Chine : Le submersible « Fendouzhe » a atteint l’un des points les plus profonds de la planète, le « Challenger Deep » dans la fosse des Mariannes [Vidéos]

Publié par

Time : 2 mn 07 / [1/6]

 

La Chine a établi un nouveau record pour la plongée la plus profonde dans l’océan. Un submersible a accompli cet dans la fosse des Mariannes.

 


 

Time : 2 mn 05 / [2/6]

 

Le « Fendouzhe », un submersible chinois avec trois scientifiques à bord, a réussi à descendre à plus de 10.000 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes, située dans le Pacifique occidental.

 


 

Time : 1 mn 23 / [3/6]

 

La Chine a diffusé des images de son nouveau submersible habité, stationné au fond de la Fosse des Mariannes. Le « Fendouzhe », qui signifie « lutteur »,  est descendu à plus de 10.000 mètres dans cette fosse sous-marine, avec trois chercheurs à son bord.

 


 

 

 

Seule une poignée de personnes ont déjà visité le fond de la Fosse des Mariannes, une tranchée dans la croûte terrestre en forme de croissant qui fait plus de 2550 kilomètres de long et dont la profondeur dépasse la hauteur du Mont Everest.

 

Le « Fendouzhe » s’est posé à 10.909 mètres de profondeur lors d’une de ses plongées effectuées avec trois chercheurs à bord. Le submersible chinois a atterri à près de 11 km de la surface du Pacifique, sur le point le plus profond connu de la célèbre fosse des Mariannes, « Challenger Deep ».

 

C’est ce qu’on appelle un direct peu ordinaire. Car, la Chine a diffusé en live des images de son nouveau submersible habité, stationné à près de 11 km sous la surface du Pacifique, posé au fond de la Fosse des Mariannes dans le cadre d’une mission historique dans les eaux les plus profondes de la planète.

 

Le « Fendouzhe », nom qui signifie « lutteur » en chinois, est descendu à 10.909 mètres dans cette fosse sous-marine située dans le Pacifique occidental, avec trois chercheurs à son bord, a rapporté la télévision publique chinoise CCTV.

 


 

Time : 44 s / [4/6]

 

Le nouveau submersible habité en eaux profondes de la Chine, « Fendouzhe », a établi un record en plongeant à une profondeur de 10.909 mètres dans la fosse des Mariannes. Le submersible est revenu le samedi 14 novembre à Hainan, dans le sud de la Chine.

 


 

Un croissant de plus de 2 500 kilomètres de long

Seule une poignée de personnes ont déjà visité le fond de la Fosse des Mariannes, une tranchée dans la croûte terrestre en forme de croissant qui fait plus de 2 500 kilomètres de long et dont la profondeur dépasse la hauteur du mont Everest.

 

Les premiers explorateurs ont atteint la fosse en 1960 lors d’une brève expédition, après quoi il n’y a plus eu de missions jusqu’à la descente effectuée en 2012 par le cinéaste américain James Cameron, réalisateur de « Titanic ».

 

Ce dernier avait fait une descente en solitaire à près de 11.000 mètres dans cette fosse et évoqué un environnement « désolé » et « extraterrestre ».

 

 

La célèbre fosse des Marianne, endroit le plus profond de la planète représente un croissant de plus de 2 500 km de long

 

 

Les vidéos tournées par une caméra sous-marine montrent le submersible chinois vert et blanc se déplaçant dans les eaux obscures, entouré de nuages de sédiments alors qu’il se pose lentement sur le fond marin.

 

Le « Fendouzhe », qui a effectué plusieurs plongées ces derniers jours, a établi le record national de 10.909 mètres pour la plongée en eaux profondes habitée après avoir atterri sur le point le plus profond connu de la fosse, « Challenger Deep ».

 

Le record du monde absolu, de 10.927 mètres, aurait été établi par un explorateur américain en 2019, mais la mission chinoise a diffusé la première vidéo en direct au monde de « Challenger Deep ».

 


 

Time : 2 mn 40 / [5/6]

 

Le submersible chinois « Fendouzhe » a transporté trois hommes à une profondeur de 10.909 mètres (35.790 pieds) sous la surface de l’océan Pacifique dans la fosse des Mariannes, l’endroit le plus profond de la planète. La mission du 10 novembre 2020 a également battu le record de la Chine pour la plongée avec équipage la plus profonde dans l’océan Pacifique occidental, selon les médias d’État chinois. La Chine a mené de telles plongées pour la recherche scientifique ainsi que pour localiser les ressources en eau profonde.

 


 

Des animaux… et des matériaux miniers

Le « Fendouzhe », troisième submersible habité en eaux profondes de Chine, observe « les nombreuses espèces et la répartition des êtres vivants dans les fonds marins », ont déclaré des scientifiques à bord à CCTV. Les chercheurs chinois vont collecter des spécimens pour leurs recherches, selon CCTV.

 

Des études antérieures ont permis de trouver des communautés florissantes d’organismes unicellulaires survivant sur des déchets organiques qui s’étaient installés sur le fond de l’océan, mais très peu de gros animaux.

 

La mission mènera également des recherches sur les « matériaux des eaux profondes », alors que la Chine progresse dans l’exploitation minière des eaux profondes.

 

Pékin a mis en place en novembre un centre de formation et de recherche conjoint avec l’Autorité internationale des fonds marins, qui formera des professionnels sur la technologie des grands fonds marins et mènera des recherches sur l’exploitation minière de minéraux précieux au fond de l’océan.

 

Le « Fendouzhe » est censé établir des normes pour les futurs navires en eaux profondes de la Chine.

 

« Il faut plus de deux essais avant que nous puissions parler d’un véritable succès », a déclaré à CCTV Zhu Min, un chercheur à l’Académie chinoise des sciences impliqué dans la mission.

 


 

Time : 10 mn 01 / [6/6]

 

Que savons-nous de la Fosse des Mariannes ? Que c’est l’endroit le plus profond sur Terre ? Oui, elle très profonde. La hauteur de l’Everest est de 8848 mètres. La hauteur de la montagne est inférieure de 2 kilomètres à la Fosse des Mariannes. Le fond de la fosse est caché sous la colonne d’eau et cache de nombreux secrets. La lumière n’y pénètre pas, les habitants marins ordinaires préfèrent ne pas plonger aussi profondément.

 

Mais il y a de la vie dans un endroit aussi inhospitalier. Des études ont montré que l’absence de lumière et la pression colossale de l’eau (atteint 108,6 MPa, ce qui est environ 1072 fois plus élevé que la pression atmosphérique normale au niveau de la mer) ne tuent pas tous les organismes. Cependant, ceux qui vivent au fond ont un aspect spécifique.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_des_Mariannes

https://www.ouest-france.fr/sciences/un-sous-marin-chinois-s-est-pose-au-fond-de-la-fosse-oceanique-la-plus-profonde-sur-terre-7060501

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/abysses-premiere-fois-submersible-retransmet-images-direct-depuis-abysses-84321/

 

Article :

Ouest-France avec agences

 

Vidéo : 

[1] La Chine établit un nouveau record pour la plongée la plus profonde dans l’océan – CGTN Français / YouTube

[2] Un submersible chinois au cœur des eaux les plus profondes de la Terre – franceinfo / Dailymotion

[3] Un submersible chinois explore la fosse des Mariannes – TV5MONDE Info / YouTube

[4] China’s manned submersible Fendouzhe returns after ocean expedition – New China TV / YouTube

[5] Chinese manned deep-sea submersible gets rare look at deepest ocean depths, the Mariana Trench – South China Morning Post / YouTube

[6] Qui vit au fond de la Fosse des Mariannes? – Merveilles Du Monde / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

L’océan est bien plus profond que ce que vous imaginez [vidéo]

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.