Monkeypox | Variole du singe : « Ça semble impossible qu’il y ait émergence spontanée, en quelques jours, de cas isolés… », Pr Christian Perronne

Publié par

Time : 1 mn 23 / [1/1]

 


 

Source : Dailymail.co.uk / 23 mai 2022 à 11h25 (British Summer Time)

 


 

Maintenant que vous savez comment ça marche, on crée la peur et on impose un vaccin jamais validé, expérimental, dont on ne connaît pas le contenu, et que la compagnie va jusqu’à payer université, hôpitaux et médecins pour vous extorquer un consentement non éclairé, tout en ne payant pas les dommages et décès de vos proches…

 

Vous savez cette fois, ce sera plus facile de choisir de dire « non » …

 

Astrid Stuckelberger, PhD MSc

 


 

 

Source :

https://t.me/Dr_Astrid_Stuckelberger/3430

https://www.medias-presse.info

 


 

Bill Gates avait annoncé en novembre 2021 que « Les épidémies causées par le bioterrorisme pourraient être pires que celles qui se produisent naturellement ». Bill Gates a l’art de développer un discours toujours bienveillant et toujours au profit de son business, qu’il s’agisse d’informatique (auparavant) ou de vaccination. Il n’a pas oublié d’inciter à la vaccination contre la variole, maladie éradiquée dans les années 80.

 

C’est « Nuclear Threat Initiative » (NTI), par ailleurs financé par la fondation Gates, qui a produit en 2021 un rapport sur les catastrophes biologiques et bactériologiques indiquant qu’une épidémie de variole du singe pouvait surgir le 15 mai 2022. Cette grande précision dénoncée par le « média Nouveau Monde » serait la preuve d’une planification et d’une propagation volontaire d’une nouvelle épidémie. Le but : faire peur aux citoyens et les amener à la vaccination.

 


 

 

 

A propos du Dr Astrid Stuckelberger :

Dr. Astrid Stuckelberger est scientifique, chercheuse et enseignante à la Faculté de médecine de l’Université de Genève et de Lausanne.

 

Experte internationale dans différents domaines liés à la santé et à la santé publique, ses principaux axes de travail concernent les questions relatives au vieillissement de la population et aux individus, l’égalité des sexes, l’équité et les déterminants sociaux de la santé, l’innovation de rupture et les technologies de la santé, les droits de l’homme et l’éthique ainsi que les réglementations et politiques internationales.

 

Elle est reconnue comme une pionnière de l’analyse synthétique de la science impliquée dans de nouveaux modèles de médecine préventive épigénétique et de réversibilité de la maladie. Elle a publié 10 livres actuellement traduits et plus de 170 articles scientifiques, rapports politiques, rapports gouvernementaux, de la Commission européenne ou de l’ONU.

 

Elle apparaît dans les médias et considère que partager et débattre de la science avec le public est un devoir éthique des scientifiques.

 

Site Web : https://www.astridstuckelberger.com/

 


 

 

 

A propos du Pr Christian Perronne :

Le Pr Perronne est un médecin et professeur des universités-praticien hospitalier français. Il est spécialisé dans les pathologies tropicales et les maladies infectieuses émergentes. Il a été président de la commission spécialisée « Maladies transmissibles » du Haut Conseil de la santé publique.

 

En 1985, il soutient une thèse d’exercice de la médecine sur le traitement par la coumermycine A1 de l’endocardite expérimentale à Staphylococcus aureus du rat à l’université Paris-VII.

 

En 1992, il soutient une thèse de doctorat en science médicale, intitulée Étude physiopathologique et thérapeutique d’infections opportunistes du sida dues à des micro-organismes à développement intracellulaire, à l’université Paris-Diderot, sous la direction de Jean-Jacques Pocidalo. Il étudie en collaboration les effets de l’adaptation au traitement antirétroviral hautement actif sur le sida dont le résultat est publié dans une lettre en 1998.

 

En 2004, il participe à une recherche sur un vaccin contre le virus H5N1 de la grippe aviaire.

 

Il a été, en 2009, vice-président du groupe « European advisory group of experts on immunisation », qui conseille la politique vaccinale européenne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Il a été président de la commission des maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique.

 

Professeur de maladies infectieuses et tropicales à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, il est chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches jusqu’en décembre 2020. À cette date, à la suite de ses commentaires sur la conduite de la pandémie de Covid-19, notamment ses déclarations à la presse à la suite de la publication de son livre « Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? », il est démis de ses fonctions « pour des propos indignes de la fonction qu’il exerce » selon l’AP-HP. Il publie un autre livre sur le même thème le 31 mars 2021, intitulé « Décidément, ils n’ont toujours rien compris ! ».

 


 

Source :

https://t.me/Dr_Astrid_Stuckelberger/3430

https://www.nti.org/wp-content/uploads/2021/11/NTI_Paper_BIO-TTX_Final.pdf

https://www.independent.co.uk/news/science/bill-gates-smallpox-terror-attack-b1958789.html

https://www.precisionvaccinations.com/gates-germ-game-warning-motivates-smallpox-vaccine-discussions

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/05/23/variole-du-singe-nti-et-gates-avaient-predit-une-epidemie-pour-mai-2022/

https://www.nti.org/analysis/articles/strengthening-global-systems-to-prevent-and-respond-to-high-consequence-biological-threats/

https://www.medias-presse.info/le-professeur-perronne-denonce-les-nouvelles-manipulations-au-sujet-de-la-variole-du-singe/156251/

https://planetes360.fr/professeur-perronne-sur-le-variole-du-singe-ils-vont-pouvoir-suspendre-tous-les-transports-et-confiner-la-planete/

https://nouveau-monde.ca/un-organisme-finance-par-quelques-milliardaires-dont-bill-gates-prevoyait-une-epidemie-de-variole-du-singe-pour-le-15-mai-2022/

 

Vidéo :

[1] Pr Perronne sur la variole du singe – Ciel Voilé / Odysee

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Monkeypox | Variole du Singe : une peur organisée ?!

Selon plusieurs études, la présence d’oxyde de graphène et de nanoparticules d’argent est bien présente dans les vaccins. Karen Kingston, ancienne employée de Pfizer alerte sur leur présence dans les vaccins ARNm

10 commentaires

  1. Aujourd’hui, comment dire que vous avez le coronacircus19 ou le monkeypox ?

    Tout simplement en passant par les fameux FAUX tests ‘RT-PCR’ !
    Si l’examinateur doit trouver 300 couillons asymptomatiques dans la journée IL LES TROUVE !

    Cette ‘variole du singe’ ne date pas d’aujourd’hui et fait très peu de victimes en Afrique centrale ou en Inde, mais, mais grâce aux merdias ELLE EST PARTOUT !!

    Demain on vous parlera de la toux du pingouin ou du sida du cachalot et seront inventés et proposés de nouveaux ‘vaccins’ !!

    Pour rectifier les propos du Pr Perronne, il n’EXISTE PAS de vaccin anti ‘machin-chose19’ mais seulement des expérimentations géniques d’essais où se sont les personnes qui se font inoculer qui sont les ‘rats de laboratoires’ !
    Je rappelle qu’un virus* est une POUSSIÈRE et non un microbe. Et qu’il N’EXISTE PAS DE VACCIN ANTI POUSSIÈRES ! (sauf la bombe Pliz !).

    voir dictionnaire.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je le suis déjà / Lol.

      Reste le temps qui prouve que j’avais anticipé et je suis loin d’être le seul. Puis… Tous mes articles sont sourcés, référencés, … Pour ceux qui veulent aller plus loin dans les recherches, ils (ou elles) ont ainsi les bases.

      Puis, « errare humanum est », je ne prétends pas avoir la science infuse ; je peux donc me tromper.

      Néanmoins, j’aime me poser des questions et chercher au-delà des discours officiels et de des médias mainstream.

      J’apprécie beaucoup cette citation d’Arthur Schopenhauer : « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. »

      Merci pour ton commentaire Christine.

      Aimé par 1 personne

  2. Cest le covid 2 qui va nous faire chier cet automne. Faut commencer à dire non, à éteindre la télé et les reseaux sociaux.
    Et avec l’immunodéficience créée par la Pharmakeia, ça va tomber!

    J’aime

  3. A reblogué ceci sur dzmewordpresset a ajouté:

    Le 5 janvier 2022, au micro de Sonia Mabrouk, Europe 1, l’épidémiologiste Alice Desbiolles, s’exprime ainsi : Selon elle, « … le coronavirus n’est qu’un “amuse-gueule” de ce que nous allons vivre ces prochaines années… Nous rentrons dans l’ère des pandémies, on peut parler d’épidémie de pandémies… ». Maintenant, vous savez comment apparaissent les « pandémies » !

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.