Loi Bioéthique : l’avortement est désormais possible jusqu’à 9 mois ! [Vidéos]

Publié par

Time : 13 mn 07 / [1/6]

 


 

Time : 5 mn 13 / [2/6]

 

Deux jours après le passage en seconde lecture du projet de loi bioéthique à l’Assemblée nationale, Caroline Roux, présidente de l’association Alliance Vita, fait le point sur les articles votés : PMA pour toutes, recherche sur les cellules souches embryonnaires, l’Interruption Médicale de Grossesse (IMG) et le diagnostic préimplantatoire des aneuploïdies (DPI-A)… Elle explique les modifications apportées.

 


 

Un autre projet de la loi dite bioéthique…

Time : 3 mn 49 / [3/6]

 

Lucie Pacherie, juriste de la Fondation Jérôme Lejeune

 


 

Time : 16 mn 34 / [4/6]

 

Dans cette vidéo, nous allons commenter ensemble les principales mesures de la loi bioéthique 2020, votée en deuxième lecture par l’Assemblée Nationale le 31 juillet 2020 : PMA pour toutes, embryons chimères, réintroduction du bébé-médicament, absence d’autorisation pour pratiquer des expériences sur les embryons surnuméraires… Encore une fois, ce nouveau projet de loi repousse les limites de la morale et tente de nier les déterminismes naturels.

 

Mais comment expliquer l’absence de limite ? Le député Jean-Louis Touraine a déclaré que son objectif était de dissocier le sexe de la reproduction : ce serait « le sens de l’histoire ». Que signifie donc cette expression, dans la bouche de toutes les personnalités politiques, pour justifier ces mesures ?

 


 

Assemblée nationale

 

 

L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture le projet de loi bioéthique, dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août. Elle légalise entre autres la PMA (Procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes. L’association pro-vie Alliance Vita demande le retrait de cette disposition, ainsi que le rapporte Valeurs actuelles.

 

Les députés ont adopté le projet de loi bioéthique, qui ouvre la PMA à toutes les femmes, dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Cet amendement a été porté par plusieurs élus socialistes et parmi eux, le secrétaire général du PS Olivier Faure. À la suite de l’adoption de ce projet de loi bioéthique, l’association pro-vie Alliance Vita s’est indignée, car dans cet amendement, il est permis pendant neuf mois d’interrompre sa grossesse en pratiquant une IMG (interruption médicale de grossesse), pour « détresse psychosociale ». Cela constitue, pour Alliance Vita, un « critère invérifiable ».

 

Voilà l’amendement crucial, adopté avec l’aval du gouvernement, qui détourne le dispositif de l’#IMG (permis pendant 9 mois) quand le délai de l’#IGV est passé…
Ceux qui savent qu’on n’a JAMAIS pu vérifier la détresse, ancien mobile de l’#IVG, comprendront le piège.#Bioethique pic.twitter.com/kejWhgCGN2

— Tugdual Derville (@TDerville) August 1, 2020

 

 

L’association Alliance Vita reconnaît en effet, dans un communiqué qu’elle a publié sur son site, que « la condition des femmes enceintes faisant face à une détresse mérite toute l’attention de la société ». Cependant, « l’histoire a montré que, la notion de détresse étant difficile à objectiver, elle était utilisée pour détourner la loi ».

 

L’association s’est également alarmée du fait que l’amendement ait été adopté, selon elle, « à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique », relate encore Valeurs actuelles. L’association précise les conséquences désastreuses d’un tel amendement. En effet « l’IVG [est] présentée comme issue obligée de toute grossesse imprévue ou difficile ». De plus, cela entraîne « l’abandon de toute politique de prévention de l’avortement, malgré sa nature qui met des vies en jeu et ses conséquences difficiles pour de nombreuses femmes ».

 

Loi bioéthique : l’avortement désormais autorisé pour “détresse psychosociale” jusqu’au terme de la grossesse. Ce n’est plus un avortement c’est un crime qui n’a rien d’éthique comme tous les crimes….https://t.co/0g62Xvw3xO

— Christian Coulon 🇫🇷 (@ch_coulon) August 3, 2020

 

L’association pro-vie Alliance Vita réclame donc « le retrait de cette disposition » et « la conduite d’une étude épidémiologique sur les 20 dernières années, qui analysé les causes, les conditions et les conséquences de l’avortement », précisent nos confrères. Elle souhaite par ailleurs « un véritable débat sur l’avortement, ses causes et ses conséquences ».

 


 

Bébé - 1

 


 

Bonus…

Time : 40 mn 21 / [5/6]

 

Time : 50 mn 33 / [6/6]

 

En ces temps où les moyens financiers sont comptés, il serait raisonnable de ne pas accorder des fonds à des études expérimentales à partir d’embryons humains qui, malgré plus de vingt ans de recherche n’ont pas abouti à des applications thérapeutiques. A ceux qui pensent que la France, en n’autorisant pas cette recherche sur l’embryon, serait à la remorque des autres nations, il apparaitrait opportun de les informer du retard pris inconsidérément dans les recherches sur les cellules adultes et iPS qui, pourtant, concentrent tout l’intérêt de débouchés avec des thérapies innovantes dans de nombreuses pathologies, dans des délais prévisibles. Les progrès scientifiques approfondissent nos connaissances et attestent chaque jour davantage de la contribution consubstantielle de l’embryon à l’histoire de chaque être humain. Nous demandons que cette singularité soit respectée en n’exposant pas l’embryon à une expérimentation qui conduise à le détruire. Nous craignons que, privé de la complexité de ses repères scientifiques, ce projet de loi n’expose notre société à des positions qui seront éthiquement injustifiables. [1]

 

Dr Alexandra Henrion-Caude

 


 

Source : 

http://archive.is/ZXyvZ

https://en.wikipedia.org/wiki/HEK_293_cells

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/DLR5L15N37672

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/amendements/3181/AN/779

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/DLR5L15N37672?etape=15-AN2

[1] http://www.science-en-conscience.fr/lembryon-humain-vu-par-les-scientifiques-4.html

https://www.france24.com/fr/20200801-pma-pour-toutes-l-assemblée-adopte-le-projet-de-loi-bioéthique-en-deuxième-lecture

https://www.liberation.fr/debats/2020/07/27/loi-bioethique-examiner-le-statut-genetique-de-l-embryon-n-est-pas-de-l-eugenisme_1795331

https://fr.theepochtimes.com/loi-bioethique-lavortement-est-desormais-possible-jusqua-9-mois-pour-detresse-psychosociale-1483683.html

https://www.valeursactuelles.com/societe/loi-bioethique-lavortement-desormais-autorise-pour-detresse-psychosociale-jusquau-terme-de-la-grossesse-122330

 

Article :

Emmanuelle Bourdy / The Epoch Times

 

Vidéo :

[1] FSOCIETY – Loi Bioéthique – Meurtre avant 9 mois possible – Team Fsociety

[2] Bioéthique : Alliance Vita appelle à la vigilance et la mobilisation – KTOTV / YouTube

[3] Que savez-vous de la loi de bioéthique (3) : les chimères. – Fondation Jérôme Lejeune / YouTube

[4] LOI BIOÉTHIQUE 2020 : UN PAS DE PLUS VERS LA FOLIE (PMA, CHIMÈRES…) – Virginie Vota / YouTube

[5] PMA, loi bioéthique : les apprentis sorciers – Le Samedi Politique avec le Dr. A. Henrion-Caude – Chaîne officielle TVLibertés / YouTube

[6] Docteur Alexandra Henrion-Caude: PMA et épigénétique – CosetteetGavroche / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Bioéthique : L’embryon, un être humain ? [Vidéos]

Combien coûte un être humain sur le marché noir ?

USA : Le trafic d’organes de fœtus par le planning familial américain confirmé par le rapport de la commission spéciale du Congrès [Vidéos]

9 commentaires

  1. Hum…Si une femme hésite pendant neuf mois pour décider si elle va avorter ou non, autant accoucher.
    Elle aura ensuite dix-huit ans pour hésiter à décider si elle va l’abandonner ou non.

    J'aime

  2. Quels sont les nom , prénom , qualités , numéro de téléphone portable et adresse électronique de la dame qui a lu cette vidéo de 12 minutes ? Je souhaiterais la contacter personnellement , car elle s’exprime sur un sujet qu’elle ne connait pas . Qu’elle demande à Google mes coordonnées .

    J'aime

      1. Voici mes coordonnées: b.deltombe@free.fr . Merci de me communiquer une adresse mèl , afin que je vous transmette une note refusée par tous les sites de réinformation , tous les parlementaires , tous les évêques ,
        toutes les associations membres du collectif  » Marchons enfants  » , etc .

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.