Alaska : le bus mythique du film « Into the Wild » a dû être déplacé par sécurité [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 06 / [1/2]

 


 

Le vieux bus devenu lieu de pèlerinage en Alaska pour des aventuriers du monde entier, notamment depuis son apparition dans le film de Sean Penn « Into the Wild », a été déplacé afin de protéger les randonneurs trop téméraires.

 

Surnommé le « Magic bus », il était mentionné dans le livre tiré d’une histoire vraie « Voyage au bout de la solitude » de Jon Krakauer (1996), et figurait sur l’affiche de son adaptation au cinéma en 2007, racontant le périple d’un jeune homme cherchant à fuir la civilisation pour se rapprocher de la nature.

 


 

Fin de parcours pour ce vieux bus abandonné en pleine nature en Alaska. Jeudi, les autorités l’ont hélitreuillé pour éviter de nouveaux drames. C’est là que le jeune aventurier américain Christopher McCandless avait trouvé refuge et était mort en 1992. Problème : depuis la sortie en 2007 du film « Into the Wild », retraçant son destin tragique, le bus attirait des dizaines de touristes, qui mettaient leur vie en danger pour se rendre dans ce lieu isolé.

 

 

Into the Wild - 1

 

 

Chaque année, des dizaines de touristes marchent sur les traces de Christopher McCandless. Cet étudiant américain a connu un destin tragique, qui a inspiré en 2007 le film « Into the Wild » de Sean Penn, adapté du livre biographique du même nom écrit par Jon Krakauer en 1996.

 

Dans les années 1990, rejetant la société de consommation, le jeune Christopher McCandless décide de parcourir les États-Unis et se coupe peu à peu de la civilisation, jusqu’à vivre dans une totale solitude en pleine nature. Il a passé ses derniers jours dans un bus abandonné au cœur de l’Alaska, où il est mort à 24 ans d’une intoxication alimentaire après avoir ingéré des plantes.

 

Depuis la sortie du film, des dizaines de touristes ont voulu retrouver le bus et ont mis leur vie en danger en cherchant à se rendre dans ce lieu isolé. Les autorités de l’Alaska ont donc décidé de mettre fin à ces dangereux périples. Jeudi, le bus a été retiré du parc naturel de Denali par un hélicoptère, pour des raisons de sécurité.

 

« Nous encourageons les gens à profiter des zones sauvages de l’Alaska en toute sécurité, et nous comprenons l’emprise que ce bus a eue sur l’imagination populaire », ont déclaré les autorités locales par voie de communiqué. « Cependant, il s’agit d’un véhicule abandonné et en voie de détérioration. Plus grave encore, il a coûté la vie à certains visiteurs. »

 

 

15 opérations de sauvetage lancées entre 2009 et 2017

Ces derniers mois, la situation ne s’est guère améliorée. En mars, la BBC a rapporté qu’une opération de sauvetage avait dû être menée dans le parc de Denali en Alaska : cinq touristes s’y étaient perdus en cherchant le fameux « Magic Bus ».

 

Un problème récurrent. En effet, entre 2009 et 2017, 15 opérations de recherches ont été lancées pour ce même motif. Deux personnes ont même perdu la vie durant leur périple pour rejoindre le bus. Dont la dernière en juillet 2019.

 

Car pour rejoindre le bus, il faut traverser la rivière Toklat. Une excursion périlleuse. Certains en prennent conscience et se contentent alors de visiter la réplique du bus, située à quelques kilomètres dans une brasserie de Healy. Comme Antonette Spaan, qui a préféré écouter les conseils des habitants durant son voyage : « En gros, ils vous conseillent de ne pas y aller parce que c’est trop dangereux », résume la touriste, citée par le média américain CNN.

 

 

Les habitants ont fait de la prévention auprès des touristes

En effet, les gens de la région s’agacent de voir des touristes se lancer dans une randonnée si difficile sans aucune préparation. « Je dirais que la plupart des gens qui vivent ici veulent voir le bus disparaître », a déclaré Jon Nierenberg, un habitant, au quotidien local Anchorage Daily News. « Je pense qu’il devrait être enlevé et déplacé quelque part, dans un endroit où les gens peuvent aller le voir en toute sécurité. »

 

Un avis que ne partage pas le maire du district de Denali, Clay Walker : « Il y aura toujours des gens qui seront attirés par ce site et qui voudront se mesurer à la nature de l’Alaska », estime-t-il sur le site de CNN. Il a bien pensé à installer un panneau devant la rivière pour dissuader les curieux. Plus radicaux, certains habitants ont assuré qu’ils finiraient par régler eux-mêmes le problème. « Quelqu’un va finir par prendre les choses en main et démolir le bus », a averti Paxson Woebler, un Alaskien qui a son propre site web sur le trekking dans l’État, auprès de CNN.

 

 

Se confronter à la nature

Qu’importe. Les touristes n’entendent pas tous suivre les conseils des riverains. Car pour la plupart, ce voyage à la recherche du « Magic Bus » va bien au-delà de la simple randonnée. Cela tient presque du voyage initiatique. Voire de la quête d’une vie.

 

« Il y a l’idée de fuir la société, de ne pas faire ce que tout le monde attend de vous. De se perdre dans la nature et de renouer avec soi-même », explique à CNN Martina Treskova, qui a elle-même fait le périple jusqu’au bus avec son mari.

 

D’autres veulent se confronter à la dureté de la nature. Faire face aux intempéries. Et en triompher. Gavin Brennan s’est lancé ce périple quelques mois après avoir lu « Into the Wild ». « J’étais prêt à tout risquer pour voir ce bus et ressentir sa magie », avoue-t-il à CNN. « Mon voyage en Alaska a connu de nombreux rebondissements, des tempêtes de neige aux rencontres avec des orignaux. Des empreintes d’ours, même. J’ai laissé mon livre sur le lit de Chris en jurant de ne jamais revenir. »

 

Les expéditions dangereuses vers le mythique bus de Christopher McCandless devraient donc prendre fin. Mais les touristes auront bientôt la possibilité de visiter le bus en Alaska « en toute sécurité », précisent les autorités locales.

 


 

Time : 1 mn 21 / [2/2]

 


 

Certains fans de l’histoire d’Alexander Supertramp se mettaient en danger pour aller voir ce bus légendaire.

 


 

Into the Wild - 3

 


 

Source :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-bus-dinto-the-wild-deplace_fr_5eed1a60c5b60982f6f5b424

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/97638/reader/reader.html#!preferred/1/package/97638/pub/142752/page/7

 

Article :

Le HuffPost avec AFP

Sacha Martinez / Ouest France

 

Vidéo :

[1] Alaska : le célèbre bus du film « Into the Wild » déplacé par sécurité – Le Parisien / YouTube

[2] Le bus mythique d' »Into the Wild » a dû être déplacé – LeHuffPost / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

13 commentaires

  1. C’est incroyable cette envie de voir quelque chose dès le moment où l’on vous dit « c’est dangereux d’y aller  » … J’avoue ne pas très bien comprendre cet engouement de risquer sa vie (voire même de la perdre !!! ) pour …. un bus ! aussi mythique soit-il et qu’il ait engendré un film superbe. Mon âge et mon âme pas très aventurière peut être 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. En effet… l’imbécillité et le voyeurisme prêts à tout, et encouragés par le biais d’invulnérabilité et l’esprit de compétition ; la totale… Franchement, on se rapproche des Darwin awards, là…

        J'aime

  2. J’ai le DVD mais à part Mike Horn, je ne vois pas comment survivre longtemps dans ces conditions et d’ailleurs l’expérience s’est mal terminée pour Christopher.

    J'aime

    1. Le film est excellent. J’ai également le livre mais je n’ai pas encore lu.

      Pour survivre dans de tels conditions, ce n’est pas donné à tout le monde.

      Merci pour ton commentaire Pat.

      Je te souhaite un bon week-end.

      J'aime

  3. Quand les touristes se prennent pour des pros du trekking… Dommage!!!
    Où comment mourir en fuyant la stupidité humaine… c’est bête non??!!!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.