et 2015, chaque année, près de 10.000 km2 de terre — c’est un peu moins que la superficie de l’Île-de-France — ont été investis par la ville dans le monde. C’est la conclusion d’une étude basée sur des images satellites très précises. Sur cette période, la surface occupée par les villes est passée de quelque 360.000 km2 à plus de 650.000 km2. Soit une augmentation de 80 % environ. Un taux d’urbanisation mondial sans précédent. Quatre fois supérieures aux estimations précédentes.

 

Mais à en croire les projections de chercheurs de l’université du Delaware (États-Unis), cela n’est rien comparé à ce qui nous attend d’ici la fin du siècle. Si la tendance de l’urbanisation se poursuit, la surface occupée par les villes pourrait atteindre les 1,6 million de km2 en 2100. Une superficie de presque deux fois et demie celle de la France. Et dans les scénarios extrêmes, la superficie des villes du monde pourrait même être multipliée par six !

 

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont d’abord penchés sur les données mondiales portant sur divers aspects de l’urbanisation. Y compris des images satellites fournissant un aperçu détaillé du développement urbain. Ce travail leur a permis de dégager trois grandes catégories : urbanisé, urbanisation régulière et urbanisation rapide. « Et les pays passent de l’un à l’autre au fil du temps », indique Jing Gao, spécialiste en sciences des données, dans un communiqué.

 

 

Urbanisation - 1

 

Urbanisation - 2

Selon le classement des chercheurs de l’Université du Delaware (États-Unis), la plupart des pays d’Europe se trouvent actuellement dans la catégorie « urbanisé ». La Chine sort de la catégorie « urbanisation rapide » pour entrer dans la catégorie « urbanisation régulière ». La plupart des pays d’Afrique sont à classer dans la catégorie « urbanisation rapide ». Ici, une carte des villes européennes en 2000 et une projection sur 2100. © Université du Delaware

 

 

L’urbanisation et ses conséquences

Après cela, les chercheurs ont divisé le monde en 375 régions. Ils ont alors exécuté un modèle unique pour chacune d’elles et reconstitué les résultats de tous les modèles pour éditer une carte mondiale de l’urbanisation. De quoi faire la lumière sur la façon dont nos villes peuvent changer.

 

Mais il ne faut pas perdre de vu que l’urbanisation dépend largement des tendances sociétales des années à venir. Ainsi les tendances de croissance économique, de changements démographiques ou d’habitudes de vie et d’impact environnemental. Et peut-être même, la crise du coronavirus que nous vivons actuellement. Quel que soit le scénario, la plupart des pays devraient tout de même s’urbaniser d’ici la fin de ce siècle.

 

Toutefois, dans un monde qui se concentre sur le développement d’activités et d’une économie durables, la croissance des villes sera moindre. Dans un monde matérialiste qui s’appuie sur les combustibles fossiles, en revanche, la superficie des villes pourra être multipliée par trois en Europe et en Asie du Sud-Est et par quatre aux États-Unis. Les chercheurs espèrent que ces projections viendront éclairer les politiques urbaines. Car une telle croissance se fera au détriment des terres agricoles ou autres et pourrait avoir des conséquences inattendues comme une exposition potentielle accrue aux inondations.

 


 

Time : 8 mn 27 [Vostvfr] / [1]

 

Time : 11 mn 33 [Vostvfr] / [2]

 


 

Source :

https://www.nature.com/articles/s41893-020-0521-x

https://www.nature.com/articles/s41467-020-15788-7

https://www.udel.edu/udaily/2020/may/mapping-global-urban-expansion-21st-century/

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-surface-villes-pourrait-etre-multipliee-six-dici-2100-34842/

 

Article :

Nathalie Mayer, Journaliste / Futura Sciences

 

Vidéo :

[1] Top 10 Largest Cities by 2030 | The B1M / YouTube

[2] Top 10 Largest Cities by 2100 | The B1M / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

5 commentaires

Répondre à ivernazza Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.