Chasseurs de trophées : des riches touristes prêts à payer 44 000 $ pour tuer un ours polaire

Publié par

 

Ces dernières années, les photos de riches touristes posant fièrement au côté de trophée de chasse tels que des lions, des girafes ou encore des rhinocéros on fait scandale sur Internet. On le sait moins, mais ce fléau est aussi présent dans les contrées nordiques, avec une victime principale : l’ours polaire.

 

 

Ours - 3

 

 

Aujourd’hui encore, plusieurs entreprises américaines et canadiennes proposent des expéditions dont l’objectif est ni plus ni moins de traquer le grand prédateur jusqu’à épuisement avant de le tuer. Pour rappel, la Norvège et le seul pays à avoir complètement interdit la chasse de l’ours polaire. Dans les autres régions où il vit, comme les États-Unis, le Canada et la Russie, sa chasse reste autorisée pour les Inuits qui possèdent des licences spéciales dans l’unique but de se fournir en nourriture et en peaux afin de créer des vêtements. Cependant, certains locaux ont déjà dénoncé la vente de ces licences à des sociétés de tourisme de chasse.

 

Des rapports récents ont montré qu’environ 5 000 spécimens avaient ainsi disparu lors des dernières années. Un triste bilan qui inquiète grandement les défenseurs de la cause animale. Selon l’ONG World Wildlife Fund, il ne resterait qu’entre 20 000 et 25 000 ours polaire à l’état sauvage dans le monde. Une population qui décline rapidement en raison de la chasse, mais également du réchauffement climatique qui fait fondre la banquise et réduit son habitat de manière inéluctable.

 

 

Plusieurs entreprises proposent de tuer des ours polaires

Si pour l’immense majorité d’entre nous, chasser une espèce emblématique en danger et tout simplement choquant, ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde. En effet, les tour-opérateurs comme Worldwide Trophy Adventures ou Ameri-Cana Expeditions ne semblent pas avoir de difficulté à trouver des personnes intéressées. Pour environ 40 000 euros, de riches clients s’offrent donc une session de chasse d’environ 10 jours. Ce tarif comprend tout l’équipement nécessaire (tente, vêtements, armes, munitions, nourriture, etc…) et un guide afin de mener à bien cette quête funèbre. Dans le cas où aucun ours n’aurait été tué lors de cette période, certaines entreprises proposent même de donner une seconde chance à ses clients en leur offrant la possibilité de retenter leur chance gratuitement.

 

 

Ours - 4

 

Ours - 2

 

 

Et ce business horrible ne s’arrête pas là

Après l’expédition sur le terrain, Ameri-Cana Expeditions propose par exemple à ses clients d’envoyer la tête et certains os des ours abattus à un taxidermiste qui les transformera en véritables trophées de chasses traditionnels. « C’est bien connu que l’ours blanc est en grand danger. Si nous voulons qu’il survive, il faut arrêter ce massacre. L’espèce doit déjà faire face au changement climatique, à la pollution, à la disparition de son habitat et n’a vraiment pas besoin d’une menace supplémentaire », confie Eduardo Gonçalves, membre du collectif Ban Trophy Hunting, qui comme son nom l’indique, lutte pour l’abolition de la chasse aux trophées.

 

Shalaka Pai

 


 

Source :

https://www.ameri-cana.com/north-american-hunting/canadian-arctic-polar-bear-hunt/

https://life.shared.com/trophy-hunters-pose-with-slain-polar-bears-in-ad-for-company-offering-44-000-hunting-trips

https://www.demotivateur.fr/article/malgre-l-interdiction-de-riches-touristes-continuent-a-payer-pour-tuer-des-ours-polaires-21341

 

Article :

Albane P / Demotivateur / Shared

 

Photo :

Worldwide Trophy Adventures

22 commentaires

    1. Les éléphants, les tigres, les lions,… et les ours polaires. Ce genre d’individu devrait être soigné psychologiquement car ils doivent avoir de gros psychologique. Je repense à cette femme qui posait à côté d’un animal qu’elle avait tué. J’en avais fait la publication mais j’ai oublié le titre.

      Et que font les politiques…

      Bref, ignoble. pas étonnant qu’il y ait des guerres un peu partout sur le globe si l’on extrapole.

      Aimé par 2 personnes

      1. « Que font les politiques? » hasardez-vous. La réponse est pourtant évidente: ils planchent comme des damnés à la réalisation de bâillons plus confortables et plus “attractifs” – car il y a longtemps que le terme « attrayant » est tombé dans les poubelles de la mémoire courte au profit du nouveau sabir à l’usage des tapirs – pour leurs administrés. Processus que l’on nomme: « La Gouvernance ». Le mougeon domestique s’exclamera bientôt (au moment du sacrifice) « mais que fait la police ?! »…

        Aimé par 1 personne

  1. Je ne mets d’étoile car je trouve ces actes purement scandaleux. C’est ces chasseurs qui devraient être chassés ou jetés en pâture à ces ours. Ils verraient ce que c’est que d’être chassés. 😡😡😡

    Aimé par 2 personnes

  2. Baissez la tête; mettez les casques et tous aux abris! Nous culminons en une époque où les cons volent bas et en formations serrées… surtout depuis que l’on s’est mêlé de leur demander leur avis…

    J'aime

  3. Ces gens devraient être enfermés dans un asile psychiatrique. Ils massacrent les animaux juste pour le plaisir de massacrer. La même chose s’est passée dans le Sahara algérien. Des riches Émirs du Golfe viennent soi-disant y passer leurs vacances alors qu’en fait ils viennent chasser la gazelle et l’outarde du désert. Le pire est qu’ils les tuent puis les abandonnent pourrir.
    Heureusement les habitants de ces contrées ont pris les choses en main en protégeant ces animaux. Voir :
    https://www.espacemanager.com/gazelles-massacrees-par-les-emirs-du-golfe-des-patriotes-algeriens-sindignent-et-defendent-leur.html

    Aimé par 2 personnes

    1. Il y avait eu également un responsable politique espagnol qui avait fait un safari…. J’ai oublié son nom. Je ne suis pas psychologue mais il doit y avoir un problème d’ego peut-être.

      J'aime

  4. Je suis tellement choquée et outrée par ce genre de pratiques que ( tu ne m’en voudras pas j’espère) mais je ne mettrai pas de  » j’aime  » – Je ne comprends pas quel plaisir on peut retirer de tels actes, mis à part, comme tu le disais justement,  » un problème d’égo  » (surdimensionné ! ) associé à une cruauté sans pareil.

    Aimé par 1 personne

  5. C’est fou que ces tout petits types (dans tête vide de neurones) aient ce besoin de se grandir en se mesurant lâchement avec un grand animal sauvage! Ça me dégoute profondément! A croire qu’ils n’ont rien d’autre pour affirmer leur virilité…

    Aimé par 1 personne

  6. A partir du moment où des énergumènes sont assez riches et ont assez de pouvoir pour se payer ce genre de délire, je ne comprend pas les gens incrédules sur tout le reste, vaccins, pucage, adréno-chrome, sectes pédo-satanistes, gates, epstein, clinton, soros, etc,…(oui noms en minuscule^^)
    Les gens de bien doivent s’unir contre toute cette saloperie, plus que jamais

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous cite :  » Les gens de bien doivent s’unir contre toute cette saloperie, plus que jamais. »,

      …Je le pense également et valide l’intégralité de votre commentaire.

      J'aime

  7. Vraiment ignoble ! Les entreprises qui proposent cette chasse honteuse devraient être sous les barreaux avec les gros riches qui participent à ça !
    On se demande ce que fait les autorités ! A croire qu’ils empochent une part du pognon !!!

    J'aime

  8. Pour moi ces imbéciles qui ne trouvent que ce genre de « loisir » pour se distraire ne valent guère mieux que les trafiquants qui tuent des éléphants et des rhinocéros en Afrique.
    Cela me rappelle l’histoire de ce riche dentiste américain, un millionnaire qui était fier d’avoir abattu célèbre lion Cecil, le lion star du plus grand parc zimbabwéen dans le but de s’offrir la tête du célèbre lion et sa crinière noire et l’arborait sur le Net.
    Il eut droit à un déferlement d’insultes et d’injures mais il s’en moquait car cette chasse en Afrique était légale et ce monsieur « était fier de son trophée.
    Quand je vois ce genre d’assassin sans scrupule, je rêve qu’un justicier protecteur des animaux les surveille, les suive et les abatte avant qu’ils n’aient eu le temps de faire leur sale besogne. Ça se saurait et les chasseurs de trophées sauraient alors qu’à leur tour, ils pourraient être chassés.
    Quant à ces milliardaires américains, ils ont des exemples qu’ils suivent sans se tracasser puisque, en 2010, lors d’un safari au Zimbabwe, les fils de Donald Trump, futur président idiot des States, avaient été épinglés pour avoir posé autour d’une dépouille de léopard et d’une queue d’éléphant coupée au couteau.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.