Les légendes du cinéma : Carrie Fisher

Publié par

 

Carrie Fisher (1956-2016)

 

 

Carrie Fisher est née le 21 octobre 1956 à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis).

 

Carrie Frances Fisher est la fille de l’actrice Debbie Reynolds et du chanteur Eddie Fisher. Ses grands-parents paternels étaient des immigrants juifs venus de Russie et sa mère comptait parmi ses ancêtres des Anglais et des Scots d’Ulster.

 

Elle est la belle-fille d’Elizabeth Taylor à la suite du mariage de son père, Eddie Fisher, avec celle-ci. Elle a une fille avec Bryan Lourd, Billie Lourd, née le 17 juillet 1992.

 

Très tôt, l’Américaine révèle qu’elle souffre d’un trouble bipolaire, diagnostiqué à l’âge de 24 ans. Elle s’est exprimée dans les médias à plusieurs reprises sur le trouble bipolaire, l’addiction et la dépression dont elle souffrait. Elle a également beaucoup écrit sur le sujet, notamment dans son autobiographie ou au travers d’articles comme dans le journal « The Gardian ». Son message a compté dans la lutte contre la stigmatisation qui entoure les maladies mentales.

 


 

Time : 2 mn 10 / [1/2]

 

Ayant appris le français pendant ses études, on peut la voir s’exprimer dans cette langue lors d’une entrevue accordée à TF1 en le 3 octobre 1977 pour la sortie de « La Guerre des étoiles ».

 


 

Carrie Fisher fait ses premiers pas d’actrice au théâtre aux côtés de sa mère Debbie Reynolds. En 1975, elle décroche son premier rôle sur grand écran, dans la comédie romantique « Shampoo d’Hal Ashby », écrite et interprétée par Warren Beatty.

 

Deux ans plus tard, elle crève littéralement l’écran avec tous ses partenaires de « Star Wars » de George Lucas. En y incarnant Leia Organa, sénatrice impériale qui se rallie à l’Alliance en lutte contre le terrible Empire galactique. Un rôle qu’elle reprend pour « L’Empire contre-attaque » d’Irvin Kershner en 1980 et « Le Retour du Jedi » de Richard Marquand. Entre temps, la popularité immédiate de la comédienne lui permet d’assurer une apparition déjantée dans « The Blues brothers » de John John Landis (1980).

 

Contre coup du succès ou volonté de s’éloigner du milieu, Carrie Fisher se fait plus rare sur les écrans dès la fin de la trilogie imaginée par George Lucas. On la voit tout de même dans « Hannah et ses sœurs » de Woody Allen (1986), en confidente dans « Quand Harry rencontre Sally » de Rob Reiner (1989) ou encore dans une apparition éclaire et non créditée dans « Hook ou la revanche du Capitaine Crochet » de Steven Spielberg (1991).

 

Caméo clin d’œil dans « Austin Powers » (1997), « Scream 3 » (2000), « Beautés empoisonnées » (2001) et « Jay & Bob contre-attaquent » (2002), Carrie Fisher incarne en 2003 la mère supérieure dans « Charlie’s Angels : Les anges se déchaînent ». Mais ne composant pas avec de grands rôles, elle joue davantage dans des séries TV comme « Smallville » (2005), « Weeds » (2007) ou encore « Entourage » (2010). Depuis 2005, elle prêta également sa voix au personnage d’Angela dans la série animée « Les Griffin ».

 

S’amusant de sa renommée, elle joue son propre personnage le temps d’un épisode dans la série « Sex & the City » (2000) et fait aussi preuve d’autodérision dans le choix de ses rôles avec la série « The Big Bang Theory » (2014) et le long-métrage de David Cronenberg « Maps To The Stars » (2014).

 

En 2008, elle publie son autobiographie, « Wishful Drinking », dont la chaine de télévision « HBO » tire un documentaire en 2010. Dans son livre de mémoires, « The Princess Diarist », paru en novembre 2016, elle confie avoir eu une « liaison intense » avec Harrison Ford en marge du tournage de « Star Wars » en 1976.

 

Elle reprend en 2015 son rôle de Leia dans « Le Réveil de la Force » (2015) et avait achevé peu avant sa mort le tournage de « Star Wars, Episode VIII : Les Derniers Jedi » (2017).

 


 

Time : 4 mn 23 / [2/2]

 


 

Le 23 décembre 2016, Carrie Fisher est victime, quinze minutes avant l’atterrissage à Los Angeles, d’un arrêt cardiaque à bord d’un avion Boeing 777 de la United Airlines parti de Londres (elle y faisait la promotion de ses mémoires « The Princess Diarist »). Emmenée à l’hôpital en soins intensifs, son frère déclare par la suite qu’elle est dans un état stable, information confirmée par sa mère Debbie Reynolds, deux jours plus tard. Cependant, son état de santé ne s’améliore pas.

 

Le 27 décembre 2016, Carrie Fisher meurt des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 60 ans à Los Angeles. Sa mère, l’actrice Debbie Reynolds, ne lui survit que de quelques heures et succombe à un AVC le 28 décembre 2016, le lendemain de sa mort.

 

Lui rendant hommage, Harrison Ford déclare le jour même à la chaîne américaine NBC : « Carrie était unique… brillante et originale. Drôle et intrépide. Elle a vécu sa vie, courageusement. Mes pensées vont vers sa fille, Billie, sa mère Debbie, son frère Todd et ses nombreux amis. Elle va nous manquer à tous. »

 

Carrie Fisher est inhumée le 5 janvier 2017 avec sa mère au cimetière « Forest Lawn d’Hollywood Hills », à Los Angeles, dans une urne en forme de gélule de Prozac, pour symboliser ses récurrents troubles mentaux. Un hommage public est organisé le 25 mars 2017, après que ses proches se sont recueillis en privé.

 

Le 16 juin 2017, les causes de sa mort sont officiellement dévoilées. Le bureau du médecin légiste de Los Angeles révèle que Carrie Fisher serait morte d’apnée du sommeil ainsi que d’autres facteurs indéterminés. Le 19 juin, le rapport de médecine légale dévoilé par la police rapporte que le corps de l’actrice, morte en décembre 2016, contenait « de la cocaïne, de l’héroïne, de l’ecstasy, de la méthadone, de l’alcool et des opiacés ».

 


 

Carrie Fisher (1956-2016)

 


 

Projecteur - GIF

 


 

Source :

https://www.imdb.com/name/nm0000402/

https://en.wikipedia.org/wiki/Carrie_Fisher

https://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-5233/biographie/

 

Vidéo :

[1] Star Wars : Carrie Fisher : interview TF1 1977 (en français) | Archive INA – INA Stars / YouTube

[2] Carrie Fisher Tribute (1956 – 2016) Star Wars – Disneyland Experience / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.