Le désastre français de la désindustrialisation

Publié par

Time : 33 mn 44 / [1/1]

 


 

Synopsis vidéo :

Ha la France ! Paris et la tour Eiffel !  Ses Lumières et son musée du Louvre !

 

Son climat agréable, sa grande diversité de cultures, sa gastronomie inimitable, ses grands rois et ses batailles impériales.

 

On pense aussi à ses inventeurs de génie, qui ont laissé leur nom à des sociétés devenues depuis des fleurons de l’industrie, célèbres dans le monde entier, les Alfred Pechiney, les André Citroën, les Marcel Dassault ou encore les Edouard Michelin, c’est français, ça, monsieur !

 

Au fil des siècles, nous sommes parvenus à nous construire un outil de production performant, développé grâce à nos découvertes technologiques, qui a grandement favorisé nos échanges commerciaux et nous a permis de dominer toute une partie du monde.

 


 

En 1900, la France possédait la 4ème plus grosse industrie de la planète.

 


 

Mais en 2018, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, et s’accroche désespérément à la 8ème place, que l’Angleterre est près de lui ravir.

 

Le poids de notre industrie dans le PIB ne cesse de diminuer, et les observateurs économiques tirent la sonnette d’alarme, à l’image de « l’Agence France Trésor », qui vient de publier un rapport alarmant sur l’état du tissu industriel français.

 

 

Présidents de la République française : Georges Pompidou (de 1969 à 1974) et Emmanuel Macron (2017 à …)

 

 

La conclusion ?

Nous l’avons détruit, en 40 ans seulement !

 

Et pire que tout, si le phénomène de désindustrialisation touche de nombreuses économies développées, y compris en Europe, personne ne fait mieux que nous : non seulement nous sommes les plus mauvais élèves, mais en plus nos notes continuent de dégringoler. 

 

La vente de nos fleurons nationaux aux investisseurs étrangers soulève également des questions de dépendance technologique et stratégique au profit de la recherche de bénéfices, et l’impitoyable délitement de notre outil de production entraîne de graves conséquences que nous devons d’ores et déjà affronter.

 

Pourquoi la France, qui s’est longtemps partagé la domination de l’Europe avec la Grande Bretagne, et dont la puissance économique a rayonné dans le monde entier pendant plusieurs siècles, a-t-elle laissé son industrie se détériorer à ce point ?

 

Pour comprendre d’où vient ce phénomène, il va nous falloir remonter dans le temps.

 

Nous allons assister à la naissance de l’outil productif français, et observer ses évolutions des politiques industrielles en fonction des grands évènements mondiaux qui ont marqué l’histoire.

 

Peut-être pourrons-nous alors entrevoir des solutions pour restaurer nos industries ou au pire, nous préparer à ce qui pourrait arriver si rien n’est fait.

 

MoneyRadar 

 


 

 

 

La baisse du pouvoir d’achat des Français par rapport aux autres pays européens résulte du choix de notre politique de désindustrialisation, depuis quarante ans. Nous avons pensé que le renoncement à l’industrie serait compensé par l’emploi dans les services, mais les salaires versés dans l’industrie sont d‘un meilleur niveau que celui versé dans les services.

 

On s’est détourné des métiers manuels, dévalorisés, l’objectif étant que 80 % d’une classe d’âge atteigne le niveau du Bac. De plus, les 35 heures sans réduction de salaire ont fini de rendre notre industrie non compétitive avec la perte des marchés à l’exportation, d’où notre déficit chronique de la balance commerciale et le chômage massif des jeunes.

 

Les politiques français et l’Europe ont accepté que la Chine nous inonde de ses produits à bas prix qui ont permis de maintenir artificiellement le pouvoir d’achat des classes moyennes. Mais aujourd’hui, le réveil est brutal, après la crise sanitaire, nous constatons que produire en France ne se fera pas au même prix et qu’il faut accepter de payer plus cher ce qui venait de Chine ou d’ailleurs.

 

Les ménages doivent faire des choix, soit acheter des produits plus durables, et réparables mais plus chers, et accepter que les produits alimentaires de qualité produits en France le soient à des prix qui permettent aux producteurs de vivre, soit se priver de biens non essentiels.

 

Ce n’est que le début d‘un changement de mode de consommation qui va demander des années et des choix qui nous sont imposés aujourd’hui par notre politique à court terme des décennies passées.

 


 

Source :

https://www.ouest-france.fr/medias/ouest-france/courrier-des-lecteurs/pouvoir-dachat-et-desindustrialisation-34d0dbc5-3ef7-4969-81da-1bf0160b34c3

 

Article :

J.-M. R. (Vendée) / Ouest-France

 

Pour suivre MoneyRadar :

Discord : https://discord.com/invite/kdK994MXrC

Telegram : https://t.me/moneyradar_canal

TikTok : https://www.tiktok.com/@money_radar

Twitter : https://twitter.com/MoneyRadar_FR

Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/c/MoneyRadar

Mail : contact@moneyradar.org

 

Vidéo :

[1] Le désastre français de la désindustrialisation – MoneyRadar / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

Un commentaire