Chine : des milliers de personne contaminées par une bactérie échappée d’un laboratoire

Publié par

 

Après avoir lutté contre la Covid-19, les habitants d’une ville chinoise doivent désormais, après un incident dans une usine de vaccins, faire face à une autre maladie : la brucellose.

 

Des bactéries responsables de la brucellose se sont échappées l’été dernier d’une société pharmaceutique à Lanzhou, dans le nord de la Chine. Les autorités ont réussi à cacher l’ampleur des contaminations pendant près d’un an.

 

 

 

 

C’est un média chinois en ligne installé à Shanghai, Pengpai, qui a révélé l’information : plusieurs milliers de Chinois auraient été infectés par une bactérie à Lanzhou, dans le nord du pays, à cause d’une fuite dans un laboratoire. L’incident aurait eu lieu le 24 juillet 2019 précise Courrier International.

 

La société pharmaceutique de Lanzhou, l’un des plus anciens fabricants de vaccins vétérinaires de Chine, et producteur référencé par le ministère chinois de l’Agriculture, a, pendant un mois, utilisé des désinfectants périmés dans le processus de production de vaccins contre la brucellose, une maladie contagieuse des animaux d’élevage qui peut se transmettre à l’homme. Cela a entraîné une stérilisation incomplète des émissions de vapeurs résiduelles dans l’atmosphère.

 

Ces gaz résiduels contaminés ont alors formé des aérosols contenant les bactéries. Ils se sont répandus dans l’air, transportés par le vent jusqu’à l’Institut de recherche vétérinaire de Lanzhou, où l’épidémie a frappé pour la première fois.

 


 

 


 

Les autorités auraient minimisé les faits

Des premiers cas d’infections ont été signalés en novembre au sein de l’institut, puis, à la fin du mois de décembre, au moins 181 personnes de l’institut avaient été infectées par la brucellose, selon l’agence de presse officielle chinoise Xinhua.

 

Toutefois, à l’époque, les autorités avaient tenté de minimiser les faits. « L’aérosol formé par les gaz résiduels contenant des bactéries ne peut voyager dans l’air que sur une distance limitée, et la dose est également faible », écrivent-elles dans un communiqué officiel, en conséquence de quoi « il n’y aura pas un grand nombre de personnes contaminées ».

 

Or, la Commission de la santé de Lanzhou a confirmé que 3 245 personnes avaient contracté la maladie de la brucellose, qui provoque maux de tête, fièvre et douleurs. Au total, les autorités ont testé 21 842 personnes sur les 2,9 millions d’habitants que compte la ville.

 


 

Source :

http://wjw.lanzhou.gov.cn/art/2020/9/15/art_4531_928158.html

https://edition.cnn.com/2020/09/17/asia/china-brucellosis-outbreak-intl-hnk/index.html

https://www.cnews.fr/monde/2020-09-17/chine-une-bacterie-sechappe-dun-laboratoire-et-contamine-des-centaines-de-personnes

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/enquete-en-chine-3-000-personnes-atteintes-de-la-brucellose-apres-une-erreur-dans

https://www.ouest-france.fr/monde/chine/en-chine-une-bacterie-s-echappe-d-un-laboratoire-et-contamine-plusieurs-milliers-de-personnes-6977841

 

Article :

Ouest-France

 

Photo :

Pour illustration

5 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.