« Allô les députés, nous exigeons la fin des privilèges ! » [Vidéos]

Publié par

Time : 5 mn 19 / [1/2]

 

Un sujet d’Adrien AdcaZz sur la hausse surprise de l’enveloppe de frais des élus de l’Assemblée nationale, alors même que les étudiants et de nombreux salariés français tombent dans la précarité depuis la crise du Covid-19

 


 

2 750 € d’aide supplémentaire par an pour les députés

 

 

Des sous en plus qui divisent l’Assemblée

 

 

Les députés vont recevoir une aide supplémentaire de 2 750 € par an. « Inacceptable en temps de crise », dénoncent certains.

 

Voilà une polémique qui agite les couloirs de l’Assemblée et divise les 577 parlementaires. Sur décision de Florian Bachelier (LREM) et d’Éric Ciotti (LR), deux des trois questeurs en charge de l’administration du Palais Bourbon, la Dotation matérielle annuelle des députés (DMD) vient de passer de 18 950 € à 21 700 €. Soit une dépense en plus de 1,6 million d’euros pour l’Assemblée.

 

La DMD, c’est une enveloppe permettant aux parlementaires de couvrir leurs frais postaux, de téléphonie, de déplacements…En temps normal, elle est largement suffisante. Mais d’après les deux questeurs, la crise a augmenté ces dépenses, d’affranchissement notamment. Les députés ayant multiplié les lettres « afin de garder le contact avec les électeurs en circonscription ».

 

Un argumentaire que refusent d’entendre de nombreux parlementaires. À l’image du député PS de la Mayenne, Guillaume Garot. Ou encore de la marcheuse varoise Sereine Mauborgne. Dans une lettre ouverte, elle réclame l’annulation de la mesure « prise sans concertation, en pleine crise économique et sociale. Nos crédits sont suffisants, nous ne les utilisons d’ailleurs jamais totalement. Cette hausse a été décidée pour satisfaire une quarantaine de collègues dispendieux… ».

 

Interrogé sur le sujet, Christophe Castaner, patron des députés marcheurs, se dit « solidaire » de la mesure prise par les questeurs, rappelant qu’en trois ans, le Palais Bourbon a déjà réalisé 55 millions d’économies. « L’Assemblée ne coûte que deux centimes par Français et par jour. Nous avons supprimé les avantages particuliers qui existaient », ajoute le Rennais Florian Bachelier, agacé par cette polémique.

 


 

Bonus…

Time : 3 mn 56 / [2/2]

 

Saviez-vous que jusqu’en mars 2018 vous payez encore les obsèques des députés, des ex-députés, de leurs conjoints et de leurs enfants ? Les parlementaires devaient s’auto-réformer, mais on dirait bien qu’ils ont du mal à se séparer de certains de leurs avantages…

 

Depuis mars 2018, l’allocation pour frais funéraires des députés a été revue à la baisse et est désormais limitée à 2.350 euros. Ce montant est le même pour les eurodéputés. Les sénateurs bénéficient encore d’un avantage important, estimé à environ 17.000 euros par décès.

 


 

 


 

En 2019, la principale section du budget, les dépenses de fonctionnement, sont de 583 794 378 euros, et se répartissant surtout en charges parlementaires (323 179 092 euros, soit environ 55 % du budget), dépenses de personnel (187 477 289 euros, soit environ 32 % du budget) et dépenses courantes (fournitures, entretien, impôts, services : 41 803 042, soit environ 7 % du budget).

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assemblée_nationale_(France)#Budget

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/divers/budget/Presentation-Budget-AN-2021

https://coolnews.fr/listes/10-photos-de-politiques-pris-en-flagrant-delit-de-sieste-a-l-assemblee/43

https://www.liberation.fr/checknews/2019/02/07/les-deputes-et-leurs-familles-sont-ils-enterres-gratuitement-comme-le-dit-jerome-rodrigues_1707484/

https://www.ouest-france.fr/politique/institutions/assemblee-nationale/2-750-eu-d-aide-supplementaire-par-an-pour-les-deputes-des-sous-en-plus-qui-divisent-l-assemblee-7144019

https://www2.assemblee-nationale.fr/content/download/308759/2991088/version/1/file/Etats+financiers+2019.pdf

 

Article : 

Yves-Marie Robin / Ouest-France

 

Vidéo : 

[1] « Allô les députés, nous exigeons la fin des privilèges ! » – QG TV / YouTube

[2] Les VRAIS PRIVILÈGES de nos DÉPUTÉS – Monkey – Monkey – l’actu décryptée / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

5 commentaires

  1. Certes cette enveloppe parait énorme mais ce qui n’est pas précisé, c’est que à ce montant est ajouté une indemnité représentative de frais de mandat qui s’élève à 5 805 euros/mois, l’indemnité qui lui permet de payer un ou plusieurs assistants parlementaires et ses secrétaires (un député peut faire travailler 3 à 4 5 personnes).
    Dans ce montant est compris aussi une indemnité de résidence et une. De plus, dans ce montant, est compris une somme appelés une indemnité de fonction qui lui permet de payer les courses en taxi ou en VTC, les dépenses de téléphonie ou de courrier
    Alors oui, ils se sont augmentés de près de 230 euros par mois mais quand on sait le travail qu’ils abattent et le nombre d’heures passées, je peux avouer que cet argent n’est en aucun cas de l’argent volé car je fus assistant parlementaire durant quatre ans et je t’assure qu’on ne dort pas beaucoup : quand on ne les voit pas, les députés travaillent en commission des lois à améliorer et peaufiner des textes.
    Pour se requinquer, ils ont, comme les assistants ou secrétaires, une petite chambre avec un petit lit sur lequel on ne dort que 4 à 5 heures par jour dans les meilleurs des cas.

    J'aime

Répondre à Aphadolie Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.