La première usine de viande cultivée en laboratoire au monde ouvre en Israël

Publié par

Bonus…

Time : 2 mn 38 [Vostvfr] / [1/2]

 

Les start-ups israéliennes comme « Future Meat » et « Aleph Farms » sont à l’avant-garde de l’industrie pour la viande cultivée en laboratoire. Découvrez le processus derrière tout cela, du laboratoire à la plaque.

 


 

La viande cultivée dans les bioréacteurs israéliens arrive au Etats-Unis

 

Viande - Laboratoire - 2

 

 

Une start-up israélienne veut remplacer les poulaillers, les granges et les abattoirs par des bioréacteurs pour produire de la viande à base de cellules cultivées pour les consommateurs américains.

 

« Future Meat Technologies Ltd » est en pourparlers avec les organismes de réglementation américains pour commencer à vendre ses produits dans les restaurants d’ici la fin de l’année prochaine. L’entreprise vient d’ouvrir ce qu’elle appelle la première installation de production de viande cellulaire industrielle au monde, qui pourra produire 500 kilogrammes (1102 livres) par jour.

 

« Dès le départ, nous nous sommes surtout concentrés sur l’expansion et la réduction des coûts afin d’avoir un produit commercialement viable », a déclaré le président-directeur général Rom Kshuk dans une interview.

 

L’industrie de la viande cultivée en laboratoire, qui produit des protéines comme le bœuf et le poulet en faisant croître des cellules au lieu d’abattre des animaux, compte maintenant plus de 75 entreprises. Alors que les usines pilotes retirent la technologie du laboratoire, « Eat Just Inc » est devenue la première entreprise à vendre du poulet issu de cellules cultivées dans un restaurant de Singapour.

 

 

Les entreprises de viande cultivée en laboratoire ont obtenu un financement record l’an dernier

 

Graphique

Source : Good Food Institute, PitchBook

 

 

Depuis les premiers prototypes, les startups ont réduit leurs coûts de 99% et si les consommateurs se tournent vers ces produits, le marché pourrait atteindre 25 milliards de dollars d’ici 2030, a déclaré McKinsey & Co dans un rapport la semaine dernière. Mais pour concurrencer la viande conventionnelle, les coûts doivent encore être réduits.

 

« Future Meat Technologies », qui a recueilli 43 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont « Tyson Foods Inc », « Archer-Daniels-Midland Co » et « S2G Ventures LLC », revendique le prix le plus bas pour la poitrine de poulet de culture. Il a réussi à réduire le coût à 4 $ par 100 grammes, une fraction du prix initial, et prévoit de le réduire à nouveau de moitié d’ici fin 2022, a déclaré Rom Kshuk.

 

L’usine, située dans la ville israélienne de Rehovot, peut produire du poulet, du porc et de l’agneau de culture, dont prochainement la production de bœuf.

 

Le « Good Food Institute » a déclaré que la production de viande cultivée en laboratoire devra atteindre des millions de tonnes par an pour passer de la démonstration à la phase industrielle.

 

« Future Meat » pourra étendre ses lignes de production et reproduire l’installation ailleurs, a déclaré M. Kshuk. Il prévoit de cibler le marché américain, qui affiche l’un des plus grands taux de consommation de viande au monde, avant de s’étendre à l’Europe et à la Chine. L’entreprise n’a pas encore décidé quel type de viande à vendre en premier.

 

D’autres entreprises, dont « BlueNalu Inc », « Upside Foods Inc » et « Eat Just », ont exprimé leur intention de vendre des produits à base de cellules aux États-Unis. Comme elles, « Future Meat » doit obtenir l’approbation du département américain de l’Agriculture (USDA) et de la Food and Drug Administration (FDA) avant de vendre ses produits au public. Rom Kshuk est optimiste, mais atteindre la parité des prix avec la viande conventionnelle prendra probablement quelques années à l’industrie naissante.

 

« Nous visons à réduire les coûts de plus en plus », a déclaré le PDG. « Il ne s’agit pas d’avoir un produit de qualité supérieure. Il s’agit vraiment de trouver une autre façon de produire de la viande. »

 


 

Bonus…

Time : 2 mn 37 [Vostvfr] / [2/2]

 

La start-up israélienne « Future Meat Technologies » vient d’ouvrir ce qu’elle appelle la première usine de viande cellulaire industrielle au monde, capable de produire 500 kilogrammes par jour. 

 


 

Source :

https://future-meat.com/

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-06-23/meat-grown-in-bioreactors-is-coming-to-american-diners-next-year

https://www.prnewswire.com/news-releases/future-meat-technologies-launches-worlds-first-industrial-cultured-meat-production-facility-301317975.html

 

Article :

Agnieszka de Sousa & Deena Shanker / Bloomberg

Traduction rapprochée : Aphadolie.com

 

Vidéo : 

[1] Israel’s Cultured Meat – Israel / YouTube

[2] Cultured Meat Grown in Bioreactors is Coming to American Diners – Bloomberg Quicktake: Now / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.