Espagne : les socialistes veulent en finir avec la propriété individuelle et les CDI

Publié par

 

Fin de la propriété et des CDI, partage des logements à plusieurs familles, retraite à 70 ans : l’Espagne ouvre le bal du futur.

 


 

Par : Eric Verhaeghe

 

En Espagne, le Premier Ministre socialiste Pedro Sanchez vient de préfacer un rapport de prospective tout à fait édifiant sur le monde d’après qu’il conçoit pour son pays. On y lit que, pour régler la crise, les Espagnols pourraient renoncer à la propriété individuelle, à l’occupation individuelle des logements, et à des postes fixes. Ce terrifiant monde d’après ressemble à s’y méprendre à la vision développée par le Great Reset de Klaus Schwab.

 

 

Espagne - Great Reset - 1

 

 

En Espagne, le monde d’après ne fait pas beaucoup rêver, et on peut se demander dans quelle mesure les mêmes idées (proches du Great Reset de Klaus Schwab) ne seront pas appliquées en FranceLe rapport préfacé par Pedro Sanchez fait même froid dans le dos, puisqu’il récapitule des propositions mélangeant collectivisme et précarisation absolue des individus, qui laissent perplexe. 

 

En voici un florilège…

 

 

Régler du problème du logement en Espagne en supprimant la propriété individuelle

Pour régler la question cruciale de l’accès au logement, le gouvernement Sanchez a une idée bien en lui, synthétisée dans le deuxième paragraphe de la page 262 que nous reproduisons ci-dessus. 

 

En voici la traduction :

Dans ce contexte, d’autres formules foncières alternatives à celles de l’achat ou de la location traditionnels pourraient se révéler pertinentes, comme la propriété temporaire ou la propriété partagée. L’économie du partage pourrait également pénétrer le marché du logement dans notre pays : certaines formes de colocation (comme la cohabitation) peuvent être une option intéressante pour petits et grands, donnant naissance à de nouvelles formes de coexistence intergénérationnelle. Dans tous les cas, il y aura beaucoup de personnes qui ne pourront pas accéder à un logement digne et adéquate sans le soutien de l’État, on pense donc que la demande potentielle de logement social en Espagne va presque doubler au cours de la prochaine décennie, passant de 1,5 million de logements que certaines études estiment nécessaires aujourd’hui, à 2,6 millions en 2030.

 

On comprend ici la philosophie générale de la proposition : pour régler la question du manque de logement, le gouvernement espagnol propose de « fluidifier » le marché en partageant le stock existant sans droit de propriété définitive. 

 

Le concept de « propriété temporaire » vaut son pesant de cacahuètes. 

 

 

L’enjeu de la flexibilité du travail

Pour régler la question du chômage de masse, le rapport propose une solution aux saveurs du passé : la flexibilité du poste de travail. Dans la pratique, le salarié bénéficierait d’une garantie de rémunération, mais serait ensuite corvéable à merci. 

 

Ce passage (traduit par nos soins) de la page 312, est particulièrement éclairant sur le sujet :

En ce sens, une garantie salariale pourrait être établie par branche qui éviterait des ajustements salariaux excessifs (tant en durée) et, en même temps, permettrait une plus grande flexibilité dans d’autres aspects pertinents comme l’organisation du travail, la répartition des heures ou l’adaptation du poste de travail aux capacités des travailleurs.

 

On retrouve ici le sabir habituel des consultants, pour dissimuler une réalité désagréable : le salaire par branche autoriserait l’employeur à « adapter le poste de travail aux capacités des travailleurs », c’est-à-dire à déplacer autoritairement les salariés sans être tenu par un contrat de travail fixant des missions spécifiques. 

 

Si les termes sont choisis, ils expriment bien une réalité implacable : le contrat de travail serait réuni à sa plus stricte expression, et la relation contractuelle se résumerait à verser une rémunération en échange d’une disponibilité complète du salarié. 

 

 

Des idées tirées du Great Reset

Ce rapport, signé par un Premier Ministre socialiste, démontre une fois de plus l’influence des propositions émises dans le cadre du Great Reset du Forum de Davos. On notera d’ailleurs que Schwab organise un Job Reset Summit où les propositions en matière de formation professionnelle seront débattues. Et elles sont très proches des idées avancées par le rapport Espana 2050. 

 


 

Une tendance se dessine, dans les pays industrialisés européens, qui consiste à vouloir décliner, par petites touches et au sein de chaque pays, un programme unique conçu de manière globale. 

 


 

En revanche, il n’est pas sûr que ces tentatives sournoises rencontrent un succès durable. 

 

Eric Verhaeghe

 


 

Great Reset - Eric Verhaeghe

 


Source :

https://www.lamoncloa.gob.es/presidente/actividades/Documents/2021/200521-Estrategia_Espana_2050.pdf

https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/05/25/en-espagne-les-socialistes-veulent-en-finir-avec-la-propriete-individuelle-et-les-cdi/

https://strategika.fr/2021/06/10/en-espagne-les-socialistes-veulent-en-finir-avec-la-propriete-individuelle-et-les-cdi/

 

Article :

Eric Verhaeghe / Le courrier des stratèges

 

Note : 

Ancien élève de l’ENA, Éric Verhaeghe a quitté l’administration en 2007. Entrepreneur et essayiste, il est notamment le fondateur du site Le Courrier des Stratèges, qui propose chaque jour une série d’articles en lien avec l’actualité politique et économique. 

 

Photo :

Pour illustration

9 commentaires

  1. Avec qui vais je habité ? Si je choisi le 22 rue du Faubourg Saint-Honoré, 7500 , je ne connais pas les gens déjà installés. Alors peut-être il serait préférable de choisir l’Élisée. Là, il ne serait que deux locataires. Je pourrais sans doute facilement les mettre dans les chiottes avec un coussin. (lol)

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.