Multinationales : main basse sur les ressources naturelles

Publié par

Time : 56 mn / [1/1]

 


 

Synopsis :

Comment deux multinationales peuvent-elles exploiter l’eau d’une nappe phréatique au détriment des habitants ou menacer l’existence d’un parc naturel sans que l’Etat ne réagisse ? Enquête au cœur de cette France riche en patrimoines naturels qui devraient profiter à tous mais ne bénéficient souvent qu’à quelques grandes entreprises.

 

 

Dans les Vosges, Nestlé Waters tire profit de l’eau du sous-sol, 1,5 milliard de bouteilles vendues en 2019, sous les marques Vittel, Hépar et Contrex.

 

Pour les habitants, la situation peut être ubuesque. Alors que l’eau coule de source, Benoît, éleveur de brebis, doit parcourir chaque jour des dizaines de kilomètres pour aller chercher celle nécessaire à son troupeau alors qu’il lui suffirait d’ouvrir le puits situé dans le verger où les bêtes pâturent.

 

Problème : Nestlé Waters commercialise l’eau de trois nappes phréatiques de la région et lui interdit d’accéder à ce bien commun. Benoît finira par aller s’installer dans la Creuse avec ses bêtes. Il n’est pas le seul à s’inquiéter de cette privatisation de l’or bleu et de l’exploitation inconsidérée des richesses naturelles par la firme suisse.

 


 

Avec l’appui de l’Etat et des grands élus de la région, la manne fait les beaux jours de la société suisse au risque d’épuiser les nappes phréatiques.

 

 

Si rien ne change la plus profonde pourrait même disparaître en 2050.

 


 

Dans le Vexin le groupe de Ciments Calcia, filiale à 100 % d’HeidelbergCement projette de creuser une gigantesque carrière en plein cœur d’un parc naturel régional. Mais là, à la différence des Vosges, l’entreprise affronte une résistance locale très coriace. Et malgré un chantage à l’emploi avéré, les élus locaux multiplient recours et actions spectaculaires pour faire barrage au projet et à l’état qui le soutient.

 

Depuis vingt-cinq ans, Calcia-Heidelberg bénéficie de l’appui des préfets, du ministère de l’Industrie et même de celui de l’Environnement.

 


 

Lobbying, chantage à l’emploi, petits cadeaux aux collectivités, comment ces grandes entreprises arrivent-elles à obtenir le soutien des responsables politiques ?

 

 

De quels recours disposent les citoyens pour faire face à ces entreprises aux logiques parfois prédatrices ?

 

 

Un peu partout en France, des citoyens multiplient batailles judiciaires, mobilisations populaires, combats politique, pour faire face à des entreprises qui s’attaque au patrimoine naturel ou aux ressources relevant du bien commun.

 


 

Reportage : 

Enquête : Delphine Lopez

Montage : Olivier Ferraro

Production : CAT & Cie

 

Vidéo :

[1] Multinationales : main basse sur les ressources naturelles – Documentaire Société / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

L’eau de son terrain appartenant à Nestlé, cet éleveur vosgien a interdiction de la puiser [Vidéo]

4 commentaires

      1. Non, détrompez-vous, cela intéresse du monde, j’ai reçu il y a quelques mois sur mon mail une pétition concernant les eaux de Vittel …

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.