Comment rester en vie longtemps sous l’eau ? Survivre aux grandes profondeurs [Vidéos]

Publié par

Time : 13 mn 39 / [1/2]

 


 

 

 

Synopsis :

Au-delà, plus bas, dans la zone des 50 mètres, c’est au tour du vert de commencer à s’effacer, puis passé la zone des 60 mètres, tout est comme imbibé d’une douce pénombre où ne règne pratiquement plus qu’un unique et grand bleu, la dernière couleur à s’accrocher et au-delà, progressivement, le peu de luminosité résiduelle continue à décroitre jusqu’à se fondre dans le noir total (*limite maximum de la zone photique vers 200 mètres).

 

Pour nous, la descente s’est arrêtée dans un environnement baigné de bleu tirant sur le vert. La raison qui nous empêche d’aller plus loin est à chercher dans la colonne d’eau – désormais haute comme un immeuble de 12 étages qui nous surplombe et nous écrase de tout son poids.

 

On a longtemps pensé que le principal danger à s’aventurer en profondeur viendrait de la pression exercée par une telle masse d’eau sur les corps mais  il n’en est rien. Car même si tous les 10 mètres de profondeur supplémentaire c’est l’équivalent du poids exercé par les 800 kilomètres d’atmosphère qui nous surplombe qui vient s’ajouter sur nous, (*Les 42 premiers kilomètres de l’atmosphère concentre altitude 99,9 % de sa masse) nous somme comme qui dirait, protégé de ces effets car étant en majorité constitué d’eau, un fluide incompressible.

 

En réalité, c’est moins la pression exercée par la colonne d’eau sur nos corps, que ses effets sur les gaz que l’on respire qui pose problème. Déjà, à de telles profondeurs, le contenu de nos bouteilles se vide bien plus rapidement que si nous respirons en surface. Avec un bloc de 15 litres gonflés à près de 200 bars de pression, il est techniquement possible de respirer près de 5 heures, la tête à peine sous la surface. Mais la même bouteille ne vous permettra à ces profondeurs /dans les profondeurs de téter du détendeur qu’à peine plus d’une heure.

 


 

Bonus…

Time : 3 mn 20 / [2/2]

 

Dans le cadre de l’expédition « Under The Pole », Emmanuelle et Julien nous expliquent la plongée et la décompression.

 


 

Source :

https://www.wikiwand.com/fr/NEEMO

https://www.wikiwand.com/fr/Précontinent

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_aphotique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plongée_sous-marine

https://www.wikiwand.com/en/Aquarius_Reef_Base

https://www.wikiwand.com/en/Underwater_habitat#/

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780124347502500514

https://mediathequedelamer.com/wp-content/uploads/habiter-sous-la-mer.pdf

https://ocean-climate.org/des-marais-aux-mangroves-les-zones-humides-porteuses-de-solutions-davenir/

 

Article : 

Balade Mentale

 

Note : 

Avec le soutien du Centre National du cinéma et de l’image animée en partenariat avec LeBlob.fr, la CITE DE L’OCÉAN et le fond Copernicus / Mercator ocean. Un immense merci à eux de nous avoir soutenus pour un projet aussi ambitieux. Big up aussi à shearwater et TopStar qui nous on a leur manière donné un joli coup de pouce. Images crédits: David tabourier / NOAA / IFREMER

 

Vidéo : 

[1] Comment rester en vie longtemps sous l’eau ? Survivre aux grandes profondeurs – Balade Mentale / YouTube

[2] Plongée et Décompression – UNDER THE POLE Education – UNDER THE POLE / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.