CIA : L’agence a voulu utiliser la foudre comme arme de destruction massive

Publié par

 

Des archives déclassées montrent que dans les années 60, un scientifique avait proposé à la CIA de se servir de la foudre comme arme.

 

Dans les années 1960, la Central Intelligence Agency (CIA) développait un projet plutôt surprenant. L’idée était de capter la puissance électrique des orages pour en faire une arme. Malgré la nature du projet, celui-ci semblait pourtant scientifiquement faisable.

 

 

Une arme de destruction massive

Rappelons tout d’abord que la foudre tombe depuis les nuages après plusieurs étapes. Premièrement, suite aux mouvements de chaleur de l’air et à l’humidité, les nuages se chargent en électricité. Ensuite, un précurseur (ou un tracé) apparaît depuis le sol vers le nuage, du bas vers le haut. Enfin, le nuage relâche l’énergie par le biais de ce tracé, du haut vers le bas. Dans le cas où la foudre touche le sol, il est question d’une énergie d’environ 300 millions de volts à 30 000 ampères. Or, cette valeur est environ cinq fois plus importante que celle d’une centrale nucléaire.

 

Un article publié par Popular Mechanics le 22 septembre 2020 fait état d’un document de la Central Intelligence Agency (CIA) datant de 1967Aujourd’hui déclassifié, ce document témoigne du fait que l’agence étasunienne travaillait sur la possibilité d’utiliser la foudre comme une arme. Plus précisément, il s’agissait de capter la puissance électrique des orages et de guider les éclairs afin de provoquer des décharges à un endroit et un moment précis. En somme, il était question d’une sorte d’arme de destruction massive d’origine naturelle.

 

 

 

 

Maîtriser les éclairs pour attaquer

Le document détaillait la manière dont la CIA voulait procéder pour choisir l’endroit où la foudre devait s’abattre. Il est question d’un précurseur artificiel, à savoir une bobine de fil de millimètres de diamètre et de plusieurs kilomètres de longueur. Ce précurseur ferait l’objet d’une insertion dans les orages par des avions ou des fusées avant de se dérouler jusqu’au sol à l’aide d’une sorte de parachute. Cette bobine pourrait alors être privilégiée par l’orage en tant que précurseur en raison de sa nature métallique et de son placement en hauteur. Ainsi, celle-ci attirerait l’éclair comme peut le faire un paratonnerre. De plus, le document évoquait une quasi-absence de preuves de la cause de l’éclair. Ainsi, la CIA voyait dans ce processus une façon d’attaquer en faisant passer l’incident pour une catastrophe naturelle.

 

Rien n’indique qu’un projet comme celui du document de la CIA ait réellement vu le jour. Toutefois, l’idée parait viable sur le plan scientifique. Il faut savoir que dans les années 1970, les États-Unis et même la Chine ont mené des expériences avec des fusées afin de provoquer des éclairs. En tout cas, si l’idée étonne aujourd’hui, cette dernière n’avait rien de si exceptionnel à l’époque. Rappelons que durant la guerre du Vietnam (1955-1975), les Étasuniens avaient tenté de générer des précipitations pour freiner les approvisionnements de l’armée adverse.

 


 

Source :

https://sciencepost.fr/il-y-a-60-ans-la-cia-voulait-utiliser-la-foudre-comme-une-arme/

https://www.cia.gov/library/readingroom/docs/CIA-RDP71B00822R000200150006-5.pdf

https://www.forbes.com/sites/davidhambling/2020/09/21/when-the-cia-tried-to-weaponize-lightning/#36219a2f77c0

https://www.capital.fr/economie-politique/un-projet-fou-de-la-cia-qui-voulait-utiliser-la-foudre-comme-arme-1381536

https://www.popularmechanics.com/military/weapons/a34100542/cia-considered-using-lightning-as-weapon-declassified-documents/

 

Article :

Yohan Demeure, rédacteur scientifique / Sciencepost

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Rapport du Parlement européen sur HAARP et ses conséquences

6 commentaires

  1. Cela ne m’étonne pas ! Je me souviens avoir lu dans les années 80 dans Science et Vie que des chercheurs faisaient des expériences pour capturer la foudre et tenter de l’emmagasiner dans de gigantesques batteries.
    Les chercheurs espéraient entreposer cette électricité afin de pouvoir la distribuer dans les foyers et les industries.
    Ils espéraient remplacer le nucléaire à moyen terme mais n’y sont jamais parvenus.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.