Covid-19 : « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire », Emmanuel Macron

Publié par

Time : 1 mn 54 / [1/3]

 

Cette parole présidentielle ne va pas passer inaperçue, en plein débat sur le projet de loi transformant le Pass sanitaire en Pass vaccinal…

 


 

 

 

« Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout », déclare Emmanuel Macron dans une interview accordée au Parisien et à ses lectrices et lecteurs, publiée mardi 4 janvier.

 

« Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale », explique le chef de l’Etat. « Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné… C’est ça, la stratégie. », poursuit le chef de l’Etat.

 

 

Le chef de l’Etat exclut un tri, dans les services de soins critiques, en défaveur des non-vaccinés, sujet qui fait débat en pleine flambée des cas : « Vous ne pouvez pas placer des soignants face à cela. Parce qu’un soignant il regarde quelqu’un qui est malade et il ne regarde pas d’où il vient, ce qu’il est. »

 

Il exclut toutefois la vaccination obligatoire : « Si demain je dis « pour tous les adultes, il faut être vacciné ». Comment on le contrôle et quelle est la sanction ? C’est ça, le vrai sujet. Je vais forcer des gens à aller se faire vacciner ? Les emprisonner et puis les vacciner ? »

 

 

Irresponsabilités et communication défaillante

« Cela va maintenant coûter plus cher et être plus contraignant pour ceux qui ne veulent toujours pas se faire vacciner », enchaîne le président de la République, citant la mise en application prochaine du Pass vaccinal. Fustigeant encore « la toute petite minorité réfractaire » — environ 10 % des Français —qui refuse le vaccin, Emmanuel Macron a tancé un comportement « irresponsable ».

 

Invité de LCI, Yannick Jadot a été interrogé en direct à propos de la phrase de M. Macron sur les non-vaccinés. Il a condamné de tels propos et la posture du chef de l’Etat :

 

« Il fait de la vaccination un pour ou contre Macron, il en fait un plébiscite, ça, c’est une faute politique. »

 

 

Enfin, Emmanuel Macron a également vanté la vaccination des enfants, qu’il estime nécessaire.

 

 

Être candidat à la présidentielle ? « J’ai envie »

Interrogé sur sa probable candidature à sa réélection, M. Macron répond :

 

« Il n’y a pas de faux suspense. J’ai envie. Dès qu’il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j’aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l’équation politique, je dirai ce qu’il en est avec la même liberté, car je ne veux rien m’interdire. »

 


 

Time : 4 mn 11 / [2/3]

 

Gaulois réfractaires, ceux qui ne sont rien, le pognon de dingue, les illettrés, et maintenant « emmerder les non-vaccinés ».

 

C’est facile pour le Président de la République d’insulter les Français depuis sa tour d’argent de l’Élysée. Je souhaite que dans 95 jours il n’emmerde plus personne !

 

Mathilde Panot (Présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale).

 


 

Time : 23 mn 56 / [3/3]

 


 

Source :

https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-j-ai-tres-envie-d-emmerder-les-non-vaccines-04-01-2022-2459191_20.php

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/01/04/les-non-vaccines-j-ai-tres-envie-de-les-emmerder-declare-emmanuel-macron_6108205_823448.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/direct-pass-vaccinal-le-calendrier-du-gouvernement-menace-apres-la-suspension-a-l-assemblee_4903723.html

 

Article :

Marie-Adélaïde Scigacz, Yann Thompson, Elise Lambert / France Télévisions

Le Monde

Le Point

 

Vidéo :

[1] Macron : « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire » – BFMTV – Aphadolie / YouTube

[2] Monsieur le Premier ministre, excusez-vous ! – Mathilde Panot / YouTube

[3] Déchéance de citoyenneté : la faute inexcusable de Macron – Union Populaire Républicaine / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

3 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.