La compagnie Space Perspective propose des vols en ballon dans la stratosphère [Vidéo]

Publié par

 

Un aller-retour de six heures pour observer la Terre depuis le « presque-espace », voilà ce que proposera Space Perspective, une start-up américaine de tourisme spatial. Son vaisseau, baptisé Neptune, conçu pour embarquer huit passagers en plus du pilote, sera bientôt dans les starting-blocks. Le prix ? Pas de communiqué officiel pour le moment, mais selon les premières déclarations des dirigeants, il en coûterait près de 125 000 $ pour ce voyage inoubliable.

 

Le récent retour des vols spatiaux habités depuis le sol américain a semble-t-il réveillé un intérêt grandissant pour les voyages dans l’espace. Le fondateur de Space Perspective, Taber MacCallum, ne peut que s’en réjouir et se félicite de « permettre aux gens de découvrir la perspective inspirante de notre planète depuis l’espace, pour le bien de tous ».

 

 

Ballon - GIF - 2

 

 

Pouvoir ressentir « l’effet d’ensemble »

Car l’intérêt, selon MacCallum et la co-PDG Jane Poynter, est d’offrir au plus grand nombre la possibilité d’observer la Terre dans sa globalité. Cet « effet d’ensemble » est, pour ceux qui ont eu la chance de l’avoir expérimenté, une sensation puissante et bouleversante. L’astronaute Kathryn Sullivan – première Américaine à avoir effectué une sortie orbitale – aurait déclaré à ce sujet : « Je suis heureuse d’annoncer qu’aucune étude ou formation préalable ne peut pleinement préparer qui que ce soit à la crainte et à la merveille que cela inspire ». Bob Behnken, qui a récemment rejoint l’ISS avec Doug Hurley à bord du Crew Dragon, a de son côté confié aux médias : « Vous voyez que c’est une seule planète avec une atmosphère partagée. C’est notre place commune dans cet univers ».

 

 

Ballon - 3

L’effet d’ensemble désigne la sensation bouleversante que l’on ressent lorsque l’on voit la planète dans sa globalité. Une prise de conscience « unique », selon ceux qui l’ont expérimentée. Crédits : Space Perspective

 

 

Vous l’aurez compris, l’expérience est en quelque sorte l’opportunité de remettre les choses à leur place, de faire prendre conscience aux chanceux passagers de la petitesse et de la fragilité du monde dans lequel nous vivons, du fait que nous sommes tous embarqués « sur le même bateau », comme l’explique Poynter : « Aujourd’hui, il est plus important que jamais de voir la Terre comme une planète, un vaisseau spatial pour toute l’humanité et notre biosphère mondiale ». À ce jour, moins de vingt personnes ont eu la chance d’atteindre la stratosphère à bord d’un ballon spatial.

 

Le ballon, de la taille d’un terrain de football, sera rempli d’hydrogène. Neptune emmènera ses passagers, baptisés Explorers, à environ 30 kilomètres d’altitude – soit plus de deux fois plus haut que les avions commerciaux –, d’où ils pourront profiter d’une vue imprenable sur notre planète ; le vaisseau embarquera également diverses charges utiles à usage scientifique. Space Perspective promet que l’expérience sera « aussi simple que d’embarquer dans un avion ».

 

À bord de la capsule – pensée par la société PriestmanGoode, spécialiste du design pour l’aviation –, un environnement confortable et spacieux : température agréable, sièges, bar, accès aux réseaux sociaux, toilettes, ainsi que d’immenses baies vitrées pour profiter de la vue à 360°. Un petit aperçu ?

 


 

Time : 49 s / [1]

 


 

Démocratiser l’espace pour changer la perception du monde

L’ascension durera approximativement deux heures ; une fois à 100 000 pieds (30 kilomètres), le vaisseau naviguera pendant deux heures au-dessus de la Terre, pour permettre aux passagers de profiter pleinement du spectacle (et surtout, de le partager sur les réseaux !). Après une descente de deux heures, le retour se fera dans l’océan Atlantique, où attendra un navire chargé de récupérer les passagers, la capsule (réutilisable) et le ballon.

 

 

Ballon - 2

 

 

Si Neptune a été principalement conçu pour un usage touristique, « les sciences et l’éducation sont également au cœur de la mission », soulignent les responsables dans un communiqué. Des instruments scientifiques seront d’ailleurs exploités dès le premier vol d’essai sans équipage, prévu pour début 2021. Le vaisseau pourra notamment être utilisé pour mener des recherches dans le domaine du climat et des systèmes atmosphériques terrestres, mais aussi en astrophysique et en astrobiologie, pour mieux cerner les limites de la vie sur notre planète et au-delà.

 

Au vu de ce potentiel, l’organisation Space for Humanity, à but non lucratif, a conclu un partenariat avec Space Perspective dans le cadre de son programme Citizen Astronaut et ses recherches scientifiques. « Changer le monde en changeant la perspective des citoyens ordinaires », voilà l’objectif de cette organisation, née en 2017. Dylan Taylor, son fondateur, déclarait à l’époque vouloir envoyer 10 000 personnes dans l’espace au cours des dix prochaines années, afin de changer la perception humaine et d’améliorer l’état du monde.

 

 

Ballon - GIF - 1

 

 

Un voyage extraordinaire, ne nécessitant pas de conditions physiques particulières et potentiellement accessible aux plus modestes (du moins à terme), voilà donc le projet de Space Perspective. Pour se démarquer un peu plus des entreprises concurrentes du secteur – notamment SpaceX, Blue Origin ou encore Virgin Galactic. MacCallum a même annoncé qu’il serait possible de célébrer des événements à bord de l’engin !

 

Pour son premier vol d’essai, Neptune devrait décoller depuis le Centre spatial Kennedy en Floride. D’autres bases telles que Cecil Spaceport, ou encore d’autres sites en Alaska, à Hawaï ou à l’étranger sont également envisagés pour les vols à venir. Quiconque est tenté par ce voyage hors du commun est déjà invité à réserver sa place sur le site de la société.

 


 

Source :

https://thespaceperspective.com/

https://trustmyscience.com/voyage-dans-stratosphere-pour-bientot/

https://thespaceperspective.com/for-immediate-release/fly_to_edge_of_space/

https://www.theverge.com/21294039/space-perspective-stratosphere-balloon-travel-tourism-world-view

 

Article :

Fleur Brosseau / Trustmyscience

 

Vidéo :

[1] The Space Perspective – Spaceship Neptune – Space Perspective / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

12 commentaires

  1. Ce doit être un merveilleux voyage inoubliable. Un voyage qui pourrait permettre à ceux qui font le voyage de prendre conscience de l’état de notre Terre et de l’atmosphère qui l’entoure.
    Thomas Pesquet en a pris de nombreuses photos durant ses six mois dans la station spatiale internationale et il en a tiré un livre superbe livre intitulé Terre(s) qui montre à quel point l’homme peut faire des dégâts dans la nature et l’assèchement de certains endroits.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Aphadolie Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.