Inondations et incendies en Europe, voici l’un des amplificateurs météorologiques : Le jet-stream !

Publié par

Time : 4 mn 15 / [1/1]

 

Les « courants jet », ou « jet-streams », sont des rubans de vents violents qui encerclent le globe. Ils jouent un rôle important dans la formation des dépressions et des périodes de chaleur.

 

Le jet-stream est un courant d’air rapide qui serpente autour de la Terre. Lorsque celui-ci devient stationnaire, il peut entraîner des inondations ou des périodes de sécheresse extrêmes.

 


 

Le jet-stream, est un courant d’air rapide et confiné. Ils sont situés à proximité de la tropopause, entre la troposphère (où la température décroît avec l’altitude) et la stratosphère (où la température croît avec l’altitude), généralement entre 7 et 16 kilomètres au-dessus du niveau de la mer. Les courants-jets ont plusieurs milliers de kilomètres de longueur, quelques centaines de large et seulement quelques kilomètres d’épaisseur. La majeure partie des courants-jets sont des vents d’ouest (ils circulent d’ouest en est). Leur trajet a typiquement une forme méandreuse ; les courants-jets peuvent démarrer, s’arrêter, se diviser en deux voire plus, se combiner en un seul courant ou circuler dans plusieurs directions.

 

 

 

 

Les courants-jets les plus forts sont les courants-jets polaires (situés entre 7 et 12 kilomètres au-dessus du niveau de la mer), tandis que les plus hauts et les plus faibles sont les courants-jets subtropicaux (situés entre 10 et 16 kilomètres au-dessus des mers). L’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud ont tous deux un courant-jet polaire et un courant-jet subtropical.

 

La formation des courants-jets résulte de la rotation de la Terre et du réchauffement inégal de l’atmosphère terrestre (l’énergie thermique reçue par rayonnement solaire varie d’un endroit à l’autre : il fera plus chaud au niveau de l’équateur qu’aux pôles, créant ainsi un déséquilibre thermique). Les courants-jets se forment dans les zones de conflits entre les masses d’air ayant des propriétés différentes, appelées fronts, dans lesquels il existe une grande différence de température et de pression.

 

D’autres courants-jets locaux existent également. Durant l’été boréal, des courants-jets peuvent se former dans les régions tropicales orientales, généralement dans une région où un air sec rencontre un air plus humide dans les hautes latitudes.

 


 

Au cours du mois de juillet, l’Europe est devenue le théâtre de deux phénomènes météorologiques extrêmes. Des intempéries dévastatrices ont inondé le nord-est du continent, comme en Allemagne ou en Belgique. Puis une vague de chaleur a débarqué à l’opposé, au sud-est, créant une série d’incendies en Italie ou en Grèce. 

 

Le jet-stream est l’un des acteurs de ces événements. C’est un courant d’air très rapide qui se forme là où la différence de température et de densité est importante. Il est habituellement situé entre 7 à 16 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

 

 

Il y a deux principaux jet-streams :

Le subtropical à environ 30 degrés de latitude et le jet-stream polaire à environ 60 degrés de latitude. C’est celui-ci qui traverse l’Europe et a amplifié les conditions météorologiques en Europe ces derniers temps, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

 

Lorsque le jet-stream se retrouve dans une position bloquée, les intempéries et les sécheresses peuvent perdurer dans le temps. Ce phénomène de « paralysie » du jet-stream favorise donc la formation d’incendies et d’inondations. Les origines exactes de tels blocages sont toujours en cours d’étude.

 


 

Source :

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant-jet

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Jet_stream

https://www.huffingtonpost.fr/entry/incendies-inondations-et-chaleurs-en-europe-comment-expliquer-ces-phenomenes-extremes_fr_610ad89ee4b064678ef07596

 

Article :

Maxence Bussiere / LeHuffPost

 

Vidéo : 

[1] Inondations et incendies en Europe, voici l’un des amplificateurs météorologiques – LeHuffPost / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Un jet stream bloqué favorise canicules et inondations

Chaleur, inondations, incendies et nouvelles voies de navigation : blâmez le jet Stream

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.