Des archéologues mexicains forcés d’enterrer une importante découverte faite dans l’ancienne capitale aztèque

Publié par

 

Généralement, les archéologues sont ravis de déterrer des vestiges du passé dans le but de les exposer dans des musées ou de les analyser pour mieux comprendre l’Histoire. Mais ce n’est pas le cas cette fois-ci. En effet, des chercheurs mexicains ont récemment découvert un monument archéologique inhabituel dans la périphérie de Mexico. Toutefois, ce monument sera de nouveau enterré.

 

 

Un tunnel vieux de plusieurs siècles

Des archéologues ont été contraints d’enterrer une importante découverte archéologique aztèque. Il s’agit d’un tunnel construit il y a des siècles dans le cadre de l’Albarradon de Ecatepec. Il s’agit d’un système de contrôle des crues, des digues et des voies navigables qui a été construit pour protéger la ville historique de Tenochtitlan de la montée des eaux. Pour information, Tenochtitlan est considérée comme étant la capitale de l’Empire aztèque. Cette capitale comportait de nombreux systèmes de barrages pour empêcher les inondations dues aux pluies torrentielles.

 

Pourtant, les conquérants espagnols, appelés les « conquistadors », n’ont pas immédiatement compris l’ingéniosité de cette infrastructure indigène, rapporte Science Alert. Par conséquent, ils ont détruit ces constructions durant les premières années de la colonisation espagnole.

 

Les inondations ont vite fait d’inonder la première ville coloniale de Mexico. En conséquence, l’Albarradon de Ecatepec et d’autres systèmes de contrôle des inondations ont fini par être réparés ou construits au début des années 1600.

 


 

Time : 6 mn 14 [Vostvfr] / [1/1]

 

Au 17ème siècle, selon Juan de Torquemada (missionnaire), trois mille indigènes ont commencé la construction d’un barrage colossal de quatre kilomètres, dont l’objectif était de réguler les eaux qui se déversent dans les lacs Xaltocan et Zumpango jusqu’à Texcoco, et ainsi d’éviter des inondations constantes qui ont dévasté la capitale de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne.

 

Anciennement appelé Calzada de San Cristóbal, aujourd’hui connu sous le nom d’Albarradón de Ecatepec, ce monument est une source de découvertes archéologiques importantes pour l’INAH (Instituto Nacional de Antropología e Historia / L’Institut national d’anthropologie et d’histoire).

 

La découverte s’inscrit dans le projet de sauvetage et d’amélioration de l’albarradón, dans le cadre des travaux de la ligne 4 du système Mexibús (système de transport en commun rapide par bus).

 


 

Les chercheurs vont réenterrer le tunnel pour mieux le protéger

Ce fut en 2019 que des archéologues de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH) ont découvert un tunnel qui a conservé ces anciennes constructions dans l’Albarradon de Ecatepec. Il y avait d’ailleurs une petite porte-tunnel de 8,4 mètres de long représentant une infime partie du monument colossal de l’Albarradon de Ecatepec. En effet, ce dernier s’étend sur 4 kilomètres et a été construit par des milliers de travailleurs indigènes.

 

Les archéologues ont aussi découvert 11 symboles préhispaniques dans la structure dont des représentations de bouclier de guerre, de tête d’un oiseau de proie et des gouttes de pluie. Malgré cette iconographie, l’architecture globale suggère que les Espagnols ont été en charge de sa conception.

 

Malgré l’importance de cette découverte, les chercheurs de l’INAH ont déclaré dans un communiqué que le tunnel devra être réenterré afin qu’il ne soit pas endommagé, vandalisé ou pillé. Les chercheurs ont également évoqué un manque de fonds pour construire correctement l’exposition et protéger cette structure remarquable.

 


 

Source :

https://dailygeekshow.com/tunnel-azteque-mexico/

https://www.sciencealert.com/mexican-archaeologists-to-rebury-unusual-discovery-made-in-old-aztec-capital

https://www.inah.gob.mx/en/boletines/10172-cubre-el-inah-vestigios-en-el-albarradon-de-ecatepec-para-protegerlos

https://www.inah.gob.mx/boletines/8589-inah-descubre-tunel-virreinal-con-glifos-prehispanicos-en-el-albarradon-de-ecatepec

 

Article :

Peter Dockrill / Science Alert

Arielle Lovasoa / Dailygeekshow

 

Vidéo :

[1] Hallazgo en el Albarradón de Ecatepec – INAH TV / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.