Chômage | Un massacre social : « Nos dirigeants ont choisi de sacrifier des millions de Français », Benoît Collombat; Samuel Churin

Publié par

Time : 34 mn 52 / [1/3]

 

Certaines mesures de la réforme de l’assurance chômage devaient en vigueur au 1er juillet 2021. Le mode de calcul des allocations a été suspendu par le Conseil d’Etat mais le président affirme que les dernières mesures s’appliqueront au 1er octobre.

 


 

Synopsis :

« Ce qu’il faut bien que les gens comprennent, c’est que cette réforme, c’est la pire des réformes depuis le Conseil National de la Résistance, depuis 1946. C’est la plus grande attaque contre les pauvres. Oser faire plus d’un milliard d’euros d’économie par an sur les plus pauvres d’entre nous, c’est un immense scandale. »

 

« Sur le fond, cette réforme est un tel scandale que je ne vois pas comment le Conseil d’État pourrait ne pas la retoquer totalement. »

 

 

 

 

Le Conseil d’Etat a suspendu les règles de calcul du montant de l’allocation chômage qui devaient entrer en vigueur le 1er juillet. Cette réforme, très décriée par les syndicats, modifie les règles de calcul des allocations chômage et instaure un système de bonus-malus pour les entreprises qui abuseraient des contrats courts. Le gouvernement avance que ce nouveau système luttera contre le recours aux contrats courts qui a explosé ces dernières années.

 

Cependant dans sa philosophie et surtout dans le contexte de crise économique due au Covid-19, la mise en œuvre de ce mode calcul se traduirait surtout par une précarisation pour des millions des d’intermittents et de précaires.

 

C’est en tout cas l’avis de Samuel Churin, comédien, porte-parole de la coordination des intermittents et précaires et membre du CNNR. Pour lui cette réforme va provoquer une catastrophe sociale et produire des inégalités de traitement entre les précaires. Ce serait aussi une rupture fondamentale avec le fonctionnement de l’assurance chômage.

 

La réforme avait déjà été suspendue à plusieurs reprises par le gouvernement à cause Covid-19. Mais l’exécutif reste déterminé à la faire passer. Le conseil n’a pas jugé sur le fond. Le ministère du Travail n’attend pas ce jugement et prépare déjà un autre projet de décret pour appliquer la nouvelle formule de calcul à compter du 1er octobre.

 


 

Bonus…

Time : 1 mn 30 / [2/3]

 

La crise voulue et souhaitée par les serviles représentants de l’oligarchie – Georges Pompidou (Juin 1967).

 


 

Time : 39 mn 55 / [3/3]

 


 

Synopsis :

Le chômage de masse est un choix, et non une fatalité : c’est la conclusion de la longue enquête de Benoît Collombat, journaliste et grand reporter, France Inter. Dans cet entretien, Salomé Saqué interroge le journaliste d’investigation sur ces moments clés où tout a basculé.

 

Comment et pourquoi les hommes politiques ont « remis les clés » de l’organisation du monde à la finance ?

 

Récit d’une victoire idéologique, celle du néolibéralisme.

 


 

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Benoît_Collombat

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15030

https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/nouvelles-regles-d-assurance-chomage/

https://www.journaldunet.com/management/guide-du-management/1197771-reforme-du-chomage-le-nouveau-calcul-suspendu-par-le-conseil-d-etat/

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/assurance-chomage-la-reforme-entre-en-vigueur-ce-1er-juillet-2021

 

Le site : https://www.blast-info.fr/

Twitter : https://twitter.com/blast_france

Facebook : https://www.facebook.com/blastofficiel

Instagram : https://www.instagram.com/blastofficiel/

 

Vidéo :

[1] RÉFORME DU CHÔMAGE : UN MASSACRE SOCIAL – BLAST – Le souffle de l’info / YouTube

[2] L’ultralibéralisme : Georges Pompidou (Juin 1967) – Mr Aphadolie / YouTube

[3] CHÔMAGE : NOS DIRIGEANTS ONT CHOISI DE SACRIFIER DES MILLIONS DE FRANÇAIS – BLAST – Le souffle de l’info / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Lorsque le PDG de la JP Morgan demande à François Hollande de supprimer les droits aux salariés s’il veut que Paris devienne une City

7 commentaires

  1. Nous sommes encore dans une phase de restrictions dû au carré décroissant de Saturne et Uranus mais de-là à faire payer leur explosion de la dette publique par les plus pauvres, c’est de prendre d’une main, ce sui aurait été donné de l’autre main ???

    J'aime

    1. « …faire payer leur explosion de la dette publique par les plus pauvres, c’est de prendre d’une main, ce sui aurait été donné de l’autre main »,

      …Vous avez parfaitement résumé la situation.

      Je vous remercie pour votre visite et commentaire.

      Au plaisir de vous lire à nouveau.

      Aimé par 1 personne

      1. Rassurez-vous, je vous avais compris. Cela m’arrive également très souvent (fautes d’orthographes, mauvaises tournures, etc…).

        J'aime

      2. Je pense bien que tu m’avais compris et lorsque je vois des fautes, lorsque je le peux je m’empresse souvent de corriger avant publication.
        Bonne journée à toi

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.