Les légendes du cinéma : Joan Blondell

Publié par

 

 Joan Blondell (1906-1979)

 

 

Joan Blondell, de son vrai nom Rose Joan Blondell, naît le 30 août 1906 à New York.

 

Elle est la sœur de l’actrice Gloria Blondell (1915-1986).

 

Blonde platine des années 30 aux années 50, elle remporta une popularité phénoménale au cours de sa carrière cinématographique.

 

Elle joua dans de très grands films tels que « L’Ange Blanc » (1931) avec Barbara Stanwyck, Clark Gable et Ben Lyon où une infirmière engage un criminel dans le but d’assassiner deux enfants, « L’Ennemi Public » (1931) avec Jean Harlow et James Cagney dans une ambiance mafieuse avec les trafics clandestins et les meurtres en série, « La Foule Hurle » (1932) d’Howard Hawks avec Ann Dvorak qui raconte la vie du coureur automobile Joe Greer, « Chercheuses D’Or » (1933) de Mervyn LeRoy avec, Warren Williams, Dick Powell, Ruby Keeler et Ginger Rogers où plusieurs destins de femmes à la recherche d’un idéal sont évoquées, « Dames » (1934) avec Zasu Pitts et Dick Powell où un riche puritain tente tout pour empêcher un spectacle d’avoir lieu.

 

Mais aussi « Guerre Au Crime » (1936) avec Edward G. Robinson et Humphrey Bogart à nouveau dans l’univers de la mafia, « Lady For A Night » (1942) avec John Wayne où Joan, femme de la haute société, est accusée du meurtre de son fiancé et doit prouver son innocence, « Le Lys De Brooklin » (1945) avec Dorothy McGuire et Peggy Ann Garner racontant les difficultés d’un ménage à vivre, surtout après un décès brutal et enfin « The Opposite Sex » (1956) qui restera son dernier grand quart d’heure de gloire.

 

Lors de ce tournage, elle joue avec la dernière épouse de Dick Powell : June Allyson ainsi que toute une pléiade d’actrices : Joan Collins, Ann Sheridan, Ann Millerou encore Agnes Moorehead. Il s’agit d’un remake de « Femmes » (1939) de George Cukor où les femmes prennent le pouvoir sur les hommes dans un contexte musical.

 

En 1951, elle est nominée à l’oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans « The Blue Veil » avec Jane Wyman, Charles Laughton et Agnes Moorehead.

 

A partir des années 50 et ce jusqu’à la fin des années 70, Joan jongle entre télévision et cinéma mais son importance a perdu de sa valeur. En 1978, elle joua dans « Grease » (1978) de Randal Kleiser.

 

En 1981, elle tourne dans son dernier film « The Woman Inside » de Joseph Van Winkle.

 

 

Au cours de sa vie, elle se maria à trois reprises :

  • George Barnes (1892-1953) de 1932 jusqu’au 4 septembre 1936. Ils eurent un enfant : Norman S. Powell (1935-). (Dick Powell adopta Norman).

 

  • Dick Powell (1904-1963) du 19 septembre 1936 jusqu’au 14 juillet 1944. Ils eurent un enfant : Ellen Powell.

 

  • Michael Todd (1909-1958) du 5 juillet 1947 jusqu’au 8 juin 1950.

 

 

Joan est décédée à l’âge de 73 ans, le 25 décembre 1979 d’une leucémie à Santa Monica, en Californie.

 


 

Joan Blondell (1906-1979)

 


 

Projecteur - GIF

 


 

Source :

https://www.bd-cine.com/acteurs.php

https://www.imdb.com/name/nm0000951/

https://en.wikipedia.org/wiki/Joan_Blondell

 

Article :

Ancien site web qui n’existe plus : http://vargen57.unblog.fr/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.