Ne jamais sous-estimer son ennemi, d’autant quand ses moyens sont considérables

Publié par

 

Par : Daniel Vanhove

 

Le « système » patiemment construit par les milliardaires qui mènent le monde peut parfois présenter l’une ou l’autre faille, leurs moyens n’en restent pas moins colossaux. Et selon des chiffres régulièrement publiés, rien ne semble mettre ce fait en péril : les plus fortunés le sont toujours plus, peu importe les convulsions du monde. Leur technique ? Omniprésents par l’argent, ils récupèrent tout. Raison pour laquelle il ne faut jamais sous-estimer leurs capacités de nuisance et rester méfiants. Un regard sur l’actualité récente le démontre.

 

Ainsi, avec le recul sur la « pandémie » annoncée comme capable d’éradiquer la moitié de l’humanité – de quoi nous sidérer dans un premier temps afin d’obtenir notre soumissionpuis l’instauration de mesures dites « sanitaires » – de quoi nous rassurer, indiquant combien les gouvernements maîtrisaient la situation – d’aucuns pourraient penser qu’avec la relâche actuelle l’affaire s’achève. Et qu’une fois le problème de la guerre US contre l’axe Russie-Chine, avec l’Ukraine comme prétexte et l’UE en otage sous l’étendard « Démocratie », la vie pourra retrouver son cours d’avant. Ne tombez pas dans cette erreur. Les financiers à la manœuvre n’ont que faire de l’aspect moral des choses sous lesquelles ils tentent de se présenter, ici via une fondation au profit de la vaccination massive d’enfants d’Afrique, là pour rassurer les derniers récalcitrants aux injections géniques par des vaccins dits « traditionnels » ou encore via quelques bobos de service pour pousser les Etats à livrer plus d’armes « défensives » aux opposants du méchant « dictateur » russe. En réalité tout cela procède du même calcul : amasser, amasser, amasser toujours plus. Sans autre but que de nourrir leur travers qui peut assurément être diagnostiqué comme « pathologie ».

 

Devant de tels moyens où chacun se demande comment résister, la question qui devrait ne jamais nous quitter et nous garder lucides est la suivante : comment se prémunir de ces psychopathes, véritables assassins dont la liste des crimes contre l’humanité est infinie, sans tomber dans leurs rets, savamment tissés ? La réponse est désormais aussi simple qu’évidente : écouter et regarder attentivement ce qu’ils disent et ce qu’ils font, et en prendre systématiquement le contre-pied. Dans 99% des cas, cela vous assurera d’être proches de la vérité.

 

Les sommes astronomiques que ces criminels en cols blancs ont réussi à amasser lors du Covid-19 les ont enivrés comme jamais. Ils ont mis près de 10 ans à corriger les erreurs lors de leur première tentative échouée avec la grippe H1N1. N’allez surtout pas croire que l’affaire est close. Le jackpot a été tel qu’ils vont tout faire pour l’alimenter et continuer à se gaver. C’est ainsi que sont annoncés ces nouveaux vaccins de type « traditionnels » et donc censés être sûrs – ce qui permettrait de convaincre tous ceux qui ont refusé l’expérimentation génique de se laisser piquer – pour ramasser au passage les milliards potentiels que cela représente encore. Avant donc de poser votre choix, voyez l’avis d’une experte en vaccins et en technologies pharmaceutiques. Et rappelez-vous la mise en garde ci-dessus, d’écouter attentivement les discours officiels relayés par les merdias aux ordres… et d’en prendre l’exact opposé pour nourrir et renforcer votre résistance à leur doxa mensongère.

 

Daniel Vanhove

 


 

Time : 1 mn 23 / [1/1]

 


 

A propos du Docteur Loretta Bolgan :

Le Dr Bolgan partage le fruit de ses études et recherches menées en collaboration avec divers centres italiens et internationaux dans le domaine de la santé humaine et environnementale.

 

Elle a obtenu son diplôme en chimie et technologies pharmaceutiques ainsi que son doctorat en sciences pharmaceutiques à Padoue (Italie). Pendant son doctorat, elle a travaillé en tant que chercheur au Massachusetts General Hospital (Boston).

 

Après ses études, qui lui ont permis d’acquérir des compétences dans les domaines de la pharmacie, de la biologie moléculaire et cellulaire, elle a travaillé comme chercheur industriel dans le développement de kits de diagnostic en biologie moléculaire, et dans la préparation de dossiers d’enregistrement médicamenteux dans la pharmacie galénique (préparation d’un principe actif pour le rendre administrable au patient sous une forme qualifiée de galénique. Comprimé, pilule, sachet, solution injectable, suspension, liposome sont des exemples de formes galéniques. C’est une science sans laquelle le médicament ne peut exister).

 

Depuis plus de 20 ans, elle collabore en tant que consultant scientifique avec des associations à but non lucratif, des mouvements civiques et des comités scientifiques qui ont pour objectif la protection de la santé du consommateur, de l’homme et de l’environnement.

 


 

Source :

https://valneva.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Novavax

https://rinascimentoitalia.it/wp-content/uploads/2020/05/CV-English-Loretta-Bolgan-2019.pdf

https://www.mondialisation.ca/ne-jamais-sous-estimer-son-ennemi-dautant-quand-ses-moyens-sont-considerables/5666311

https://www-studiesalute-it.translate.goog/?_x_tr_sl=it&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc#chisono

 

Article :

Daniel Vanhove / Mondialisation.ca

 

Note : 

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright © Daniel Vanhove, Mondialisation.ca, 2022

 

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d’articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l’article, l’adresse url ainsi qu’un hyperlien vers l’article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d’auteur (copyright) doit également être indiquée.

 

Vidéo :

[1] Loretta Bolgan sur les nouveaux vaxx non ARNm / Odysee

 

Photo :

Pour illustration

Un commentaire

  1. A reblogué ceci sur dzmewordpresset a ajouté:

    Pouvons-nous enfin répondre à la question du jour : qui est en train de nous ruiner, de nous contrôler, bientôt de réduire notre nombre ? La réponse est oui. Il y a une élite mondiale, apparue grâce aux guerres mondiales, et dont le but est d’unifier le monde sous son talon de fer. Mandell House, Gustave Le Rouge ou Jack London en parlent dès les années 1910. Les institutions internationales, qui imposent la dictature du virus partout, en sont le reflet. Et le virus permet un formatage planétaire.

    Universitaire de Harvard, proche un temps de Jimmy Carter, Samuel Huntington est connu pour son intéressant et mal perçu (parce que pas lu) livre sur le choc des civilisations. Cet universitaire enraciné et conservateur a aussi écrit en 2004 un texte passionnant sur ces élites hostiles que sont les hommes de Davos (c’est à Davos que se passe la montagne magique de Thomas Mann). Obsédés comme Klaus Schwab de maths, de finances, de mouvements, de mécanisation (leur but comme nous dit Lucien Cerise est d’automatiser la planète) ces super-cerveaux ont formaté, depuis cinquante ans, des hommes politiques toxiques. Pour eux l’homme est un robot à reprogrammer et surtout un animal à dégraisser. Le grand RESET et le virus sont d’eux comme on sait.
    https://dzmewordpress.wordpress.com/2022/01/30/hommes-de-davos-et-elites-hostiles-le-point-par-samuel-huntington/

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.