Australie : la NASA partage une image du mystérieux homme de Marree

Publié par

 

L’Homme de Marree est un géoglyphe situé sur un plateau à Finnis Springs, à 60 km à l’ouest de la ville de Marree, dans le centre de l’Australie-Méridionale. Long de 4,2 km et d’une circonférence de 15,3 km, il semble représenter un aborigène d’Australie chassant les oiseaux à l’aide d’un boomerang.

 

Le géoglyphe est découvert le 26 juin 1998, depuis les airs, par Trec Smith, un pilote effectuant un vol entre Marree et Coober Pedy, au nord de l’Australie-Méridionale.

 

 

 

 

Le mystérieux géoglyphe long de 4,2 km représente un chasseur aborigène, gravé dans la terre, et à ce jour, personne ne sait comment il s’y est retrouvé.

 


 

 

L’Operational Land Imager (OLI) du satellite d’observation Landsat 8 a acquis cette image du relief le 22 juin 2019.

 

La NASA confirme que l’un des plus grands mystères de l’art moderne est toujours d’actualité en Australie.

 


 

L’homme de Marree, ou le géant de Stuart, a repris vie en 2016 lorsqu’un groupe de la ville de Marree, qui porte le même nom que le personnage, a creusé les lignes pour empêcher l’homme de disparaître sous l’effet de l’érosion.

 

« Jusqu’à présent, l’équipe de restauration pense que leur préservation durera plus longtemps que l’original n’aurait tenu. Ils ont créé des rainures de vent, conçues pour piéger l’eau et encourager la croissance de la végétation. Ils espèrent que la végétation finira par rendre les lignes vertes. », selon la NASA.

 

De nombreuses personnes ont essayé de découvrir l’origine de l’homme Marree.

 

CNN a précédemment rapporté que Dick Smith, fondateur de Dick Smith Electronics et de Dick Smith Foods, avait décidé de s’attaquer au mystère en 2016, et pendant deux ans, son équipe a examiné toutes les preuves pour voir ce qu’ils pouvaient trouver.

 

Il pense que cela a été fait de manière professionnelle, alors en 2018 il a offert une récompense de 5 000 dollars australiens à toute personne ayant des informations concernant sa création.

 

Personne ne s’est manifesté, mais plusieurs croient qu’elle a été réalisée par un artiste vivant à Alice Springs. D’autres indices suggèrent que le créateur pourrait avoir été un Américain.

 

Quoi qu’il en soit, le mystère de l’homme de Marree demeure.

 


 

Time : 58 s / [1/1]

 

Le satellite Landsat 8 de la NASA a photographié l’homme de Marree. Personne ne semble savoir qui a créé ce géoglyphe, ni pourquoi.

 


 

Source :

https://en.wikipedia.org/wiki/Marree_Man

https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Marree

https://earthobservatory.nasa.gov/images/146061/marree-man

https://edition.cnn.com/2019/12/31/world/marree-man-nasa-trnd/index.html

https://fr.theepochtimes.com/un-satellite-de-la-nasa-partage-une-nouvelle-image-de-lhomme-de-marree-les-scientifiques-restent-perplexes-1179841.html

 

Article :

The Epoch Times / CNN

 

Vidéo :

[1] NASA Captures Mysterious ‘Marree Man’ Geoglyph From Space – Amaze Lab / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

5 commentaires

  1. Que dire alors des 15000 peintures d’art rupestres de la mythique ville de Sefar, dans le Sahara Algérien datant de plus de 10.000 ans ? Mystère et boule de gomme !

    J'aime

  2. Merci pour le lien. Je ne sais pas si vous connaissez le 2ème plus ancien site archéologique au monde(après celui de l’Éthiopie) découvert en Algérie. Je cite :
    [Des fouilles archéologiques menées par des chercheurs algériens et étrangers, à Ain Boucherit faisant partie du site Ain Lahnech à Sétif, dont les résultats communiqués à Alger dans une conférence, ont permis de découvrir « le deuxième site archéologique le plus ancien au monde remontant à 2.4 millions d’années ».

    Composée de chercheurs algériens, espagnols, australiens et français, l’équipe à annoncé avoir découvert à Ain Boucherit sur le site d’Ain Lahnech à Sétif des restes lithiques et fossiles portant des traces de boucherie qui remontent à « 2.4 millions d’années », confirmant ainsi que ce site est « le plus ancien en Afrique du Nord » et « le deuxième plus ancien au monde après celui de Kouna en Ethiopie remontant à 2.6 millions d’années ».] Lire la suite :
    https://dzmewordpress.wordpress.com/2018/12/04/decouverte-en-algerie-du-2e-plus-ancien-site-archeologique-au-monde/

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.