Selon une étude, Jupiter pourrait résister à l’explosion du Soleil, voici pourquoi

Publié par

Time : 2 mn 01 / [1/2]

 

Des scientifiques ont découvert une planète géante gazeuse en orbite autour d’une étoile naine blanche. L’astre est similaire à Jupiter et montre que certaines planètes peuvent « résister » à des supernovas.

 


 

Des scientifiques ont mené une étude pour tenter de découvrir ce qui restera de notre système une fois que le Soleil sera mort. Rien de très réjouissant jusque-là. Mais attendez un peu, car les résultats, publiés ce mercredi dans la revue scientifique Nature, sont concluants. En effet, les chercheurs ont prouvé qu’une planète géante gazeuse, dont la taille est similaire à Jupiter, avait déjà survécu à la mort de son étoile hôte.

 

Cette planète baptisée MOA-2010-BLG477Lb, a été découverte en 2010 par « microlentille gravitationnelle », une technique sensible aux planètes froides et ne dépendant pas de la lumière de l’étoile hôte. Dans cette étude, Joshua Blackman et ses collègues ont obtenu des expositions profondes du champ entourant cette planète gazeuse. Les auteurs ont déterminé que cette planète s’est formée conjointement à son étoile hôte et qu’elle a survécu après la mort de celle-ci.

 

 

Tout ne disparaîtra pas

En réalité, l’étoile hôte de la planète géante gazeuse est une naine blanche. Lorsqu’une étoile a consommé tout son carburant dans son noyau, à savoir l’hydrogène, elle grossit et dévore tout autour d’elle. Puis, elle rétrécit jusqu’à devenir une structure ultra-dense : une naine-blanche. Ce qui est donc rare ici c’est que la géante gazeuse a survécu à l’explosion de son étoile, sur une orbite assez proche. Cette planète est à environ 2,8 UA de son étoile. Généralement, la distance orbitaire attribuée à ce genre de phénomène est de 5 ou 6 unités astronomiques (UA). Jupiter se situe d’ailleurs à 5,2 UA de notre Soleil.

 

Cette étude démontre donc que des planètes géantes gazeuses peuvent donc survivre à la phase géante de l’évolution de leur étoile hôte. Au moins la moitié des naines blanches auraient des compagnons planétaires similaires. Cette découverte montre donc que tout ne disparaîtra pas forcément dans notre système solaire après la dégénérescence de notre propre étoile, le Soleil.

 


 

Bonus…

Time : 3 mn 01 / [2/2]

 

Jupiter est la planète la plus ancienne et la plus massive du système solaire. Découvrez l’histoire et l’origine de cette géante, de sa grande tache rouge et de ses lunes océaniques.

 


 

Source :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/espace-jupiter-pourrait-survivre-a-lexplosion-du-soleil_fr_6166900de4b028316c8f2a05

 

Article :

Maxence Bussiere / Huffingtonpost

 

Référence :

https://www.nature.com/articles/s41586-021-03869-6

 

Vidéo :

[1] Jupiter pourrait résister à l’explosion du Soleil, voici pourquoi – LeHuffPost / YouTube

[2] Tout comprendre sur : Jupiter – Nat Geo France / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.