Wingsuit électrique : cette combinaison permet de voler à des vitesses supérieures à 300 km/h ! [Vidéos]

Publié par

 

Conçu en partenariat avec BMW, ce système de propulsion électrique permet à un pilote de wingsuit de reprendre de l’altitude et d’atteindre une vitesse maximale de 300 km/h.

 


 

Time : 4 mn 07 / [1/2]

 

Regardez l’histoire du pilote de wingsuit Peter Salzmann, et sa quête pour construire la première wingsuit électrifiée au monde – qui l’a conduit au sommet de la chaîne de montagnes « Drei Brüder » en Autriche.

 

Salzmann rêve de voler depuis son plus jeune âge. « Pour moi, il s’agit de faire des choses qui me tiennent à cœur », dit le casse-cou de 33 ans. « Pourtant, j’ai toujours su qu’il y avait plus. »

 

A mesure que le plan devenait de plus en plus concret, les premiers défis ont commencé à apparaître. Les essais et la planification sont devenus une partie de la vie quotidienne. Mais cela fait partie du jeu lorsque les enjeux sont élevés.

 


 

 

 

Des ingénieurs du studio Designworks de BMW, en collaboration avec le cascadeur Peter Salzmann, surprennent le monde avec une invention tout droit sortie de l’esprit d’un amateur de sports extrêmes. Ils ont conçu un dispositif électrique à turbines qui, combiné à un wingsuit (combinaison ailée), permet de considérablement prolonger la durée du vol et d’augmenter la vitesse de pointe.

 

Le cascadeur suisse Peter Salzmann réfléchissait depuis des années à la manière d’ajouter un moyen de propulsion afin de prolonger la durée de cette expérience qu’il apprécie tant. Il a finalement pris contact avec des consultants créatifs du studio Designworks de BMW pour concevoir une paire de turbines électriques de grande puissance, montées sur une combinaison spécialement conçue.

 

Le dispositif développé par BMW et Salzmann permet au porteur — plutôt que de simplement planer, comme c’est le cas avec un wingsuit conventionnel —, avec sa puissance de 20 chevaux, de regagner de l’altitude et d’atteindre des vitesses en ligne (presque) droite supérieures à 300 km/h !

 

L’invention, après avoir été testée en soufflerie, a été utilisée lors de 30 sauts d’essai. Durant sa première démonstration publique, le costume a permis au cascadeur Peter Salzmann de survoler les sommets des montagnes Del Brüder dans les Alpes autrichiennes. Salzmann et deux autres cascadeurs équipés de wingsuit simples non motorisés ont sauté d’un hélicoptère depuis une altitude de 3000 mètres. Une fois qu’ils ont commencé à voler en formation, Salzman les a dépassés et a survolé un dernier sommet de la montagne. Ses compagnons de vol, sans puissance supplémentaire, ont dû le contourner.

 

 

 

 

Une mise sur le marché incertaine

Pour le moment, on ne sait pas si BMW prévoit de préparer son invention à une mise sur le marché. L’intérêt pour le dispositif de la part de BMW semble être en grande partie motivé par le gain en relations publiques, afin de mettre en avant son dernier SUV électrique, l’iX3.

 

« Dans une atmosphère détendue, un soir après une journée de tests, nous avons proposé de nombreuses idées sur la façon dont nous pourrions améliorer les performances », a détaillé Salzmann dans un communiqué de presse. « L’une d’elles était un moteur de soutien – et c’est une idée que je ne pouvais tout simplement pas laisser passer. J’ai trouvé l’idée de pouvoir sauter de ma montagne locale en wingsuit et atterrir dans mon jardin fascinante ».

 

La « finesse » d’une combinaison ailée normale chute d’environ un mètre pour chaque trois mètres parcourus horizontalement, et la vitesse maximale atteinte dans ces circonstances avoisine les 100 km/h. Lors de l’essai, le dispositif a fourni une puissance combinée relativement modeste de 15 kW (20 ch) pendant environ cinq minutes, mais les résultats sont plutôt épiques : avec ses deux turbines électriques, Salzmann a pu atteindre des vitesses supérieures à 300 km/h et prendre de l’altitude afin de prolonger son vol.

 


 

Time : 2 mn 05 / [2/2]

 

Un saut dans l’inconnu. Le point de non-retour. Le pilote de Wingsuit Peter Salzmann fait ce qu’aucun autre humain n’a jamais fait auparavant et établit un nouveau niveau pour le vol. Après trois ans de recherches intensives et d’innombrables tests en partenariat avec BMW, un rêve se réalise enfin.

 

Salzmann, pilote de wingsuit et pionnier du vol, plane au-dessus d’un ciel bleu, lançant sa wingsuit électrifiée en plein air comme le premier humain à le faire – et brisant pour toujours les limites du vol humain. Non seulement un sport est redéfini, mais vous obtenez également un aperçu de la nouvelle ère de la mobilité électrique.

 

« Lorsque vous faites du base jump, le saut lui-même – le point de non-retour – est le moment le plus intense », déclare Salzmann. Des mots à vivre – surtout de l’homme qui a fait toute sa carrière en faisant l’impossible. « Vous devez sauter à l’angle exact – puis en chute libre pendant plusieurs secondes avant de commencer à planer. » C’est un défi presque inconcevable, physiquement et mentalement.

 

En fin de compte, c’est de cela qu’il s’agit vraiment, surmonter ce que personne n’a surmonté auparavant.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_en_wingsuit

https://www.bmw.com/en/innovation/peter-salzmann-electrified-wingsuit.html

https://trustmyscience.com/innovation-wingsuit-electrique-permettant-voler-a-300-kmh/

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/technologie-aile-volante-equipee-deux-moteurs-electriques-atteint-300-km-h-84079/

 

Article :

Jonathan Paiano / Trustmyscience

 

Vidéo : 

[1] The Electrified Wingsuit. Episode 2. | #NEXTGen 2020. – BMW / YouTube

[2] The electrified wingsuit. Episode 1. | #NEXTGen 2020. – BMW / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

8 commentaires

      1. On a le vertige quand on est sur terre et que l’on regarde « de haut », mais cette sensation disparait quand on saute en parachute ou que l’on fait du deltaplane ou du parapente. J’ai eu la chance d’en tester 2, le saut en parachute de 2500m et le parapente dans les pyrénées. C’est tout simplement des instants incroyables et de grande liberté!!

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.