500 millions d’euros par an pour nettoyer Paris [Vidéo]

Publié par

Time : 3 mn 18 / [1]

 

C’est le montant exorbitant de ce que coûte annuellement le nettoyage de la ville de Paris. Entre mégots, crottes de chien, détritus, les agents de nettoyage expriment leur ras le bol.

 


 

Paris - Balayeur

 

 

Depuis quelques temps, la maire de Paris est attaquée sur son bilan propreté. Les rues de la capitale sont sales. le dimanche 22 septembre 2019, sur le site du quotidien The Guardian, on pouvait lire « Paris, ville du romantisme, se lamente de sa nouvelle image d’homme sale de l’Europe ». 

 

S’ensuit un réquisitoire contre la politique mise en place par la ville de Paris dans ce domaine. Graffitis partout, trottinettes abandonnées, mégots de cigarettes, déjection canines dans tous les sens, etc., la correspondante du journal britannique parle même de « chaos moral ».

 

Anne Hidalgo a réagi vivement en expliquant que si Paris est si sale, c’est un problème de citoyenneté et que « on ne va pas mettre un éboueur derrière chaque Parisien ».

 

Sur ce sujet, la maire de Paris a un peu évolué puisqu’elle expliquait la saleté et la recrudescence des rats, dans un article du journal Le Monde en février dernier, en ces termes : « Avec le réchauffement climatique, les Parisiens vivent de plus en plus dehors, ils pique-niquent davantage et laissent de la nourriture au sol. »  En gros, arrêtons de manger des sandwichs, ça ira mieux.

 

 

Une bataille de chiffre autour du budget « propreté »

La réalité des chiffres montre une réalité complexe en matière de propreté. 4.957 éboueurs, 30.000 corbeilles, 3.000 tonnes de déchets produit par jour… Quand on évoque la propreté à Paris, c’est un carnaval de chiffre où se mélange « moto-crotte » et bennes à ordures dans une charmante cavalcade.

 

Comment une ville sale est-elle alors possible ? Au départ, Anne Hidalgo le dit, elle a sous-estimé le problème. Mais ensuite, il y a un souci d’organisation. Le taux d’absentéisme chez les éboueurs explose, atteignant 13 % en 2018. Il y a également une bataille de chiffre autour du budget propreté. Il s’élève à un plus de 500 millions d’euros mais est contesté par l’opposition qui évoque une baisse de 11 %. En matière de budget comme de ménage, il est toujours important de nettoyer les coins.

 

Le fait que Paris soit la ville la plus peuplée de France en fait un véritable défi en matière de propreté. C’est la préoccupation numéro 1 des habitants et la désorganisation mêlée à l’incivilité de certains mènent au débordement des poubelles. Les amendes pour incivilités sont en forte hausse.  En 2018, 144.000 amendes de 68 euros relatives à la propreté ont été dressées, contre 110.000 l’année précédente.

 


 

Trop de mégots, de papiers, de bouteilles ou de canettes jonchent les trottoirs de la ville. Beaucoup de Parisiens croisés dans les quartiers les plus touchés par cette saleté n’en peuvent plus. Les touristes eux aussi ne ratent pas une occasion de souligner le problème. La mairie de Paris assure pourtant faire le maximum : 600 millions d’euros de budget cette année sont dédiés à la propreté et 700 agents de nettoyage supplémentaires ont été embauchés. La maire de Paris, Anne Hidalgo dénonce des « incivilités » récurrentes et appelle les habitants des quartiers de la capitale à se montrer plus responsables et respectueux de leur environnement.

 


.

La France (et pas que Paris) est devenue une véritable déchetterie

 


 

Source :

https://www.rtl.fr/actu/politique/proprete-de-paris-anne-hidalgo-est-elle-responsable-de-la-salete-des-rues-7798362173

https://www.leparisien.fr/video/salete-a-paris-on-ne-va-pas-nettoyer-chaque-rue-5-fois-par-jour-24-09-2019-8158821.php

 

Article :

Jean-Mathieu Pernin édité par Paul Turban / RTL

Publié le 24/09/2019

 

Note :

Réalisatrice : Nina Montané

 

Vidéo : 

[1] 500 millions d’euros par an pour nettoyer Paris – Citoyen, citoyenne ! / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Les rats vont-ils submerger Paris ? [Vidéos]

Paris est devenu un cloaque insalubre invivable [Vidéos]

Quelle est la durée de vie des déchets dans la nature ? [Vidéo]

16 commentaires

  1. Cela fait des années que les journalistes et différents témoins venus de différents horizons signalent que Paris est une ville sale.
    Jusqu’ici, aucun maire de Paris n’a pris le problème à bras le corps à l’exception de Jacques qui avait tenté quelque chose avec ses « motocrottes » et l’obligation pour les Parisiens de ramasser les déjections de leurs chiens. Et depuis ? Rien ! La mère Hidalgo et sa cohorte de sbires écolos – bobos ont préféré s’attaquer aux automobilistes, fermer des voies et donner la préférence aux vélos, aux piétons et autres trottinettes. Elle t son prédécesseur ont préféré avoir pour Paris une politique de fête et de divertissement comme la nuit blanche, Paris-plage, la Techno parade ou la Gay Pride.
    En matière de propreté de la ville, ce n’est pas la première fois qu’Hidalgo est prise à partie sur ce sujet mais elle et son équipe se sont toujours montrées laxistes avec les éboueurs ou autres agents chargés du nettoyage. Le budget alloué aux agents et moyens municipaux pour le nettoyage de la ville a beau être conséquent cela ne changera rien tant que la municipalité n’aura pas une politique répressive à l’encontre des pollueurs de la ville en matière de déchets.
    Il serait peut être temps de copier les Chinois qui surveillent ce genre d’incivilités et les sanctionnent durement en partant de preuves filmées. Mais cela sera-t-il possible ? J’en doute puisqu‘il faudrait enfreindre les libertés publiques et privées de chacun. Alors, pourquoi ne pas donner plus de pouvoirs aux policiers municipaux, augmenter sérieusement le prix des amendes et interdire l’accès aux services publics de la ville de Paris aux personnes récidivistes.
    Toujours est-il que les gens râlent après la saleté de Paris mais cela ne les a pas empêchés de réélire Hidalgo à la tête de Paris. Il est vrai que son gros réservoir de voix se trouve chez les bobos écolos de salon qui habitent dans les quartiers chics de Paris plutôt bien entretenus.

    Aimé par 1 personne

    1. Je vous remercie pour votre commentaire. La dernière fois que je me suis rendu à Londres, c’était en 1978. Les choses ont bien du changer depuis mais je retiens votre suggestion. Pour Paris, sa banlieue… Je peux hélas que m’en apercevoir au quotidien et ce depuis plusieurs décennies.

      Aimé par 1 personne

  2. …et les bobos « face cachée » qui osent l’ouvrir parce qu’ils prennent une amende!!! Quels irrespectueux!!!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.