Il a acheté 30 tonnes de faux câbles électriques dangereux [Vidéo]

Publié par

Time : 4 mn 34 / [1/1]

 

30 tonnes de câbles contenant du faux cuivre pouvant prendre feu si utilisés

 


 

Câbles électriques

 

 

« On ne s’était douté de rien. » Jérôme Boulet, responsable de dépôt de BMM, entreprise de recyclage de matériaux à Isigny-le-Buat, se sent dupé. Serge Boulet, le dirigeant de l’entreprise, a acheté 30 000 tonnes de câbles électriques contrefaits au soldeur vendéen Mastock.

 

 

« Ca n’était pas du cuivre à l’intérieur mais de l’acier »

C’est en approchant un aimant des câbles et en les dénudant que Jérôme et Serge Boulet ont constaté la supercherie : « Ca n’était pas du cuivre à l’intérieur, mais de l’acier. » L’entreprise manchoise a été remboursée par le vendeur qui a aussitôt signalé l’escroquerie à la douane française. S’en sont suivis une saisie de 122 000 contrefaçons de câbles électriques et le démantèlement d’un réseau international de vente de produits électriques non conformes. L’utilisation de ces produits aurait pu provoquer des accidents selon la douane française.

 

 

122 000 faux câbles électriques importés de Chine saisis par les douanes

Soixante tonnes de câbles estampillés « CE » ont été saisis par la direction des opérations douanières. En provenance de Chine, ces 122 000 câbles avaient été importés par une société nantaise qui les avait revendus à bas prix à trois entreprises de l’hexagone, basées dans les Hautes-Pyrénées, dans la Manche et en Vendée. Ces câbles électriques vendus dans les magasins de bricolage ou dans les solderies présentaient un véritable danger : ils ne contenaient pas de cuivre mais un métal ferreux risquant de prendre feu. D’après les douanes, seule une vingtaine de câbles a été vendue à des particuliers mais la marchandise a été restituée depuis.

 

La valeur de cette saisie est estimée à 1 million d’euros.

 


 

Fin 2012, la Fédération française du bâtiment avait organisé un colloque pour sensibiliser les acteurs du secteur de la construction aux risques liés aux produits non-conformes et/ou contrefaits.

 

En juin 2020, le cours du cuivre s’établit à 5 755 dollars la tonne, en hausse de 9,8% sur un mois et en baisse de 2,2% sur un an. Le prix du cuivre au kilo s’établit donc à 5,75 dollars, soit 5,06 euros au cours actuel.

 

Vu le prix et le cours du cuivre, on peut s’attendre à d’autres contrefaçons…

 


 

Source : 

https://www.lemoniteur.fr/article/saisie-de-122-000-contrefacons-dangereuses-de-cables-electriques.594069

https://www.ouest-france.fr/normandie/granville-50400/30-000-tonnes-de-cables-saisis-isigny-le-buat-461070

https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1146972-prix-des-metaux-les-tarifs-des-metaux-en-aout-2020/

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/122-000-faux-cables-electriques-importes-de-chine-saisis-par-les-douanes-463655

 

Article :

Ouest France

 

Vidéo :

[1] Il a acheté 30 tonnes de faux câbles électriques dangereux – Documentaire Société / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.