Pôle emploi licencie un conseiller accusé d’avoir aidé les chômeurs [Vidéo]

Publié par

 

Voilà plus de quatorze ans qu’il exerçait le métier : Yann Gaudin, anciennement conseiller à Pôle Emploi, a récemment été licencié par sa hiérarchie. Son tort ? Avoir aidé les chômeurs à toucher des aides auxquelles ils avaient le droit et avoir remis en cause la façon de faire de l’institution de l’emploi français.

 

« Je viens de recevoir un courrier de licenciement, c’est donc le début officiel de la phase judiciaire contre des cadres de Pôle emploi, contre leurs nombreux méfaits envers ma personne et contre toutes leurs malversations qui portent de lourds préjudices infligés à des usagers. », pic.twitter.com/f75IF0K7cy

— Yann Gaudin (@yann35) July 7, 2020

 

 

Des milliers de personnes non informées

Dès 2014, le lanceur d’alerte remarque que des milliers de personnes au chômage ne sont pas informées de leur possibilité d’obtenir des aides financières. En se plongeant dans les dossiers de son agence, il remarque de nombreuses anomalies : mails non transmis, salaires oubliés, dossiers perdus… Il dénonce ces pratiques frauduleuses qu’il évalue à plus de 200.000€ de pertes pour les chômeurs. S’exprimant dans les médias sur ce phénomène, et défiant sa hiérarchie pour aider les inscrits, il s’attire la colère de ses supérieurs.

 


 

Time : 12 mn 34 / [1/1]

 


 

Pôle emploi - 3

 

 

Le directeur dénonce un comportement inacceptable

Le directeur de l’agence s’insurge quant à lui du comportement de son employé : « Le contentieux entre Monsieur Gaudin et Pôle emploi date de 2015 et ne concerne pas le statut de lanceur d’alerte dont il se prévaut depuis fin 2019. Depuis 2015, il a été sanctionné à plusieurs reprises pour des comportements inacceptables envers ses collègues et sa hiérarchie. Je n’accepte pas qu’il laisse dire qu’il est licencié pour avoir aidé des demandeurs d’emploi. » Le désormais ex-salarié est notamment accusé d’avoir aidé les intermittents du spectacle, fonction pour laquelle il n’est « ni formé, ni compétent » selon son manager. Le patron affirme aussi que son employé négligeait son propre portefeuille de demandeurs d’emploi et qu’il « semait le doute dans l’organisation ».

 

 

« On me reproche d’avoir fait mon travail »

De son côté, Yann Gaudin récuse totalement ces affirmations : « C’est une très très grosse bêtise, on me reproche d’avoir fait mon travail, d’avoir porté assistance à des demandeurs d’emploi, notamment les intermittents qui sont une population précaire ». Il ajoute également : « Pendant six ans j’ai essayé qu’on règle toutes ces anomalies en interne parce que j’avais bien conscience de l’aspect choquant pour le public. Découvrir qu’on les a spoliés de droits, qu’on leur a volé de l’argent, qu’on ne leur a pas donné ce qu’on devait leur donner. »

 

 

« Les décideurs connaissent ces dysfonctionnements et les entretiennent »

Pour le conseiller, ces anomalies ne sont pas de simples erreurs, mais elles font partie d’un système organisé. « Les décideurs connaissent en plus ces dysfonctionnements et les entretiennent. », assure-t-il.  Après des années de combat, il vient donc d’être licencié. Une décision à laquelle il « s’attendait » et à laquelle il « s’était préparé ». En définitive, ces pratiques s’inscrivent directement dans le processus entamé par l’État pour réduire artificiellement les chiffres du chômage. Entre la réforme de l’assurance chômage, et la pression de plus en plus intense exercée sur les sans emploi, la Macronie ne semble reculer devant rien pour embellir son bilan.

 


 

Source :

https://lemediapourtous.fr/pole-emploi-licencie-conseiller-chomeurs/

https://www.revolutionpermanente.fr/Licenciement-de-Yann-Gaudin-le-lanceur-d-alertes-de-Pole-Emploi

 

Article :

Simon Desanglois / Le Média pour Tous

 

Vidéo :

[1] LANCEUR D’ALERTE FACE À LA MACHINE INFERNALE PÔLE EMPLOI – Le Média / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

10 commentaires

  1. Quel est le but d’un directeur d’agence qui fait faire de la rétention d’informations envers les droits des chômeurs ? Touche-t’il un % annuel sur les montants spoliés ???

    J'aime

  2. Bon, dit comme ça, c’est simplifié, mais Pôle Emploi n’aurait plus de raison d’être s’ils n’avaient plus de chômeurs. Et puis, ils n’ont jamais aidé quelqu’un à trouvé du boulot, pour ma part, je cherchais moi-même.

    J'aime

  3. Pole emploi est malheureusement connu de tous pour ne pas aidé tant que ça les chomeurs.
    Et quand ils disent proposer des formations, s’est tellement le parcours du combattant pour être choisi pour la formation et que si par miraclen on arrive jusque là, ils vous foutent le moral à zéro…
    Pour avoir à l’epoque cherché du travail, ce n’est pas grace à pole emploi que j’en ai eu, idem pour les formations, ils m’ont carrement decouragé.
    Donc je ne suis pas etonné qu’ils aient viré cet homme, si celui-ci ce demené réellement pour les chomeurs.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.