San Francisco : les incendies en Californie ont donné un ciel orange sombre digne d’une scène apocalyptique [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 47 / [1/4]

 

Toute la côte ouest est concernée, avec des foyers qui vont de la frontière avec le Canada jusqu’à San Diego, non loin du Mexique.

 


 

 

 

La fumée des incendies qui balayent le nord de l’Etat a fait rougeoyer le ciel de la ville californienne. Toute la côte ouest est concernée, avec des foyers qui vont de la frontière avec le Canada jusqu’à San Diego, non loin du Mexique. Au moins 6 personnes ont été tuées.

 

La fumée des feux de forêt survenus en Californie a teinté le ciel en orange, mercredi, dans toute la baie de San Francisco.

 

San Francisco et d’autres régions de la côte ouest des États-Unis se sont réveillées mercredi sous un ciel orange sombre digne d’une scène d’apocalypse, à cause de la fumée des incendies qui continuent de ravager la Californie. A midi, le mélange de brouillard et de fumée donnait à la ville une atmosphère surréaliste comme si le soleil ne s’était toujours pas levé. « La brume due aux feux de forêt assombrit le ciel dans toute la baie de San Francisco », ont fait savoir les autorités. Elles donnent des informations quotidiennes depuis des semaines sur la qualité de l’air, et déconseillent régulièrement aux personnes vulnérables de sortir.

 

Plus d’une vingtaine d’incendies faisaient rage en Californie, et près d’un millier de pompiers combattaient le feu baptisé « Creek Fire » dans la région de Fresno, dans le nord de l’Etat, qui s’est propagé sur plus de 56.000 hectares. Les foyers s’étendaient de la frontière avec la Canada, dans l’Etat de Washington, jusqu’à la frontière mexicaine, près de San Diego (Californie), où près de 7000 hectares sont partis en fumée, selon les autorités locales.

 


 

Time : 1 mn 46 / [2/4]

 

San Francisco est plongée sous un ciel orange sombre digne d’une scène d’apocalypse, à cause de la fumée des incendies qui continuent de ravager la Californie. Le mélange de brouillard et de fumée donne à la ville une atmosphère surréaliste comme si le soleil ne s’est pas levé de la journée.

 


 

En circulant dans les rues de San Francisco en journée, on pouvait apercevoir des habitants travaillant sur leur ordinateur à la lumière de leurs lampes, pour y voir clair dans les ténèbres rougeoyantes. Étonnamment, après de nombreux jours où l’air sentait la fumée et les cendres, l’atmosphère semblait respirable. Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs rivalisaient d’effarement et d’humour, avec des références à des scènes de films apocalyptiques ou des blagues sur l’année 2020, décidément synonyme de catastrophes, même pour une région habituée aux tremblements de terre et aux incendies.

 

@choleemo, une utilisatrice de TikTok, montrait une plage dans l’Oregon, au nord de la Californie, où le sable, la mer et le ciel formaient une palette de dégradés dans les tons rouges, seule l’écume blanche et le bruit des vagues rappelant qu’il s’agissait bien de l’océan. « Voici quelques photos de mon voyage dans la baie cette semaine. Content qu’il n’y ait pas eu de tremblement de terre ou d’inondations », a tweeté l’analyste Patrick Moorhead, avec des images tirées de « Blade Runner 2049 », un film de science-fiction, où l’on voit un héros solitaire s’avancer vers des ruines couvertes de poussière orange, sous un ciel de la même couleur.

 


 

Time : 6 mn 01 / [3/4]

 

Plus de 1,2 millions d’hectares sont partis en fumées en 2020 en Californie. Les feux déciment l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis d’Amérique. Les images de grandes villes asphyxiées, plongées dans l’obscurité des fumées des incendies font le tour des réseaux sociaux. Des visions apocalyptiques qu’on retrouve à San Francisco comme à Los Angeles.

 

Le Media a contacté Gwenola Ricordeau, une française qui enseigne à la California State University at Chico. Elle vit à 30 kilomètres des incendies et nous raconte la situation sur place.

 


 

Time : 3 mn 16 / [4/4]

 

La Californie, un État particulièrement exposé aux incendies…

 


 

Source :

https://www.lefigaro.fr/international/ciel-d-apocalypse-a-san-francisco-a-cause-d-incendies-historiques-20200909

 

Article :

Le Figaro avec AFP

 

Vidéo : 

[1] San Francisco plongée sous un ciel rouge à cause des incendies – Le Parisien / YouTube

[2] Les incendies en Californie ont donné au ciel une teinte apocalyptique – LeHuffPost / YouTube

[3] LA CALIFORNIE BRÛLE – Le Média / YouTube

[4] La Californie, un État particulièrement exposé aux incendies – Brut / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

11 commentaires

      1. Je m’y rends… Merci pour l’information car je ne me rends plus sur le lecteur de WordPress depuis que je n’ai quasiment plus les options de mon blog.

        Aimé par 1 personne

  1. Même les scénaristes et réalisateurs de Hollywood n’ont imaginé écrire ou réaliser un tel film catastrophe !
    La réalité dépasse ici la fiction. Ce spectacle dantesque est époustouflant et il est si gigantesque qu’on peut se demander si les pompiers parviendront à le maitriser avant qu’il ne ravage des sites connus ou des centres de grandes villes de la côtes ouest.
    J’écoutais à la radio des Américains qu’on interviewais et tous avaient la même sensation : vivre en plein milieu de la nuit une sorte de fin du monde.

    J'aime

    1. Je te cite : « … on peut se demander si les pompiers parviendront à le maitriser… »,
      Espérons-le…

      Pour : «…vivre en plein milieu de la nuit une sorte de fin du monde. »,
      A vivre, cela doit être vraiment apocalyptique.

      J'aime

Répondre à princecranoir Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.