Hydrocution : comment apparaît ce phénomène et comment l’éviter ? [Vidéo]

Publié par

Time : 1 mn 33 / [1]

 

L’hydrocution est à l’eau ce que l’électrocution est au courant électrique ! Aussi appelée choc thermique, elle est due à une trop grande différence entre la température du corps et celle de l’eau.

 


 

Baignade - 1

 

 

L’hydrocution – ou choc thermique – est un malaise survenant en cas de différence brusque de température subie par l’organisme. Souvent mortel, ce phénomène est plus fréquent en été en cas de canicule. L’erreur fatale ? Plonger dans une piscine fraiche alors qu’il fait plus de 35°C dehors ! Quels sont les symptômes qui doivent vous alerter ? Comment éviter l’hydrocution ? 

 

 

Hydrocution : attention en cas de démangeaisons et frissons !

Soyez attentifs à l’apparition de symptômes tels que les démangeaisons et frissons en été. Non seulement, ils peuvent révéler une déshydratation, mais ils sont aussi les signaux d’une hydrocution. S’ils surviennent après un plongeon dans une piscine, il y a lieu de s’inquiéter.

 

 

Frisson : aussi un symptôme d’insolation

Les frissons violents s’apparentent à des spasmes musculaires, qui signalent une forte déshydratation de l’organisme. Les muscles ne disposent plus des sels minéraux nécessaires à leur bon fonctionnement ou, en réaction, ils ont sécrété des acides lactiques.

 

 

Choc thermique : des crampes peuvent vous alerter

Une crampe musculaire au niveau des bras, des jambes et du ventre doit vous alerter. Ce symptôme survient en général lorsque l’on sue abondamment, mais aussi en cas de choc thermique.

 

 

Que faire si j’assiste à une hydrocution ?

Très souvent, l’hydrocution conduit à la perte de connaissance. Si vous assistez à ce genre de malaise, sortez immédiatement la victime de l’eau et alertez les secours. En attendant leur arrivée, placez la personne en position latérale de sécurité.

 

 

Hydrocution : comment l’éviter ?

La Fédération nationale des Sapeurs-pompiers déconseille fortement de se baigner dans les points d’eau trop frais, et ce, surtout en période de canicule. Lorsque la différence de température entre l’organisme et l’eau est trop importante, les vaisseaux sanguins dilatés par la chaleur se contractent allant jusqu’à provoquer des syncopes. Ces arrêts cardiaques entraînent très souvent une noyade.

 

 

Privilégiez les piscines chauffées

En période de forte chaleur, privilégiez ainsi les mers et piscines relativement chaudes pour éviter d’être victime de choc thermique.

 

Si l’eau à proximité est fraîche, ne plongez pas d’un coup.

 

 

Une douche avant la baignade

Il vaut mieux prendre son temps pour rentrer dans l’eau, en se promenant un peu lorsque l’eau atteint vos chevilles. Commencez par humidifier votre nuque et votre ventre et vos poignés avant d’entrer tout votre corps dans l’eau. « C’est important, afin que la température corporelle baisse doucement », nous explique l’infirmière. En outre, n’oubliez pas de vous hydrater constamment, même si vous restez à l’ombre sur la plage.

 

Si vous avez la possibilité de prendre une douche avant la baignade, c’est recommandé.

 

 

Évitez de vous exposer au soleil avant d’aller dans l’eau

« Avant tout, il faut éviter les expositions prolongées au soleil, si vous prévoyez d’aller dans l’eau », détaille la Fédération. « Renoncez à vous baigner si vous ressentez des frissons, si vous avez bu de l’alcool en excès et encore si venez de faire un effort physique ».

 

 

Se baigner dans une eau froide après un repas copieux

La chaleur corporelle générée pendant la digestion n’est pas suffisamment importante pour créer une hydrocution au contact de l’eau, à elle-seule. Or, en combinant un repas copieux pris en plein soleil avec des boissons et cocktails alcoolisés, vous augmentez vos risques de choc thermique.

 

Il vaut donc mieux éviter la baignade après un repas lourd ou si l’eau est trop froide (inférieure à 18°C).

 


 

Source : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrocution

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=dangers-ete-conseils

https://www.medisite.fr/sante-et-chaleur-hydrocution-quels-sont-les-signes-qui-doivent-vous-alarmer.5571210.723945.html

 

Article :

Emmanuelle Jung, journaliste santé / Medisite

 

Note :

Validé par Muriel Lickel – Infirmière de Santé Publique

 

Vidéo :

[1] Hydrocution : comment apparaît ce phénomène ? – Medisite Video Sante / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.