Covid-19 : Autriche, Allemagne et bientôt toute l’Europe contrainte à la vaccination ? Ursula Von der Leyen envisage de « discuter » de la vaccination obligatoire

Publié par

Time : 7 mn 56 / [1/1]

 

La vaccination sera-t-elle bientôt obligatoire en Europe ? L’Autriche a déjà introduit la mesure et l’Allemagne vient de décréter un confinement des non-vaccinés en vue d’une prochaine obligation vaccinale. Et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a tapé du poing sur la table le 1er décembre. « Une discussion (…) doit avoir lieu », a-t-elle affirmé. François Asselineau, président de l’UPR, y est fermement opposé. Il nous explique pourquoi.

 


 

Ursula von der Leyen et Albert Bourla (PDG de Pfizer)

 

 

L’Autriche et bientôt l’Allemagne… La vaccination obligatoire va-t-elle se propager ? Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, s’est dite favorable à « une discussion ». François Asselineau y est très hostile.

 

Angela Merkel a sonné le glas pour les non-vaccinés. Celle qui est toujours chancelière a imposé ce 2 décembre un quasi-confinement à ceux qui n’ont pas reçu d’injection. Seules les personnes vaccinées et guéries auront accès aux activités culturelles, de loisirs et au commerce de détail, « à l’exception des magasins de consommation courante », a-t-elle précisé. Une annonce qui devrait préparer une mesure encore plus drastique : la vaccination obligatoire qui pourrait entrer en vigueur dès février. L’Allemagne imiterait ainsi l’exemple autrichien.

 

Une autre dirigeante allemande a récemment mentionné la vaccination obligatoire. C’est Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, qui s’est dite favorable hier à une « discussion » sur le sujet. Interrogé à ce propos, François Asselineau, candidat à l’élection présidentielle, souligne qu’une telle décision relève en principe des États membres.

 

Selon le président de l’UPR, l’Union européenne apparaît de plus en plus « coercitive avec des sanctions, des décisions qui tombent comme des oukases et couperets ». De plus, l’ancienne ministre allemande de la Défense « n’est élue par absolument personne », poursuit-il.

 

Pour le moment, le gouvernement français a écarté le scénario de la vaccination obligatoire. Olivier Véran, ministre de la Santé, a réaffirmé qu’elle n’était « pas le choix de la France ». Mais qui sait ? François Asselineau appelle les autorités à faciliter l’approbation d’autres vaccins tels que le Spoutnik V et le Sinopharm pour lequel il affiche clairement sa préférence :

 

« Si d’aventure j’étais absolument contraint et forcé parce qu’il y aurait une obligation légale, ce qui serait un véritable scandale […], je crois que j’essaierais de me vacciner avec le vaccin chinois. »

 


 

Source :

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Albert_Bourla

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Bourla

https://en.wikipedia.org/wiki/Ursula_von_der_Leyen

https://fr.sputniknews.com/20211202/von-der-leyen-envisage-de-discuter-de-la-vaccination-obligatoire-asselineau-farouchement-oppose–1053769742.html

 

Article :

Jean-Baptiste Mendes / Sputnik France

 

Vidéo :

[1] Autriche, Allemagne et bientôt toute l’Europe contrainte à la vaccination? – Sputnik France

 

Photo :

Pour illustration

Un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.