Paralysie du sommeil | The Nightmare : Shadow people – The Entity [Vidéo]

Publié par

Âmes sensibles et mineurs s’abstenir

 

Time : 1 hr 26 mn / [1/1]

 


 

 

 

Synopsis :

Et si l’on vous disait que chaque nuit, quand vous vous endormez, que vous n’êtes pas seul ? Que vous êtes entouré de forces obscures qui rodent et vous observent ? Et si l’on vous disait que vous pourriez vous réveiller paralysé, sans défense, avec ces ombres à vos côtés ? Et si l’on pouvait vous prouver que cela arrive vraiment ?

 

C’est ce que Rodney Ascher démontre dans « The Nightmare ». Malgré son sujet terrifiant, ce n’est pas un film de fiction mais un documentaire présentant des événements et phénomènes réels racontés par ceux qui les ont vécus.

 

« Ce n’est pas un cauchemar. C’est réel. Je le sais. »

 

Si le documentaire a des allures de film d’horreur, c’est parce Rodney Ascher se penche sur un sujet cauchemardesque, et pourtant répandu : la paralysie du sommeil.

 

La paralysie du sommeil est, comme son nom l’indique, un trouble du sommeil assez particulier. Voire excessivement troublant. Il se manifeste par une incapacité à bouger lorsque le sujet se retrouve à mi-chemin entre le sommeil et l’éveil. Une immobilisation à laquelle peuvent se rajouter des hallucinations, un sentiment de danger imminent, ou l’impression d’étouffer.

 

Si la science parvient à expliquer à peu près ce phénomène, sans y trouver de véritable remède et explication fiable, il n’en reste pas moins qu’il touche un grand nombre de personnes, et que cela reste une expérience traumatisante.

 

Rodney Ascher recueille dans ce documentaire les témoignages de nombreuses personnes victimes de ce trouble insolite.

 


 

Vidéo : 

[1] Paralysie du sommeil | The Nightmare : Shadow people – The Entity – Mr Aphadolie / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Shadow People : Le Mystère de La Chose [Vidéo]

Paralysie du sommeil : entre cauchemar et réalité [Vidéo]

Des entités hostiles nous influencent et se nourrissent de nos émotions négatives

31 commentaires

    1. Oui ! Je confirme pour l’avoir vécu et j’espère ne plus jamais revivre cela. Le pire, c’est que cela m’est arrivé alors que je lisais (semi allongé). J’ai dû m’assoupir sans m’en rendre compte et cela à suffit. Une fois, la paralysie cessée, j’étais toujours assis sur mon lit avec mon livre mais je ne pouvais pratiquement plus émettre un son car durant cet épisode cauchemardesque, j’avais essayé désespérément d’appeler mon fils qui se trouvait dans une pièce voisine mais aucun son ne sortait. Ma voix en fut fortement enrouée au retour à la normal…

      Aimé par 2 personnes

  1. bonjour,
    je confirme
    j’ai vécu cela plusieurs fois, effectivement cela est effrayant mais une fois que l’on connait, il faut prendre son mal en patience.
    généralement cela ne dure que quelques secondes mais le temps parait beaucoup plus long.

    Aimé par 1 personne

    1. Cela m’est arrivé qu’une seule fois et j’espère sincèrement ne plus jamais vivre cela car je n’étais pas en phase de sommeil paradoxal (MOR). Peut-être l’instant d’un assoupissement entre deux lignes de mon livre…

      Si le sujet vous interpelle, je me permets de vous suggérer ce documentaire : https://aphadolie.com/2017/01/22/shadow-people-le-mystere-de-la-chose/

      …De quoi se poser quelques questions.

      Je vous remercie pour votre visite et commentaire.

      J'aime

      1. Salut, ça m’est arrivé plusieurs fois, ce sont des démons qui provoquent cela, je le sais parce, j’ai été attaqué par un démon, et que je l’ai vu, et entendus me parler.
        Souvent les gens ne se rendent pas comptent mais ils ouvrent des portes à ces choses à cause de leurs façons de vivre, et de mauvaises pratiques, ça peut surement être du au lieu aussi.
        Tous ceux qui lirons ce message, si cela vous arrivent, je vous donne un moyen d’en sortir, qui c’est révélé plus que efficace, invoquez le Nom de Jésus-Christ, souvent dans ces paralysies on ne peut pas parler seulement en pensée, alors invoquez le Nom de Jésus-Christ en pensée il a le pouvoir et l’autorité pour vous sortir de là.
        La Bible nous dit que Jésus a reçus le nom au dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre.
        J’espère que ce court message pourras s’avéré utile.
        Et si vous voulez aller plus loin lisez la bible, le psaume 91 par exemple.
        a+

        J'aime

  2. « Les visiteurs de chambres à coucher » :
    Il y a des cas qui semblent fortement liés aux phénomènes insolites d’origines aliens.

    Aimé par 1 personne

  3. C’est comme beaucoup de symptômes, à chacun d’eux il peut y avoir plusieurs origines?
    Je sais pour moi comment obtenir la paralysie du sommeil. Mais cela n’est pour moi que la sensation de ne pas pouvoir se réveiller, sans rien d’autres. Juste je veux me réveiller, juste réveil semble difficile et trop long à obtenir. Pas d’entités.
    J’ai connu un cas où les deux membres d’un couple ont vécu à peu près la même chose, en parti dans le sommeil et ensuite à l’état d’éveil + déplacement d’objets, etc… Dans ce cas, cela ne semble pas être la paralysie du sommeil.

    J'aime

      1. Est-ce la même video que sur cette publication? Parce que je ne peux accéder dans mon pays à celle de la publication, mais j’ai pu visionner celle-ci.

        J'aime

      2. En fait, il y en a plusieurs. Laquelle qu’il t’est impossible de visionner ? Quoi qu’il en soit, à partir de ton pays, tu peux tout visionner en mode VPN.

        J'aime

      3. ohhhh merci! Je viens de comprendre à quoi sert ce mode VPN qui est sur mon antivirus. Merci je viens de l’activer. je vais voir si ça change quelque chose.

        J'aime

      4. Je t’en prie et en bonus tu es anonyme pour la plupart des internautes car ton adresse IP n’indique pas ta véritable adresse.

        PS : Lorsque tu vas sur le Net, utilise toujours ton VPN pour un maximum de sécurité.

        Aimé par 1 personne

      5. Oui, merci! Je n’avais jamais compris à quoi servait cette fonction de mon antivirus. C’est dommage que ça ne s’active pas toujours. Il faut chaque fois l’activer. Encore merci pour tes précieux conseils.

        J'aime

  4. Mon défi ici est de ne pas écrire un hyper long texte, mais ce que je vais vous partager devrait vous rassurer. Je constate que certains d’entre vous ont vécu ceci et ont eu très peur. Dans cette vidéo, il y a à mon avis plusieurs phénomènes différents. Je crois qu’il peut parfois exister une certaine paralysie du sommeil (mais je ne l’ai pas vécu celle-là), mais il y a aussi parfois des contacts réels et d’autres fois, des voyages hors du corps dans le monde parallèle où résident ceux qui sont morts. Par contre, cela utilise la même énergie qui nous compose.

    J’ai vécu les 2e et 3e phénomènes.

    Toute ma vie j’ai été consciente de certaines présences.

    La première fois que j’ai vécu quelque chose de similaire à ce qui est expliqué dans cette vidéo, j’étais à Bali en Indonésie. Je me suis réveillée (sans pouvoir ouvrir les yeux) et je ressentais un puissant champ énergétique paralysant, tout en ayant l’impression que ça me tirait vers le haut, comme s’ils voulaient m’amener. J’ai hurlé la nom de la personne qui dormait à mes côtés, mais même si c’était très audible, ça ne sortait pas de ma bouche puisqu’elle était paralysée. J’étais effrayée. Quand ça s’est arrêté, j’avais une sensation de coups de couteaux sur le côté droit. J’en avais les larmes aux yeux. J’en ai discuté avec la personne à mes côtés. Pour réussir à me rendormir avec cette douleur épouvantable, j’ai recréé l’empreinte de cette énergie extérieure que j’avais ressentie et je lui ai demandé de m’aider à me rendormir et comme par magie, je me suis rendormie malgré la douleur. (la douleur était une pierre à la vésicule biliaire – je ne l’ai su que plusieurs mois plus tard). Alors je me questionnais si c’avait été réel ou occasionné par la pierre.

    Cela m’a rappelé qu’enfant, je dormais avec une couverture par-dessus la tête parce que j’avais peur de ceux qui arrivaient par la fenêtre de ma chambre (elle était située au 2e étage sans balcon!). D’autres souvenirs me sont revenus en tête.

    Au retour au Canada, alors que j’habitais temporairement en campagne dans un petit chalet à côté de la maison de ma mère, je me suis réveillée subitement une nuit. J’ai regardé l’heure et j’ai été surprise que la cassette de musique balinaise que j’avais mise en me couchant ne jouait plus. Je me suis redressée sur mon coude droit, en regardant vers la porte et j’ai entendu une voix de femme me répondre que ça s’était éteint tout seul! J’ai fait le saut, car non seulement j’étais seule, mais j’avais aussi mis le crochet sur la porte. J’ai dis « C’est toi maman »? sans y croire. C’était très audible, mais mes lèvres ne bougeaient plus et j’étais encore une fois paralysée par ce champ énergétique puissant. Je ne sais pas pourquoi je l’ai toujours imaginé bleu parce que je ne le vois pas, mais je le ressens. Je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie. Je ressentais qu’il y avait quelqu’un derrière moi, sans pouvoir me retourner. La frayeur m’envahissait totalement, ce qui donnait l’impression de durer longtemps. Je luttais pour me retourner sans succès. J’essayais de me visualiser dans une grande bulle blanche protectrice, mais la peur était plus forte que tout et je m’en voulais pour cela. Puis quand ce fut possible, je me suis reculée dos au mur et j’étais seule. Je m’étais levée pour constater que le crochet était toujours sur la porte, j’ai écris quelques lignes dans mon journal et me suis rendormie sans difficulté.

    Je m’étais souvenue que la première fois, quand j’avais recréée l’empreinte énergétique de cette « chose », elle m’avait aidé. Alors je l’ai fait à nouveau en lui expliquant que ma peur venait de l’inconnu face à ce qu’elle représentait. Je lui ai demandé de se servir de mes rêves pour me montrer à quoi elle ressemblait. Quelques mois plus tard, alors que je venais de passer ma première nuit chez un ami à Santa Barbara en Californie, et que je me suis rendormie sur mon côté gauche une fois que mon ami fut partie travailler, j’ai rêvé que je me réveillais dans cette même pièce, toujours couchée sur mon côté gauche et je voyais très distinctement la chambre nouvelle dans laquelle j’étais. Tout au bout de la chambre, j’ai vu une tête blanche avec de grands yeux noirs en amandes se pencher sur le cadre de la porte, puis venir vers moi sans vraiment marcher. Cette forme était très lumineuse et me faisait sourire car elle était très belle et apaisante. Elle m’a tournée sur mon côté droit (car c’est toujours sur ce côté que ces phénomènes se produisaient) et ce que j’appelle le scan (champ énergétique) m’a paralysé à nouveau, mais cela ne me faisait plus peur, même si je savais que la forme était derrière moi. Quand ce fut terminé, je me suis réveillée et j’étais sur mon côté droit comme dans mon rêve. Après cela, je n’avais plus peur. Curieusement, cela ne s’est plus reproduit pendant de nombreuses années.

    Entre temps, j’avais fait des recherches en lien avec cela. J’avais expérimenté une autre forme de « paralysie ». En présence de certaines personnes, ce champ énergétique partait tout seul parfois, mais à plus faible puissance. Je pouvais par exemple ouvrir un étui à CD mais très lentement, un peu comme bouge un singe paresseux. Je ressentais, quand cela m’arrivait, que je pouvais quitter mon corps, mais j’avais peur que si je m’y abandonnais, je ne reviendrais plus..

    Lors d’un exercice de respiration par le cœur, alors que j’étais étendue sur le dos, ce champ énergétique s’est amplifié, en picotant partout, puis je ressentais que ma respiration était presque nulle et j’ai choisi ce jour-là de laisser tomber ma peur et de m’y abandonner. J’ai ressenti l’énergie de mon corps quitter ma forme. J’étais au-dessus de mon corps, mais je n’étais pas portée à vouloir regarder celui-ci. J’étais juste vraiment bien, ne ressentant plus le poids de ma forme. J’avais envie de rester dans ce monde parallèle, mais je devais redescendre rejoindre un groupe avec qui j’étais. J’ai donc juste eu à vouloir bouger mes membres pour le réintégrer.
    Ce n’était pas du tout la même chose que les 2 premières expériences, mais j’ai compris ce jour-là que cela utilisait la même énergie qui me composait en l’amplifiant pour m’empêcher de bouger. Dans cette même période, j’ai appris beaucoup sur les mondes extérieurs et je savais que je n’avais pas à avoir peur d’eux, bien au contraire.

    11 ans après l’épisode de Santa Barbara, alors que je visitais ma mère à la campagne et que nous discutions le soir chez elle, j’ai ressenti leur présence et je l’ai verbalisé à ma mère qui était au courant de ce qui m’était arrivée. Je devais aller dormir dans le petit chalet, alors pour me rassurer, ma mère m’a demandé si je souhaitais dormir dans la grande maison, avec elle et ma fille. J’ai refusé, parce que je sais très bien que cela ne change rien. Je suis sortie dans la noirceur en prenant mon courage à 2 mains, j’ai verrouillé la porte et mis le crochet (bien inutilement) et je me suis quand même rassurée en ouvrant les placards, ah ah ah! Je me suis couchée et effectivement, je me suis fait réveiller par le « scan » paralysant. J’avais les yeux ouverts. La peur a voulu prendre le dessus, puis je me suis apaisée en me rappelant ce que je savais. Au lieu d’être une expérience traumatisante, c’est devenue hyper énergisant!

    Quelques mois plus tard, alors que je me suis réveillée avec un gros mal de cœur, j’ai pensé demander l’aide à cette énergie en recréant son empreinte en moi, et le « scan » s’est enclenché. Après, j’étais dans une forme telle que j’aurais pu faire la fête et danser toute la nuit!!! Mon copain qui dormait à côté de moi n’a jamais eu conscience de rien. Je pouvais donc utiliser cette énergie et communiquer avec! J’étais bouche bée. Quelques semaines plus tard, je me suis réveillée parce que le chien de mon copain jappais en premier étage. Nous vivions loin des voisins entourés de champs et ce vieux chien ne jappais jamais. J’ai dû répéter le nom de mon copain 3 ou 4 fois avant qu’il ne se réveille et se lève pour aller voir ce qui se passait. Je l’ai suivi. Le chien jappais face à un salon vide et c’est là que j’ai ressenti leur présence à nouveau. Quand nous sommes remontés nous coucher, j’ai juste mentionné à mon copain « ils sont là, je les ressens ». Ce n’est que le lendemain qu’il m’a avoué que la raison pour laquelle il n’avait pas pu se lever avant, c’est qu’il était paralysé comme je le lui avais déjà expliqué, mais lui ne croyait pas à cela. Il n’a plus jamais voulu en reparler parce que ça lui faisait peur.

    Un jour, alors que j’étais à un repas chez une amie, en compagnie d’un autre ami qui comme moi, ressentaient eux aussi les entités et les énergies, nous avons eux un visiteur. Il était derrière moi à ma droite, je ne le voyais pas, mais je le ressentais très distinctement. Nous avions très froid tous les trois, une présence énorme en terme de ressenti, qui n’avait rien à voir avec une entité, mais je n’avais pas peur, puisque cette énergie-là, je la connais bien maintenant et je sais avec certitude qu’elle n’est pas négative. Mes deux amis par contre avaient très peur et cela me faisait tellement de bien de pouvoir valider que d’autres aussi pouvaient les ressentir. Ils savent très bien se rendre invisibles.

    J’en suis venue à croire que selon que nous avons peur ou non, nous vivons une expérience soit traumatisante ou énergisante. Notre peur transforme tout le processus vécu. Whitley Strieber qui avait écrit son expérience dans Communion, parlait de quelque chose de très traumatisant, puis avec les années, il admettait que cela ne l’était plus pour lui, tout cela parce qu’il avait changé son regard sur ce qui s’était passé. Alors si vous vivez quelque chose de similaire, svp lâchez prise, abandonnez-vous et ne laissez pas la peur vous envahir. Vous verrez que cela est très énergisant!!!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.