Coronavirus | Allemagne : une idée folle, retirer les enfants en quarantaine de leur domicile [Vidéo]

Publié par

 

Des enfants atteints du Covid-19 pourraient-ils être séparés de leur famille ? L’hypothèse est dans les tuyaux de certaines autorités sanitaires allemandes.

 

 

Enfant - 1

De lourdes contraintes pèsent sur les enfants allemands. Damien Meyer / AFP

 

 

Elle ne manque pas de susciter l’émoi outre-Rhin, et la colère de l’Association allemande de protection de l’enfance. 

 

Cette organisation a écrit une lettre ouverte soulignant combien « une quarantaine est déjà très stressante pour les familles » et jugeant de telles mesures « disproportionnées et inacceptables ».

 

« Isoler les enfants de leurs parents et de leurs frères et sœurs à ce stade est une forme de violence psychologique »

 

On sait que depuis le début de l’épidémie, les Allemands n’ont pas hésité à utiliser les grands moyens. Or face à une augmentation du nombre des contaminations au coronavirus (somme toute relative, 1045 le 6 août), les autorités de la région d’Hanovre ont imposé « l’isolement domestique ».

 

 

Seul, même pendant les repas

En clair, un enfant infecté (ou qui a fréquenté un camarade positif à la Covid-19) doit rester seul dans un espace confiné, y compris pendant ses repas. 

 

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est une déclaration d’un porte-parole du Land de Basse-Saxe : « C’est la manière la plus douce, par opposition à l’alternative de l’isolement dans un hôpital par exemple ». Sous-entendu, les enfants concernés pourraient être sortis de leur domicile.

 

Selon le journal Neue Westfälische, les autorités sanitaires des villes d’Offenbach (Land de Hesse) et de Karlruhe (Bade-Wurtemberg) sont allées plus loin en adressant des lettres à des parents d’enfants de 3 à 11 ans. 

 

 

Des courriers menaçants

Ces courriers précisaient qu’en cas de violation de la loi, c’est-à-dire de l’isolement spatial et temporel de l’enfant au domicile familial, ce dernier « serait hébergé dans un établissement fermé pendant la quarantaine ».

 

Précisons que les autorités, tout au moins d’Offenbach, ont retropédalé, parlant de « malentendu ». Il n’empêche que l’affaire fait grand bruit et sème une certaine panique en Allemagne.

 

Dans la petite ville de Bruchsal, juste au nord de Karlsruhe, une famille dont un enfant était en quarantaine mangeait les rideaux fermés de peur d’être dénoncée par les voisins. 

 


 

Bonus…

Time : 1 m 48 / [1]

 

Des camps de quarantaine obligatoires viennent d’être mis en place en Nouvelle-Zélande…

 


 

Source :

http://www.francesoir.fr/societe-sante/coronavirus-une-idee-folle-retirer-les-enfants-en-quarantaine-de-leur-domicile

https://www.nw.de/gesundheit/22837442_Gesundheitsaemter-Kinder-sollen-getrennt-vom-Rest-der-Familie-isoliert-werden.html

https://www.bild.de/politik/inland/news-inland/bei-corona-verdacht-gesundheitsaemter-wollen-kinder-von-familien-isolieren-72246430.bild.html

https://www.welt.de/politik/deutschland/article213026408/Corona-Quarantaene-Gesundheitsaemter-wollten-Eltern-und-Kinder-trennen.html

 

Article :

FranceSoir

 

Vidéo :

[1] Nouvelle Zélande : le ministre de la santé et la Première ministre – Ciel Voilé / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

5 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.