Paris | Belleville : des bandes rivales s’affrontent à coups de tirs de mortier dans un parc pour enfants [Vidéos]

Publié par

Time : 1 mn 48 / [1/2]

 

Vendredi 11 septembre, des tirs de mortiers ont retenti dans un parc pour enfants du 19ème  arrondissement de Paris. Cela a engendré un mouvement de panique chez les enfants et parents présents sur place.

 


 

 

 

Des détonations, une série d’éclairs, des cris d’enfants, une bousculade. La vidéo tournée vendredi en fin de journée par des riverains de la rue Rébeval (19ème), et diffusée sur les réseaux sociaux, est rapidement devenue virale, suscitant l’indignation.

 

Sur ces images, on voit un groupe de jeunes, entrant en courant dans le petit square situé au pied des immeubles de la vaste cité Rébeval, au milieu des enfants et des parents. Il est environ 19 heures, lorsque plusieurs tirs, de mortier selon certains témoins, ou de pistolets d’artifice, retentissent, provoquant un mouvement de panique dans les allées du jardin.

 

Ce dimanche après-midi, la préfecture de police indiquait qu’« il s’agirait d’une rixe. Il n’y a pas eu de blessé ni d’interpellation mais le commissariat a ouvert une enquête ».

 

 

« Les enfants ont eu très peur »

Vendredi, cependant, des habitants d’un immeuble qui donne sur le square, scandalisés, se mettent à filmer la scène, et s’exclament, abasourdis : « Dans un parc, maintenant, avec des enfants ! »

 

« J’ai mis un certain temps à réaliser ce qui se passait, souligne une jeune mère de famille. J’ai d’abord cru à des pétards, avant de comprendre qu’il s’agissait de tirs au milieu des groupes de gamins. Les enfants ont eu très peur, comme les adultes, d’ailleurs. Même des personnes âgées qui étaient assises sur les bancs se sont mises à courir dans tous les sens. »

 

« Personne n’a été blessé, mais c’est insensé, une inconscience pareille », s’étrangle un jeune papa, riverain de la rue Rébeval. « Ils étaient une dizaine d’ado, entre 15 ans et 18 ans, à se courser dans les rues avec leurs pistolets, puis, ils ont terminé dans le square, sans penser une seule minute aux petits qui s’y trouvaient. On n’a plus de vie dans le quartier, avec eux…»

 

 

Et les passants de dérouler la longue liste de leurs récriminations : 

– Tapage nocturne.

– Trafic incessant de cannabis dans les caves.

– Insultes proférées envers tous ceux qui osent se plaindre.

 

 

« Sans parler de tous ces ados, de 15 ans à peine, qui se baladent au milieu des enfants avec des molosses. Des chiens qu’ils excitent avec les conséquences que l’on imagine », détaille une riveraine. « Et maintenant des tirs d’artifice…»

 

 

Une « affaire » dont il n’y a aucune trace

Sans nier les problèmes inhérents au quartier, notamment le trafic de cannabisFrançois Dagnaud, le maire (PS) du 19ème  se refuse à commenter plus avant « une affaire dont il n’y a aucune trace ».

 


 

 

 

Samedi, des bandes rivales se sont affrontées à l’angle de la rue Rampal et Rébeval (Paris 19ème), avec des tirs de mortier en fin d’après-midi. Une scène hallucinante qui a été filmée par un riverain et dont nous vous montrons les images dans cette vidéo.

 

Cette bagarre entre bandes de cités rivales est survenue 24 heures à peine, après un premier affrontement, également aux mortiers d’artifice, qui s’est déroulé devant le square Rébeval.

 

Cette autre vidéo tournée vendredi en fin de journée par une habitante de la rue Rébeval (19ème) a été diffusée sur les réseaux sociaux. Elle est rapidement devenue virale, suscitant beaucoup de réactions et d’indignation.

 

Selon la préfecture de police « il s’agirait d’une rixe. Il n’y a pas eu de blessé ni d’interpellation mais le commissariat a ouvert une enquête ».

 


 

Time : 2 mn 19 / [2/2]

 


 

Source :

https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/paris-panique-a-belleville-apres-des-tirs-de-mortiers-dans-un-parc-pour-enfants-12-09-2020-8383551.php

https://www.leparisien.fr/video/video-paris-la-guerre-munis-de-feux-d-artifice-fait-rage-entre-bandes-rivales-14-09-2020-8384649.php

 

Article :

Cécile Beaulieu / Delphine Perez / Le Parisien

 

Vidéo : 

[1] Paris : à Belleville, des affrontements à coups de tirs de mortier terrorisent les habitants – Le Parisien / YouTube

[2] 19ème : Tirs de mortiers dans un parc – Bfmtv

 

Photo :

Pour illustration

9 commentaires

    1. La délinquance est extrêmement utile pour le système vu que c’est ce dernier qui l’a développée et « l’entretien » (et c’est toujours d’actualité). Si l’état voulait que cela cesse, il y aurait bien longtemps que des mesures auraient été prises.

      Un exemple parmi bien d’autres, savez-vous que les revenus de la drogue rentrent dans le cadre du PIB français ? https://aphadolie.com/2018/03/02/drogues-insee-gonfle-artificiellement-la-croissance-francaise/

      Je vous remercie pour votre visite et commentaire.

      Aimé par 3 personnes

  1. Bien sûr le commissariat a ouvert une enquête une enquête qui n’aboutira sur rien. Et même s’ils arrêtent les responsables, ceux-ci seront relâchés parce que ayant moins de 18 ans et qu’il n’y a eu aucun blessé.
    Quant au maire, il fat partie de cette gauche angélique qui se refuse à agir en arguant que c’est une affaire dont il n’y a aucune trace ; une façon très P.S. des années 80 de faire l’autruche !
    Jusqu’au jour où dans ce quartier comme dans d’autres quartiers d’autres villes où les habitants n’en peuvent plus, des citoyens exaspérés créeront des milices et agiront à la place de la police et avec moins de douceur.

    Aimé par 1 personne

    1. Il en fut de même avec la police de Mitterrand, de Jospin, de Chirac, de Sarkozy et de Hollande. Tous devaient agir mais aucun ne l’a fait réellement.

      J'aime

      1. Parce que se sont tous des laquais. Des employés… Ils n’ont de liberté d’action que la longueur de la laisse de leurs maîtres. Puis, se sont tous des carriéristes et affairistes.

        Aimé par 3 personnes

    2. D’après toi, n’y-aurait-pas une volonté supranationale à tout ce chaos ? Car on peut quasiment constater les mêmes effets dans de nombreux pays (pas que l’Europe).

      J'aime

  2. Des voyous qui s’entre tuent dans la cité n’ont jamais empêché les beaux quartiers de dormir. Ils font eux-mêmes le travail escompté. Et puis la peur qui s’installe, c’est la réélection assurée pour les partisans de l’autorité toujours plus coercitive.

    J'aime

    1. Tu as tout compris Pat. Je m’excuse de répondre toujours en décalage mais comme tu le sais je ne vais jamais sur WordPress avec mon téléphone (moins je le vois et mieux je me porte / lol). Je me connecte donc toujours en fin d’après-midi où le soir. Mes amitiés à Mary et Maître Renard.

      J'aime

Répondre à Dominique Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.