États-Unis | UFO – OVNI : le Pentagone reconnaît un nombre croissant d’objets non identifiés dans le ciel américain. « Plus de 400 phénomènes recensés », révèle l’US Navy

Publié par

Time : 1 mn 42 / [1/4]

 

Pour la première fois en plus de 50 ans, le Congrès américain tenait une audition publique consacrée aux « phénomènes aériens non identifiés ».

 

« Depuis le début des années 2000, nous avons observé un nombre croissant d’objets non autorisés ou non identifiés », a déclaré Scott Bray, le directeur adjoint du renseignement pour la US Navy.

 


 

L’armée américaine et le renseignement cherchent surtout à déterminer si ces « phénomènes aériens non identifiés » peuvent être liés à des menaces contre les États-Unis.

 

« Les phénomènes aériens non identifiés constituent une menace potentielle pour la sécurité nationale », a alerté l’élu démocrate André Carson, chef de la commission parlementaire à l’origine de l’audition. « Et ils doivent être traités comme tels. »

 


 

 

 

Ce 17 mai, le ministère de la Défense américain a indiqué constater une hausse d’objets volants non identifiés signalés dans le ciel depuis vingt ans. En novembre dernier, les États-Unis avaient annoncé la création d’un bureau spécial chargé de rassembler et d’analyser l’ensemble des informations sur ces phénomènes.

 

Le renseignement américain a recensé à ce jour « plus de 400 » phénomènes aériens non identifiés (PAN), plus communément appelés ovnis, objets volants non identifiés. C’est ce qu’a déclaré Scott W. Bray, directeur adjoint du renseignement naval américain, devant le Congrès des Etats-Unis, mardi, au cours d’une audition historique, la première sur ce sujet depuis 1966.

 

Ce nombre de 400 « rencontres » est largement supérieur à celui communiqué par le Pentagone dans un rapport rendu public en juin dernier [1]. Le document mentionnait 144 événements inexpliqués, recensés par diverses sources gouvernementales, entre 2004 et 2021.

 

Très impliqué dans les enquêtes sur des « essaims de drones » s’attaquant aux pilotes de la Marine, Scott W. Bray s’est montré ouvert, mardi, aux questions du Sous-comité contre-terrorisme, contre-espionnage et contre-prolifération (C3) de la Chambre des représentants, présidée par le démocrate André Carson, élu de l’Indiana. Pour expliquer l’augmentation du nombre d’événements étranges recensés par les autorités américaines, le cadre du renseignement a évoqué une « déstigmatisation » des témoins, un tabou semblant être tombé au sein de l’armée. Si « les rapports d’observations sont fréquents et continus », il a néanmoins averti que le nombre de 400 événements pourrait se dégonfler faute de données, « parce que beaucoup de ces nouveaux rapports que nous avons sont en fait des rapports historiques basés sur des récits ».

 


 

Time : 2 mn 27 / [2/4]

 

Lors d’une audience consacrée aux phénomènes aériens non identifiés, l’armée américaine a souligné une augmentation significative du nombre d’objets non identifiés dans le ciel depuis plusieurs années. L’US Navy a recensé plus de 400 phénomènes aériens non identifiés.

 


 

La pyramide verte… Un effet lumineux !?

Devant les membres du C3, Scott W. Bray a projeté des vidéos de rencontres supposés entre des militaires et des engins inconnus, dont une bien connue montrant une sorte de pyramide verte. Il a affirmé que cette dernière résultait d’une lumière « passant à travers des lunettes de vision nocturne ». A ses côtés, un autre témoin, Ronald S. Moultrie, sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement et la sécurité, s’est dit « ouvert à toutes les hypothèses » concernant les incidents rapportés par des militaires. Fait important pour les ufologues, les passionnés de la question, ce haut responsable du renseignement a également affirmé qu’aucune instance gouvernementale américaine ne s’est intéressée aux ovnis entre 1969 et 2007. A l’issue de l’audition publique qui a duré un peu moins d’une heure et demie, le sous-comité devait tenir une « séance d’information » confidentielle.

 

Aux Etats-Unis, le phénomène ovnis a connu ces derniers années un regain d’intérêt suite à une série d’incidents rencontrés par des militaires, dans un pays où le sujet est vu par les autorités avant tout comme un sujet de sécurité nationale. En décembre 2017 et janvier 2018, trois vidéos déclassifiées ont émergé dans les médias. Elles montrent ce qui pourrait ressembler à des engins volants aux comportements étranges, capables d’accélérer ou de changer brusquement de direction, ou encore de s’immerger.

 

Plusieurs pilotes ont ensuite témoigné publiquement à la télévision sur leurs expériences et d’anciens responsables du renseignement ont également fait part de leur perplexité. C’est ensuite à la demande du Congrès américain que le Pentagone a rendu, en juin dernier, son rapport pour partie déclassifié qui reconnaît que des dizaines de phénomènes constatés par des pilotes militaires ne peuvent être expliqués.

 

Il y a près de six mois, les Américains ont voté la loi Autorisation de la défense nationale (National Defense Authorization Act) qui exige de l’armée qu’elle mette en place un bureau permanent de recherche sur les ovnis. Le Pentagone a donc créé le Groupe de synchronisation de l’identification et de la gestion des objets aéroportés (Airborne Object Identification and Management Synchronization Group) afin d’analyser les données collectées par l’armée et le renseignement.

 

Mais les doutes subsistent quant aux moyens alloués à ce bureau. Certains, comme l’ancien sous-secrétaire adjoint à la Défense Christopher Mellon, craignent par ailleurs que les objets spatiaux non identifiés soient ignorés où se trouvent « noyés » dans l’analyse parmi les drones et autres appareils volants connus.

 


 

Time : 3 mn 21 [Vostvfr] / [3/4]

 

Le Pentagone a présenté mardi au Congrès des photos et des vidéos déclassifiées d’OVNIS alors que les législateurs pressaient les responsables militaires sur les mystérieuses observations.

 


 

On pourrait penser que les scientifiques apprécieraient le défi de résoudre ce puzzle. Au lieu de cela, les ovnis ont été tabous pour la plupart des scientifiques, et les rapports inexpliqués n’ont donc pas reçu l’examen qu’ils méritent.

 

Les scientifiques s’inquiètent de leur réputation professionnelle, et cela pousse la plupart des chercheurs à éviter le sujet.

 

En 1968, Edward U. Condon de l’Université du Colorado a publié la première étude académique majeure sur les observations d’OVNI mais « Le rapport Condon » a mis un frein à la poursuite des recherches.

 

Cependant, un examen en 1998 par un panel dirigé par Peter Sturrock, professeur de physique appliquée à l’Université de Stanford, a conclu que certaines observations sont accompagnées de preuves physiques qui méritent une étude scientifique. Sturrock a également interrogé des astronomes professionnels et a constaté que près de la moitié pensaient que les OVNIS méritaient une étude scientifique.

 


 

Time : 28 mn [Vostvfr] / [4/4]

 

Luis Elizondo sur les phénomènes aériens non identifiés, les extraterrestres et le programme OVNI du Pentagone.

 

Luis Elizondo a dirigé le programme secret UFO/UAP du Pentagone pendant une décennie… Nous avions quelques questions. Au début de l’année dernière, le gouvernement américain a officiellement reconnu les vidéos de « phénomènes aériens non identifiés » filmées par ses pilotes de la Navy.

 

Était-ce une preuve d’extraterrestres ?

 

Ici l’ancien officier du renseignement du Pentagone chargé d’enquêter sur ces incidents, révèle (presque) tout ce qu’il sait…

 


 

 

C’est la première fois en 56 ans que le sujet est abordé par un comité du Parlement des Etats-Unis.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_Elizondo

https://www.npr.org/2022/05/17/1099410910/ufo-hearing-congress-military-intelligence?t=1653007657954

https://abcnews.go.com/Politics/pentagon-reports-400-ufo-encounters-tells-congress-theyre-investigating-video/story?id=84753756

https://theconversation.com/us-intelligence-report-on-ufos-no-aliens-but-government-transparency-and-desire-for-better-data-might-bring-science-to-the-ufo-world-163059

https://www.leparisien.fr/sciences/ovnis-plus-de-400-phenomenes-recenses-revele-lus-navy-lors-dune-audition-historique-au-congres-americain-17-05-2022-S3AV3Z33EVAVBKN4HKIM2HO2BI.php

 

Article :

Gaël Lombart / Le Parisien

 

Référence :

[1] Report on UFOs to Congress (25.06.21) :

https://www.dni.gov/files/ODNI/documents/assessments/Prelimary-Assessment-UAP-20210625.pdf

 

Vidéo :

[1] Un « nombre croissant » d’objets non identifiés dans le ciel qui inquiète le gouvernement américain – Le Parisien / YouTube

[2] L’US Navy a recensé plus de 400 phénomènes aériens non identifiés • FRANCE 24 / YouTube

[3] Pentagon shows declassified photos and video during UFO hearing I KMSP FOX 9 – FOX 9 Minneapolis-St. Paul / YouTube

[4] Luis Elizondo on unidentified aerial phenomena, extraterrestrials and the Pentagon’s UFO programme – British GQ / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

2 commentaires