La FDA demande 55 années pour examiner et publier les informations sur le vaccin Pfizer-BioNTech et ainsi les rendre accessibles au public

Publié par

Time : 2 mn 43 [Vostvfr] / [1/1]

 

Alors qu’un groupe de médecins a demandé des informations sur l’approbation du vaccin Pfizer Covid en vertu de la loi sur la liberté d’information, la FDA a proposé de publier les documents… à 500 pages par mois. Compte tenu de la quantité totale, cela prendrait environ 55 ans au total. Pendant ce temps, le chien de garde américain du médicament (FDA) a eu besoin d’un peu plus de 100 jours avant de donner le feu vert pour l’homologation du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech.

 


 

 

 

Les demandes de la FOIA (Freedom of Information Act) sont rarement rapides, mais lorsqu’un groupe de scientifiques a demandé au gouvernement fédéral de partager les données sur lesquelles il s’est appuyé pour autoriser le vaccin anti-Covid-19 de Pfizer, la réponse est allée au-delà de la simple traînée des pieds bureaucratique. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis demande plus d’un demi-siècle pour examiner et publier les informations sur le vaccin Pfizer-BioNTech.

 

C’est la durée que propose la FDA (Food & Drug Administration) dans le cadre des documents judiciaires, pour examiner et publier des documents liés aux vaccins répondant à la demande. Selon le juge fédéral du Texas, les plaignants, « Public Health and Medical Professionals for Transparency » (un groupe composé de plus de 30 professeurs et scientifiques d’universités telles que Yale, Harvard, UCLA et Brown), peuvent s’attendre à avoir le dossier complet en 2076.

 

La demande auprès de la Freedom of Information Act (FOIA) a été déposée par « Public Health and Medical Professionals for Transparency » en septembre et ils espéraient que les tribunaux pourraient accélérer le processus pour leur obtenir les informations demandées et ainsi avoir un accès accéléré aux dossiers et diffuser les données à la population.

 

La loi FOIA de 1967 exige que les agences fédérales répondent aux demandes d’informations dans les 20 jours ouvrables. Cependant, le temps qu’il faut pour obtenir les documents « variera en fonction de la complexité de la demande et de tout arriéré de demandes déjà en attente », selon le site Web central du gouvernement FOIA.

 

La FDA ne peut pas remettre tous les documents en une seule fois. « Les dossiers doivent d’abord être examinés par des responsables pour être caviarder, et toute information susceptible de révéler des informations personnelles sur les participants aux essais cliniques, ou des informations sensibles sur Pfizer ou BioNTech qui pourraient nuire à leurs relations commerciales, devra être expurgée », ont écrit les avocats du MJ dans un rapport conjoint déposé lundi.

 

La FDA propose donc de publier 500 pages par mois sur une base continue de 55 années pour fournir plus de 300 000 pages d’informations demandées dans le cadre de la demande de la FOIA. L’agence veut publier les pages par morceaux, ce qui prendrait jusqu’en 2076.

 

 

 

 

Les avocats du ministère de la Justice représentant l’agence affirment que la demande nécessite environ 329 000 pages d’informations.

 

Les avocats signalent également que l’agence n’a que dix employés affectés au traitement de ce type de demandes.

 

L’avocate de première instance de la division civile, Courtney Enlow, a renvoyé une demande de commentaires supplémentaires au bureau des affaires publiques du ministère de la Justice, qui n’a pas répondu.

 

Les avocats des plaignants soutiennent que leur demande devrait être la priorité absolue et que la FDA devrait publier tous les documents au plus tard le 3 mars 2022, soit dans un peu plus de quatre mois.

 

Pour atteindre l’objectif du 3 mars, l’agence devrait traiter environ 80 000 pages chaque mois.

 

« Cette période de 108 jours est le même temps qu’il a fallu à la FDA pour examiner les documents liés au vaccin, tâche beaucoup plus complexe, pour l’homologation du vaccin anti-Covid-19 ARNm de Pfizer », ont écrit Aaron Siri de Siri & Glimstad à New York et John Howie de Howie Law à Dallas dans les documents transmis au tribunal.

 

 

 

 

« L’objectif de la FOIA est d’assurer la transparence du gouvernement », ont-ils poursuivi. « Il est difficile d’imaginer un plus grand besoin de transparence que la divulgation immédiate des documents invoqués par la FDA pour autoriser un produit qui est administré à des millions d’Américains sous peine de perdre leur carrière, leurs revenus, leur statut de service militaire, voir bien pire. »

 

Ils soutiennent également que : « le titre 21, sous-chapitre F des propres réglementations de la FDA stipule que l’agence « doit rendre » immédiatement disponibles « tous les documents sous-jacents à l’autorisation d’un vaccin ».

 

Le vaccin Pfizer-BioNTech est le plus couramment utilisé et a été administré à près de 260 millions de fois aux États-Unis.

 

Pour appuyer leurs requêtes, « Public Health and Medical Professionals for Transparency », a déclaré espérer accéder à des informations qui, selon eux, pourraient aider à « guérir » le scepticisme vis-à-vis de la vaccination chez certaines personnes.

 

Compte tenu de l’intense intérêt du public pour le vaccin, les avocats des plaignants affirment que la FDA « aurait dû se préparer à publier (les données) en même temps que l’autorisation du vaccin anti-Covid-19 ARNm de Pfizer. Au lieu de cela, ils ont fait le contraire ».

 

Ils soutiennent qu’avec autant de pages à parcourir et l’agence traitant déjà environ 400 demandes de la FOIA, il leur faut beaucoup de temps pour préparer les fichiers demandés.

 

Les plaignants (Public Health and Medical Professionals for Transparency) soutiennent que leur demande devrait avoir la priorité sur les autres, car il est dans l’intérêt du public que l’information soit divulguée.

 

Ils soutiennent également que l’agence, avec son budget de 6 milliards de dollars et ses 18 000 employés, dispose des ressources nécessaires pour publier l’information en temps opportun.

 

Le juge de district américain Mark Pittman a fixé une conférence le 14 décembre à Fort Worth pour examiner le calendrier de traitement des documents.

 


 

Source :

https://www.foia.gov/faq.html

https://news.fr-24.com/entreprise/398845.html

https://www.accessdata.fda.gov/scripts/cdrh/cfdocs/cfcfr/CFRSearch.cfm?fr=601.51

https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/legaldocs/klvykdlryvg/vaccine%20foia%20complaint.pdf

https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/legaldocs/egvbkaeggpq/vaccine%20foia%20status%20report.pdf

https://www.reuters.com/legal/government/wait-what-fda-wants-55-years-process-foia-request-over-vaccine-data-2021-11-18/

 

Article :

Germaine / News FR – 24

Jenna Greene / Reuters

Traduction rapprochée Reuters : Aphadolie.com

 

Vidéo :

[1] 50 years of approval? | FDA wants over half a century to disclose Pfizer jabs approval docs – RT / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Institut Pasteur : la mystérieuse disparition des 2 349 tubes contenant du virus SRAS

En 2009, Pfizer a été condamné à une amende de 2,3 milliards de dollars pour vente frauduleuse de médicaments – MAJ

Etats-Unis : la publication des données du vaccin ARNm de Pfizer réclamée en justice. Zoom sur le lourd passé historique judiciaire de Pfizer

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.