BNP Paribas va lancer la première carte bancaire avec capteur biométrique de notre empreinte digitale ! [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 35 / [1/2]

 

BNP Paribas devrait prochainement lancer la première carte bancaire par empreintes digitales en France. À l’automne, il sera donc possible de payer avec son doigt et donc de s’affranchir du code confidentiel.

 


 

Carte bancaire - 3

 

 

Grâce à cette innovation technologique « made in France » que nous vous révélons en exclusivité, la carte bancaire devient biométrique et s’affranchit de son code confidentiel.

 

Notre empreinte digitale pourrait-elle remplacer le code de carte bancaire ? Selon nos informations, la carte bancaire biométrique doit faire son apparition en France cet automne et BNP Paribas sera le premier réseau à déployer cette innovation technologique à grande échelle.

 

Pour l’heure, la banque au carré vert et aux étoiles blanches peaufine encore son offre commerciale… On ne connaît donc pas le tarif annuel de cette future carte, tout juste apprend-on qu’elle devrait être proposée aux détenteurs d’une carte Premier ou Gold. Et en nombre significatif.

 

 

Un premier lot de 10 000 à 15 000 cartes biométriques

« De nombreuses initiatives et prototypes ont vu le jour ces dernières années à travers le monde mais aucun n’a donné lieu à une commercialisation de masse auprès du grand public », souligne Jean-Marie Dragon, responsable monétique et paiements innovants chez BNP Paribas. Ainsi, la banque privée suisse Cornèr Banque et la britannique NatWest testent la commercialisation d’une telle carte pour quelques « happy few ». « Nous serons les premiers cet automne à proposer un premier lot de 10 000 à 15 000 cartes biométriques Visa Premier », assure Jean-Marie Dragon.

 

D’autres établissements français testent des pilotes et s’apprêtent à sauter le pas. La Caisse régionale du Crédit Agricole Touraine Poitou l’expérimente et trois caisses régionales du groupe comptent la proposer avant l’hiver. A la Société générale, « plusieurs centaines de salariés et proches la testent depuis plus d’un an. Le potentiel est là mais il faut encore améliorer la technologie et la simplicité d’usage de la carte », précise un porte-parole.

 

 

Comment fonctionnera ce nouveau type de carte bancaire ?

A l’image du paiement sans contact, dont le plafond vient d’être relevé à 50 euros, il n’y a aura qu’à mettre son doigt sur la carte bancaire biométrique, à quelques centimètres du boîtier du commerçant, pour que la transaction s’effectue dans les mêmes conditions de sécurité qu’une carte bancaire classique. Un voyant lumineux vert s’allumera sur la carte tandis que le terminal émettra un « bip ». Seule contrainte : avoir préalablement enregistré son empreinte digitale grâce à un petit lecteur recyclable envoyé avec la carte.

 

 

Carte bancaire - 2

 

 

« Cette carte contient plusieurs innovations de haute technologique », explique Sylvie Gibert, vice-présidente en charge des cartes de paiement chez Thales, à l’origine de la future carte biométrique de BNP Paribas. « Depuis plus de trois ans, elle mobilise d’énormes investissements et notre R & D. » Thales (ex-Gemalto) a testé des centaines de projets pilotes en Suisse, Royaume-Uni, Chypre ou Liban avant d’aboutir à la solution bientôt commercialisée.

 

« Entre autres défis, il a fallu intégrer davantage de composants, le capteur d’empreinte et le circuit électrique, tout en gardant la dimension et l’épaisseur d’une carte ordinaire », ajoute Aurélie Tournant, experte carte biométrique et marketing produit chez Thales. Le constructeur a aussi dû batailler pour offrir la même résistance mécanique qu’une carte classique et bien sûr une sécurité maximale.

 

 

Une technologie rassurante à l’heure des gestes barrières

La carte biométrique séduira-t-elle les Français ? Dans l’Hexagone, où est née la carte à puces, les paiements par carte représentent 60 % des transactions courantes, selon l’Observatoire CB du Groupement Cartes bancaires. Certes, les paiements par smartphone progressent mais ils demeurent confidentiels (0,10 % des paiements nationaux de proximité en 2018 selon la Banque de France).

 

De fait, durant le confinement, le « sans contact » a été massivement plébiscité comme geste barrière face au coronavirus. « L’appétence était déjà forte avant le Covid mais depuis, les sollicitations des banques pour équiper leurs clients sont encore plus nombreuses », confie Sylvie Gibert.

 

Tout le monde n’est cependant pas aussi positif. « Attention », prévient Serge Maître, président de l’Association française des usagers des banques (Afub), « il ne faut pas que ces cartes biométriques aggravent le mal endettement. A force de faciliter et de banaliser les paiements sans contact, on incite les ménages à les multiplier sans compter avec le risque d’une utilisation inconsidérée voire dangereuse », s’inquiète-t-il.

 


 

Time : 1 mn 22 / [2/2]

 

Bientôt, nos cartes bancaires fonctionneront avec… notre empreinte digitale !

 


 

Source :

https://www.leparisien.fr/economie/bnp-paribas-va-lancer-la-premiere-carte-bancaire-biometrique-en-france-24-06-2020-8340933.php

 

Article :

Delphine Denuit / Le Parisien

 

Vidéo :

[1] Sera-t-il bientôt possible de payer grâce à son empreinte digitale ? – BFMTV / Dailymotion

[2] Bientôt, nos cartes bancaires fonctionneront avec… notre empreinte digitale ! – Europe 1 / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

4 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.