Coronavirus France : plus de 1000 cas supplémentaires en 24 heures selon le dernier bilan [Vidéo]

Publié par

Time : 1 mn 47 / [1/1]

 

Dans son dernier bulletin épidémiologique lié au coronavirus, Santé Publique France annonce également une hausse de 26% du taux d’incidence par rapport à la semaine dernière. La Direction générale de la Santé pointe ce jeudi soir une hausse du nombre de cas de coronavirus : plus de 1000 en 24h. Santé publique France pointe un « relâchement de l’application des gestes barrières ».

 


 

Coronavirus - 2

 

 

Dans son dernier bulletin épidémiologique lié au coronavirus, Santé Publique France annonce également une hausse de 26% du taux d’incidence par rapport à la semaine dernière.

 

Jeudi 23 juillet, 1000 cas supplémentaires de Covid-19 ont été confirmés en France. Si le nombre d’hospitalisations reste stable, les admissions en réanimation sont, elles, en légère augmentation.

 

 

Combien de cas et de morts du coronavirus en France ? 

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus a été communiqué jeudi 23 juillet par Santé publique France, dans la soirée. Si le nombre d’hospitalisations en cours continue de diminuer, 1 000 nouveaux cas supplémentaires ont été confirmés en 24 heures, et 10 nouveaux décès ont été enregistrés.

 

Voici les derniers chiffres :

  • 179 398 cas confirmés par PCR, soit 1062 de plus.
  • 30 182 décès au total, soit 10 de plus.
  • 19666 décès à l’hôpital, soit 10 de plus.
  • Décès en Ehpad non communiqués.
  • 5957 hospitalisations en cours, soit 409 de moins.
  • 436 personnes actuellement en réanimation, soit 9 de moins.
  • 80472 personnes sorties de l’hôpital, soit 515 de plus.
  • Taux de positivité des tests : 1,2%.
  • 120 clusters en cours d’investigation, soit 2 de moins.
  • 6 départements en vulnérabilité : Guyane, Mayotte, Mayenne, Finistère, Gironde, Vosges.

 

 

NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. En cumul, on enregistre 106 529 hospitalisations. De même, l’évolution des hospitalisations et des cas en réanimation en 24 heures correspond à des chiffres nets, tenant compte des guérisons et des décès.

 

 

Quel est le nombre de reproduction du coronavirus en France par région ?

Santé publique France a mis à jour ce mercredi ses données concernant la reproduction du virus, le fameux « R ». Au total, neuf régions ont un nombre de reproduction supérieur à 1, contre six régions la semaine dernière. Cela signifie que dans ces régions, un malade contamine plus d’une autre personne en moyenne, autrement dit que le virus est en progression. La Bretagne reste dans le rouge, avec le taux le plus élevé, même s’il est en baisse (de 2,62 le 14 juillet à 1,87 le 21 juillet). Grand-Est et Nouvelle-Aquitaine passent notamment toutes les deux au rouge avec un R en progression de 0,97 à 1,72 pour la première et de 1,37 à 1,51 pour la seconde.

 

Voici le nombre de reproduction du Covid-19 par région, communiqué par Santé publique France au 21 juillet (les chiffres sont actualisés chaque semaine). Il s’agit d’une estimation, sur 7 jours, du nombre moyen de personnes contaminées par un porteur du virus. S’il est supérieur à 1 (orange) alors un malade va contaminer en moyenne une autre personne. S’il est supérieur à 1,5 (rouge), alors un malade va contaminer en moyenne 1,5 personne, autrement dit 100 malades vont en contaminer 150 autres, ce qui signifie que l’épidémie se diffuse de manière importante.

 

 

MAP

 

 

Le ministère de la Santé précise que « cette valeur n’est qu’un indicateur et comme tous les indicateurs, elle ne doit pas être appréhendée seule. En effet, ce nombre de reproduction du virus varie dans le temps et dans l’espace, en particulier lorsque les chiffres sont faibles (ce qui est le cas actuellement en France métropolitaine) ».

 

 

Pourquoi coronavirus et canicule ne font-ils pas bon ménage ?

C’est l’alerte du jour signée Santé publique France : l’arrivée potentielle d’une canicule alors même que le pays est encore englué dans la crise sanitaire du coronavirus serait une mauvaise nouvelle. Plusieurs éléments sont évoqués par la synthèse de SpF sur le sujet. Premièrement, les fortes chaleurs et le Covid-19 présentent la particularité d’être surtout dangereux pour les personnes vulnérables, en particulier les séniors. Pour les services hospitaliers, gérer à la fois un éventuel regain de forte tension dans les services et un afflux simultané dû à la canicule serait très délicat.

 

« En période d’épidémie de Covid-19, il est encore plus essentiel de limiter l’impact sanitaire de l’exposition à la chaleur pour réduire notamment le fardeau du recours aux services d’urgence hospitalière ou médicale », explique l’agence, citée par l’AFP.

 

En outre, les conseils pour se prémunir du coronavirus et de la chaleur apparaissent contradictoires. En période de canicule, les autorités sanitaires recommandent de s’hydrater, de fermer fenêtres et volets le jour et de renforcer le lien social. Tout l’inverse pour le coronavirus où il faut aérer le plus possible et respecter la distanciation physique, indique SpF, qui souligne que les lieux frais accueillant du public pendant l’été doit rester ouverts, mais le respect de la distanciation sociale rend leur usage limité.

 


 

Source :

https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-plus-de-1000-nouveaux-cas-detectes-en-24-heures-en-france_AN-202007230173.html

https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-dernier-bilan-des-chiffres-plus-complets-sur-le-covid/

 

Article :

L’Internaute / La Rédaction, Mis à jour le 23/07/20 23:49

 

Vidéo :

[1] Coronavirus: plus de 1000 nouveaux cas en 24 heures en France – BFMTV / Dailymotion

 

Photo :

Pour illustration

 

14 commentaires

    1. Ça n’est pas de mourir dont le mougeon domestique a le plus peur; c’est de vivre. Naître et mourir sont dans l’ordre naturel (« divin », pour ceux qui espèrent voir au-dessus) des choses. Comme l’inégalité des êtres et des terrains dont ils ont hérité de par leur mémoire génétique. La peur aussi, dans une certaine mesure; le temps de réagir le mieux possible à toute situation inhabituelle, potentiellement dangereuse. Elle est dictée par l’instinct animal de conservation. Mais pas au point d’en venir à complètement oblitérer sa capacité propre de penser de manière cohérente, et à se soumettre en bêlant à l’argument d’autorité: « C’est comme ça, parce que j’vous dis que c’est comme ça et que chuis vot’ président – moi, l’ancien saute-ruisseau de la maison d’à côté – donc ch’sais mieux ». Lorsque l’on croise dans la rue le mougeon commun avec sa moitié inférieure de visage absente; gommée; effacée; et surtout bâillonnée on a le curieux sentiment qu’il se rend à son propre enterrement. Il n’est que d’observer ses yeux hagards. Sauf à vouloir finir dans une boîte de “cornet-de-biffe”, réveillez-vous, tas de brav’gens et remettez-vous sur vos pattes de derrière! Et couvrez-vous bien… passequheu la grippe tout court – celle qu’on a oubliée (la pôôôvre!) – aussi, elle tue…

      Aimé par 1 personne

  1. répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur ! répandre la peur !

    Aimé par 1 personne

  2. On vous bourre le mou. Voyez https://www.youtube.com/watch?v=BLjXVfxp3bQ et ces extraits d’un commentaire: [ – Citation – ] Si, le 31 décembre de l’année dernière, on vous avait dit que 2020 nous verrait atteindre un tel niveau de stupidité globale “covidée” pour la partie supposée « éduquée » voire « instruite » de l’humanité par la voie d’une terreur aveugle induite avec malignité… l’auriez-vous cru?
    L’ennemi mortel du genre humain a basé sa stratégie sur l’exploitation efficace de la connerie […]. Curieusement, Guillaume-les-Grilles (– de l’Enfer?) n’encourage pas la recherche d’un vaccin contre la connerie [ce serait] tuer la poule aux œufs d’or.
    Les naïfs et les benêts courants sont soumis à l’argument d’autorité dans toute sa hideur dantesque [et sa] criminelle efficacité.
    [Il est] impossible de jamais faire entendre raison à des psychopathes. Quand bien même ces “droïdes” shootés aux algoritmes et au culte de cette “intelligence” que l’on annonce « artificielle » pour épater le badaud seraient équipés d’une intelligence au-dessus de la moyenne; ils sont inaccessibles au bon sens qui participe de la primauté des lois naturelles.
    Pensez aussi […] à la formidable corruption de ceux qui prétendent nous appliquer leur “Gouvernance” pour mieux, en réalité, nous vendre à vil prix comme du bétail sur pied. [ – fin de citation. – ]

    Aimé par 2 personnes

  3. Comme Lisa Pascaretti je pense que es premiers responsables de ce retour du coronavirus dans certaines régions sont les gens avant tout. Des gens indisciplinés ou des gens qui n’ont pas écouté les conseils donnés avant de partir en vacances. Beaucoup ont pensé déconfinement et départ du virus et sont convaincus, après avoir entendu ds balivernes, quee le virus serait tué avec les chaleurs de l’été.
    Malgré les mises en garde, que de gens j’ai vus se balader sans masque, des gens qui te croisent sur un trottoir sans respecter la distance de sécurité. Sans compter ceux que j’ai vus tousser sans se protéger au risque d’infecter les autres.
    Même dans certains magasins, j‘en ai vu qui ne portaient pas de masque et ne respectaient pas la distance de sécurité. A plusieurs reprises, je leur ai fait la remarque et je me suis fait entendre répondre que c’était gênant, que le masque était difficile à porter parce qu’il faisait chaud. Certains m’ont même répondu agressivement en me disant de me mêler de mes affaires alors qu’ils se trouvaient à 50 cm de moi. Je leur ai répondu de vive voix devant les autres clients : « Si vous êtes infectés sans le savoir vous pouvez crever si ça vous chante mais n’entrainez pas les autres à crever avec vous. » Ce sont les vigiles qui sont alors intervenus et les ont forcés à sortir sous peine d’appeler les gendarmes.
    Ce sont tous ces mêmes gens indisciplinés, égoïstes et irresponsables qui sont les premiers responsables de cette hausse : il suffit de les voir sur les plages, d’autres qui font des « raves-party » sauvages sans masque sans oublier ceux qui ne portent pas de masques sur les marchés.

    Aimé par 1 personne

  4. 0,015 pour 1000 habitants, ou + 1,5 pour 100000 habitants. Autant dire que c’est dérisoire, vu qu »en plus ils guérissent presque tous.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.