Île de Pâques : le haka pei, rituel Rapa Nui [Vidéo]

Publié par

 

Des hommes qui descendent la pente d’un volcan à pleine vitesse en enfourchant le tronc d’un bananier ? Dit comme ça, on pourrait croire à une scène d’action dans un film d’aventure peu crédible. Pourtant, sur l’île de Pâques, ce spectacle incroyable est une réalité impressionnante. 

 

Chaque année, à l’occasion du festival Tapati, une fête traditionnelle, des hommes se retrouvent pour descendre un volcan à pleine vitesse et sans protection.

 

Le haka pei se déroule sur la colline Maunga Pu’i durant le festival Tapati. Les concurrents doivent descendre la colline sur deux troncs de bananiers liés entre eux, le but étant d’arriver le plus loin en étant le plus rapide. La colline mesure 120 mètres et est inclinée à 45°, la descente se fait sur environ 300 mètres et les concurrents peuvent atteindre 80 km/h. Ils sont vêtus d’un hami (pagne) et de takona (peinture traditionnel utilisant le ki’ea, pigment naturel).

 

Ce sport a pour origine un ancien rite dans lequel les jeunes prouvaient leur courage et leur maturité en effectuant le haka pei, ceux qui y parvenaient pouvaient devenir matato’a (guerrier). Ce rite représentait la transition de l’enfance à l’âge adulte. Une autre version croit que le haka pei faisait partie de l’entrainement des guerriers afin de devenir courageux pour combattre les autres clans de l’île.

 

Certains pratique le haka pei tandem qui consiste à descendre à deux sur les troncs, ce qui double le poids et augmente la vitesse.

 

Le haka pei est un sport dangereux, seuls une vingtaine de rapa nui prennent le risque d’y participer. Il y a régulièrement des accidents, Suite à ces accidents, certains habitants se demandent s’il ne faudrait pas supprimer cette épreuve du festival mais cela n’est pas prévu.

 


 

Time : 3 mn 03 / [1]

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Haka_pei

https://positivr.fr/kaka-pei-descente-volcan-sur-tronc-de-bananier-ile-de-paques/

 

Vidéo :

[1] Descendre un volcan à 80km/h – France Ô / Facebook

 

Photo :

Pour illustration

3 commentaires

  1. J’ai regardé une émission sur Rapa-nui durant une semaine et j’avoue que cela a complété mes connaissances sur cette île mystérieuse.
    J’avais déjà lu pas d’articles sur leur culture, les moaïs et leurs coutumes, mais j’avoue en avoir encore appris beaucoup par ce que racontent les anciens de cette île.
    Une île qui n’en reste pas moins mystérieuse et qu’il faudrait aider à préserver ses célèbres statues qui s’abiment avec le temps.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.