432 hertz ! La puissance cachée de la musique et ses pouvoirs – Michel Gautier | TEDx

Publié par

Time : 16 mn 19 / [1/5]

 

Fin observateur, Michel Gautier analyse l’influence de l’homme sur le monde minéral, végétal et animal, et interrogé également les accords musicaux dans le solfège ancien. Dès 1987, il rassemble ses centres d’intérêt sur le terrain du développement personnel où la connaissance de soi devient pour lui, l’éléments central. Indépendance alimentaire, influence de l’homme sur le vivant, mais aussi plénitude constante, font partie de ses préoccupations quotidiennes.

 


 

 

 

Michel Gautier a livré pour TEDx Alsace quelques secrets encore méconnus sur le pouvoir et l’influence de la musique que nous tâcherons à notre tour de vous partager aujourd’hui.

 

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration. »

Nikola Tesla (1856 – 1943)

 

Une phrase qui prend tout son sens au cours des recherches de Michel Gautier qui dès l’âge de 16 ans va se passionner pour l’influence de la musique sur les végétaux ainsi que sur les animaux. Il grandit au cœur de l’exploitation agricole de son père lui procurant ainsi le cadre idéal pour mener à bien ses expériences aux résultats très rapidement saisissants.

 

Très vite, il constate que l’écoute régulière, à raison de deux heures par jour, de morceaux du compositeur Beethoven rend les animaux de l’exploitation plus doux, plus propices au contact humain tout en favorisant la production de lait chez certains. A contrario, d’autres morceaux exacerbent leur agressivité ou leur agitation.

 

 

Quelle liaison existe-t-il entre les organismes vivants et la musique ?

C’est un constat d’apparence anodin qui va bouleverser Michel Gautier et donner une tout autre tournure à ses recherches. C’est une chanson de John Lennon qui lui met la puce à l’oreille ou plutôt le « LA » à l’oreille. A sa plus grande surprise, la note « LA » est accordée sur une fréquence de 432 hertz, ce qui dénote des pratiques actuelles privilégiant les musiques accordées sur une fréquence de 440 hertz. Après de nombreuses investigations en la matière, peu de résultats lui permettent de mettre en corrélation la fréquence musicale en 440 hertz et son influence sur l’Homme contrairement à celle en 432 hertz !

 

La note « SOL » possède une fréquence de 384 hertz correspondant ainsi très exactement à celle de l’oxygène. Hasard ? Et pourtant n’est-il pas curieux de constater que la pratique de l’agriculture exige que l’on aère le sol pour lui donner de l’oxygène ? Ce même sol agricole à l’écriture similaire à celle de la note de musique ?

 

Voici un autre exemple : quand on accorde une musique en 432 hertz, le « DO » sonne à 256 hertz ce qui concorde singulièrement avec la fréquence de la résonnance permettant l’activation chlorophyllienne des plantes !

 

De nombreuses autres correspondances en lien avec la fréquence 432 hertz ont également fait l’objet de démonstrations plus invraisemblables les unes que les autres mais la liste est longue.

 

Notez néanmoins que le Pr Jacques Benveniste (1935 – 2004) et le Dr Masaru Emoto (1943 – 2014) ont permis d’incroyables travaux sur l’eau prouvant que cette dernière dispose d’un formidable pouvoir de captation et, nous vous le donnons en mille, d’une résonnance de 432 hertz ! Et devinez qui est composé à 65 % d’eau ? Ni plus ni moins que nous-mêmes !

 

 

Dans quelle mesure la musique peut affecter notre santé / notre quotidien ?

Michel Gautier se veut catégorique : la musique que nous écoutons au quotidien de façon récurrente peut sensiblement impacter notre santé, notre humeur ou encore notre développement personnel !

 

À la suite de ses expériences menées sur ses végétaux et ses quelques sujets humains, le constat tombé se veut sans appel : la musique peut tuer, faire végéter, rendre florissant tout comme influer sur la santé mentale et physique d’un être humain.

 

L’explication à ses révélations aussi terrifiantes que fascinantes se trouve dans nos 7 centres énergétiques chacun reliés à 7 notes distinctes : DO – RE – MI – FA – SOL – LA – SI.

 

Chaque note correspond ainsi à un organe qui lui-même dispose de sa propre fréquence donnée. Dans la continuité, retenez que chaque acide aminé engendre sa propre fréquence et que 8 seulement sur les à peu près 300 recensés sur notre échelle d’hydrophobicité se veulent indispensables à notre survie.

 

La musique par la fréquence qu’elle génère est donc en mesure de « nourrir » certains de nos acides aminés ! Le « Canon de Pachelbel » (date de composition : vers 1680) est d’ailleurs très connu pour sa richesse thérapeutique en activant nos 8 acides aminés primordiaux ! Les 8 tonalités qui le composent sont sensiblement accordées sur nos 8 acides aminés indispensables et permettent entre autres de réguler le métabolisme tout en opérant comme formidable facteur anti-stress. 

 


 

Time : 7 mn 03 / [2/5]

 

Canon de Pachelbel : célèbre morceau de musique de chambre baroque du compositeur Johann Pachelbel.

 


 

Néanmoins toutes les chansons de notre répertoire ne peuvent prétendre à d’aussi nobles vertus et force est malheureusement de constater que les musiques les plus populaires sont souvent loin de jouer en symbiose avec nos acides aminés préférés ! Certains morceaux dits « néfastes » auraient même le pouvoir d’activer différentes hormones associées à celles de la dépression… !

 


 

« Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique »

 

Platon – La République

 


 

Michel Gautier conclut sur l’hypothèse d’un monde certainement plus heureux si ce dernier reposait uniquement sur une fréquence vibratoire de 432 hertz. Mais en attendant ce jour mélodieux, rappelons que notre comportement influe sur notre taux vibratoire. Ainsi, plus notre taux vibratoire est élevé, plus nous émettons d’ondes positives et de cause à effet.

 

Ophélie Barri

 


 

 

Complément…

 

La musique a été reformatée en un solfège modifié en fréquence. Un secret d’initié qui récupère notre énergie vitale afin de nous déconnecter des ondes universelles. Apparemment, Hitler jouait de la musique en utilisant 440 hertz qui était aussi un changement apporté par l’Eglise romaine à l’époque où ils ont interprété la Bible. Avant cela, 432 hertz, c’était le ton utilisé loin dans l’histoire. Il y a le fait que 440 hertz ne fonctionne pas correctement dans la musique, la musique 432 hertz permet de mieux la faire circuler.

 

 

Extrait d’entretien avec Franck Nabet

Sacrée Planète : Pour un musicien que signifie de jouer avec la gamme naturelle ?

 

Franck Nabet : La mention « naturelle » fait référence à la justesse des harmoniques. L’harmonique est l’une des caractéristiques de la musique avec le rythme et la mélodie. Lorsqu’un instrument peut générer deux sons en même temps qui sont harmonieux, il génère une harmonique. Les harmoniques « pures » sont en résonance les unes par rapport aux autres, c’est-à-dire qu’elles vibrent en sympathie lorsque l’une d’entre elle est activée.

 

 

Sacrée Planète : Pourquoi et quand le diapason LA 440 hertz est-il devenu le standard ?

 

Franck Nabet : Il est vrai que depuis 1953, le diapason en « LA » 440 hertz s’est vu devenir la référence dans l’accordage des instruments, sans que l’on sache pourquoi. Je ne sais pas si la théorie avancée disant que les nazis utilisaient le « LA » 440 hertz pour leur propagande et qu’ils l’auraient imposé comme standard est juste ou non.

 

Aucune musique ethnique ou ancienne n’est jouée à cette hauteur de note, ce qui nous laisse encore avec des interrogations sur l’utilisation de ce diapason.

 

En janvier 1975, le diapason La 440 hertz devient une norme (ISO 16:1975), ce qui définit par la suite son utilisation dans toute les écoles de musique.

 

Actuellement, de nombreux chanteurs sont obligés de monter leur voix à cause de ce diapason et souffrent de déformations importantes des cordes vocales. Naturellement, nous nous accordons plus facilement sur le La 432 hertz.

 

La fréquence de 432 hertz est qualifiée, par des scientifiques, de « naturelle ». Ils ont calculé les fréquences de résonance des atomes et molécules dans la nature. L’oscillation à 432 hertz est une fréquence de résonance de l’eau (alors que le 440 Hz ne l’est pas). Rappelons que l’eau est un constituant majeur de toute vie sur Terre, de la bactérie jusqu’aux organismes les plus développés. Ceci nous laisse présager de l’incidence d’une telle fréquence sur l’être humain !

 

Cette fréquence est inscrite jusque dans notre système solaire. La précession de la Terre compte 25 920 années, c’est le cycle apparent de la rotation des étoiles dans notre ciel (360°), produit par le mouvement de la Terre dans l’univers. Quand on divise 25 920 par 360, on arrive au chiffre 72.

 

 

Sacrée Planète : Que pensez-vous de ces données ?

 

Franck Nabet : Ces informations sont exactes, 432 hertz correspond à une harmonique de la fréquence terrestre. Chaque matière a une fréquence de résonance qui lui est propre. Tous les éléments à l’origine de la vie se retrouvent être une harmonique d’une note dans l’accordage en 432 hertz, à partir du moment où nous utilisons une gamme respectant les lois harmoniques juste.

 

Quand la musique est accordée à 432 hertz, on remarque que les autres notes correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels comme le « SOL » pour l’oxygène. Le « DO » a une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes par exemple… L’écoute d’une musique en 432 hertz nous rapproche donc de la nature. Elle nous met en résonance avec elle. En 440 hertz, au contraire, nous nous en éloignons par le décalage avec les fréquences naturelles.

 

Comme nous le précise Jacqueline Bousquet [Dr ès Sciences, Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie, chercheur honoraire au CNRS (1962-1997), conférencière internationale et écrivain].

 

« Tout être vivant ne peut se comporter qu’en récepteur ou émetteur d’une gamme de fréquence avec laquelle il entre en résonance ».

 

L’information émise par des musiques en gamme tempérées ne peut donc pas avoir d’effet thérapeutique positif sur notre état puisqu’elles ne sont pas en phase avec notre propre champ vibratoire.

 

A l’opposé, les musiques composées en gamme « naturelle » ont un effet profond sur l’organisme, en procurant rapidement une sédation du système neuro-végétatif et un état de bien-être. Les chants religieux, notamment chez les cisterciens, étaient composés avec cette gamme, on leur reconnaissait des vertus pour la sérénité et l’élévation de l’âme.

 

Le 432 hertz est aussi une harmonique du 8 hertz, qui n’est autre que le rythme de la fréquence cérébrale Alpha dans laquelle nos deux hémisphères du cerveau sont synchronisés pour fonctionner ensemble en harmonie. Le néocortex, inutilisé à 90 %, commence à s’éveiller avec cette synchronisation : elle s’installe dans toutes les cellules du cerveau pour créer un flux d’information maximal.

 

 

Sacrée Planète : A-t-on testé l’effet sur un auditeur à partir d’un même morceau de musique, l’un en La 432 hertz et l’autre en La 440 hertz ?

 

Franck Nabet : Oui, une étude scientifique, au Pays-Bas, a démontré que plus de 76 % des gens ont perçu la musique au « LA » 432 hertz comme plus belle, en rapport à la même musique accordée à 440 hertz. Une autre étude scientifique a même démontré de meilleurs bénéfices sur le rythme cardiaque par rapport à une même musique en 440 hertz. La Hollande s’intéresse beaucoup au 432 hertz et de nombreux musiciens recommencent à composer ou même à mixer sur ce diapason. Des études fleurissent sur l’utilisation du 432 hertz, malheureusement pas toujours bien mises en valeur. Par ailleurs, lorsque je fais des conférences sur ce diapason, je suis surpris par l’impact du 432 hertz sur le public.

 

En effet, si je ne dis rien, la plupart des gens le préfère au 440 hertz. Cependant si je les présente, alors la préférence ira au 440 hertz. Ceci est logique car cette fréquence ne fait pas appel au même « cerveau ». En ayant nommé les deux diapasons, le cerveau analytique reconnaît le 440 hertz.

 

Le « LA » 440 hertz nous emmène plus vers une appréciation intellectuelle de l’harmonie musicale, vers la réflexion ; cependant, une musique à 432 hertz nous emmène plus vers une réelle sensation de cœur où nous facilite la sensation vers nos sentiments les plus intimes en profondeur. En 432 hertz, on arrive plus facilement à sentir la musique, elle arrive plus facilement à nous émouvoir, c’est-à-dire nous mettre en mouvement, elle nous touche sur le plan énergétique, là où sont stockés toutes nos mémoires.

 

Toute la musique occidentale est actuellement accordée avec le « LA » à 440 hertz. Cela veut dire que tous les instruments de musique, les diapasons, les programmes de création musicale sont accordés à cette fréquence.

 

La musique occidentale n’a pas toujours été accordé à 440 hertz.

 

En 1939, les Nazis décident par leur ministre de la propagande Goebbels d’accorder le « LA » de référence à 440 hertz comme standard, bien que la référence la plus utilisé mondialement étaient encore le « LA » à 432 hertz.

 

En 1955, le « LA » à 440 Hz devient le standard mondial ISO. On peut se demander quelles raisons ont réellement poussés les hommes de pouvoir de cette époque à adopter le « LA » à 440 hertz par opposition au « LA » à 432 hertz. Le « LA » à 432 hertz serait beaucoup plus logique, plus riche d’arguments scientifiques et de correspondances qu’on retrouve dans l’univers et la nature qui nous entoure.

 

[…]

 

Voici la fréquence de chaque note avec le « LA » de référence à 440 hertz, suivi de leur fréquence correspondante de chaque note accordée au « LA » de référence à 432 hertz :

 

  • « DO » /« C » : 261,63 Hz / 256 Hz.
  • « RE » / « D » : 293,66 Hz / 288 Hz.
  • « MI » / « E » : 329,63 Hz / 324 Hz.
  • « FA » / « F » : 349,23 Hz / 342 Hz.
  • « SOL » / « G » : 392,00 Hz / 384 Hz.
  • « LA » / « A » : 440,00 Hz / 432 Hz.
  • « SI » / « S » : 493,88 Hz / 484 Hz.

 

 

Avec les formules de physique quantique, certains scientifiques ont calculé les fréquences de résonance des atomes et molécules qui nous entourent. C’est alors stupéfiant de voir que 432 hertz est une fréquence de résonance de l’eau et non pas le 440 hertz. Rappelons que l’eau est un constituant majeur de toute la vie sur Terre, des plantes aux animaux ou d’une bactérie jusqu’aux organismes les plus développés.

 

[…]

 

Une étude scientifique récente encadrée par l’université de Florence sur une plantation de vignes a démontré l’effet grandement bénéfique de certaines musiques classiques baroques spécifiques. Ainsi les vignes ont eu une croissance supérieure de plus de 30% et elles étaient beaucoup plus saines, sans maladies par rapport au groupe témoin !

 

Quand le « LA » est accordé à 432 hertz au lieu du 440 hertz, toutes les autres notes de musiques sont aussi corrigées vers leurs fréquences harmonieuses correspondant au « LA » de référence et aux fréquences de la nature qui nous entourent.

 

 

Quelques correspondances :

  • « LA » : 432 Hz : l’eau, ondes alpha cérébrales idéal au repos pour un fonctionnement cérébral harmonieux.

 

  • « RE » : 288 Hz : la précession de notre planète Terre, Battement idéal du cœur humain au repos.

 

  • « SOL » : 384 Hz : Oxygène.

 

 

Les plantes aussi y réagissent favorablement, elles poussent plus vite et deviennent resplendissantes.

 

Le battement du cœur de la planète aurait une pulsation de 144 hertz, la plus saine qui existe. Le battement du cœur d’un être humain adulte au repos est idéalement de 72 battements par minute, ce qui correspond exactement à un sixième de 432 hertz ou la moitié de 144 hertz. Le 144 hertz est aussi la fréquence du « RE » quand le « LA » est accordé au 432 hertz.

 

Le 432 hertz est aussi une harmonique du 8 hertz. Le 8 hertz est le rythme de notre fréquence cérébrale Alpha dans laquelle notre processeur parallèle, ou nos deux hémisphères du cerveau, sont synchronisés pour fonctionner ensemble en harmonie.

 

Le néocortex du cerveau, 90% inutilisé commence à s’éveiller avec cette synchronisation et elle s’installe dans toutes les cellules du cerveau pour créer un flux d’information maximal.

 

Écouter la musique accordée au « LA » naturel harmonise nos hémisphères cérébraux, ce qui nous éveille à l’orchestre de nos pensées, dans les cathédrales de nos esprits. […]

 

 

432 hertz

Le diapason officiel est depuis 1953 (Conférence de Londres) une vibration de 440 hertz (cycles par secondes). C’est la tonalité « LA# » du téléphone fixe en France. La tendance actuelle est à une dérive vers les aigus. Les groupes de musique moderne et les pianos des solistes sont généralement accordés à 442 hertz, pour rendre la sonorité plus « brillante ».

 

La Résonance de Schumann (onde électromagnétique produit par le couple ionosphère-écorce terrestre) correspond à 432 hertz (8 x 54 d’un cycle de 8 hertz / plus précisément 7,83 hertz. Ce qui est très proche des 8 hertz). 8 hertz est également le rythme de notre fréquence cérébrale Alpha par laquelle nos deux hémisphères cérébraux sont synchronisés pour fonctionner en harmonie. Le néocortex dont 90% est inutilisé, commence à s’éveiller avec cette synchronisation qui opère par un flux d’information maximal dans tous les neurones via les dendrites.

 

En accordant les instruments sur un « LA » à 432 hertz (au lieu de 440 hertz ou 442 hertz), cela a pour effet « d’ouvrir » le système énergétique du corps humain.

 

En comprenant les différences entre les figures géométriques causées par les fréquences du « LA » à 432 hertz VS 440 hertz, vous réaliserez comment ils ont brisé et brouillé nos harmonies vibratoires et champs magnétiques.

 


 

Time : 8 mn 07 / [3/5]

 

À regarder et entendre jusqu’à la fin. Sans paroles.

 

La science de la cymatique démontre visuellement l’importance des formes sonores et la façon dont le son configure la matière.

 

Le son est un phénomène physique décrit comme une onde. Il peut traverser tous les états de la matière, gaz, liquide, solide ou plasma, à une vitesse dépendant du milieu. En traversant cette matière, il produit des vibrations qui sont à l’origine du procédé cymatique.

 

La cymatique permet de visualiser le son par la mise en vibration d’un corps, comme le sable ou l’eau. En vibrant, celui-ci se déplace en fonction de la fréquence des oscillations, dessinant les mouvements qu’il subit.

 


 

En 1936, l’American Standards Association a recommandé que le « LA » au-dessus du « DO moyen » soit réglé en 440 hertz. Cette norme a été embrassée par l’International Organisation for Standardisation en 1955 en tant qu’ISO 16. Depuis, elle a servi de référence pour l’étalonnage des pianos, violons, et tous les autres instruments de musique.

 

Cependant, tous les instruments datant d’il y a plus de 70 ans sont réglés sur le « LA » 432 hertz : Pourquoi ?

 

Le « LA » 432 hertz (environ 1/2 ton en dessous du 440 hertz) est une harmonique (ou fréquence de résonnance) de la fréquence vibratoire de la Terre et de l’eau. L’eau est le constituant principale de toute vie terrestre, notre corps y compris !

 

Un instrument ou une musique en « LA » 432 hertz ont donc un impact important sur notre corps. 1ls nous font « vibrer » bien plus qu’au son d’une musique (ou d’un instrument) en 440 hertz (qui n’est pas du tout une harmonique de la fréquence de l’eau !). La musique « résonne » donc au plus profond de nos cellules et s’imprègnent de toutes ses vibrations.

 

D’après des études fréquentielles, on a constaté que les musiciens des siècles précédents accordaient leurs instruments sur le « LA » 432 hertz (Bach, Mozart, …)

 

On remarque aussi qu’un grand nombre d’artistes contemporains diminuaient leur fréquence d’accordage ou leur chant, car ils trouvaient que « ça sonnait mieux ». Et devinez à quelle fréquence ils s’arrêtaient ?

 


 

Time : 11 mn 24 / [4/5]

 

Frank Nabet : 1ère partie.

 


 

Time : 8 mn 37 / [5/5]

 

Frank Nabet : 2ème partie – Les élixirs sonores

 


 

Il appartient à chacun de se forger sa propre opinion

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Benveniste

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_de_Pachelbel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Résonances_de_Schumann

https://biochimiedesproteines.espaceweb.usherbrooke.ca/1c.html

https://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/usages/eauOrga.html

http://djp.over-blog.com/pages/QUAND_LE_LA_NEST_PAS_LA-1015035.html

https://www.musique-pour-tous.org/tedx-la-puissance-cachee-de-la-musique-et-ses-pouvoirs-par-michel-gautier/

https://www.sante-nutrition.org/la-difference-entre-la-musique-jouee-a-432-hz-et-celle-jouee-a-440-hz-limposture-du-diapason-la-440/

https://www.iso.org/fr/standard/3601.html#:~:text=ISO%20-%20ISO%2016%3A1975%20-,accord%20normale%20(Fréquence%20musicale%20normale)

 

Article :

Michel Gautier / Musique pour tous

Ophélie Barri / Musique pour tous

Franck Nabet / Santé Nutrition

 

Vidéo :

[1] La puissance cachée de la musique et ses pouvoirs | Michel Gautier | TEDxAlsace – TEDx Talks / YouTube

[2] Canon Pachelbel – Magnifique Version! – nonannn / YouTube

[3] Home Cymatics experiment with tonoscope 432-440Hz – Holonmusic432Hz

[4] Frank Nabet – 1re partie – TV-SOIS / Dailymotion

[5] Frank Nabet – 2e partie – Les élixirs sonores – TV-SOIS / Dailymotion

 

Photo :

Pour illustration

7 commentaires

  1. Merci Eric pour ce super article! Je suis abonnée à sa chaîne depuis des années, j’ai même créé une playlist de ses vidéos que j’utilise pour les soins (on peut l’enregistrer en cliquant sur les 3 petits points en haut à droite de la liste):
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLXFTgLzmcipWrM4TcIjGpzC7wRI-5j5Ir
    dans cette liste se trouve l’une de mes préférées… Canon de Pachelbel!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=sZASDH6tbrI&list=PLXFTgLzmcipWrM4TcIjGpzC7wRI-5j5Ir&index=12
    Là, un autre Michel mais son prénom est Alexandre (son frère?):
    https://www.youtube.com/user/MrMentalWaves
    Et voici ses 2 sites, très utiles en ces temps de fin de cycle dirigés par des êtres de basses vibrations qui veulent nous maintenir dans la peur afin de s’en nourrir.
    https://www.frequencesvibratoires.fr/
    https://alimentation-vivante.fr/

    1. C’est moi qui te remercie Dina mais je vais l’augmenter car il y a encore beaucoup à écrire sur le sujet.

      Merci beaucoup pour tous les liens.

      Personnellement, je ne le connaissais pas jusqu’à hier (Michel Gautier).

  2. Si mon message est trop lourd, tu peux récupérer les liens que tu veux et les ajouter à ton article et enlever mon commentaire avec plaisir!
    Belle et douce soirée Eric et à tous.

    1. Ton message n’est pas du tout lourd. Même s’il faisait 100 lignes, je le conserverais (si cela est possible pour WordPress).

      Je garde ton commentaire tel quel.

      Pour enregistrer les vidéos de YouTube, si tu ne connais pas, je me permets de te recommander ce petit software (prendre la version gratuite) : 4K Video Downloader.

      Ici : https://www.4kdownload.com/fr/products/videodownloader/2

      Les mises à jour se font toutes seules et rien à payer.

      Tu peux récupérer plusieurs vidéos de différentes plateformes, pas uniquement YouTube.

      Bonne soirée Dina… Et encore un très grand merci pour les liens.

      1. Merci pour le lien je vais aller voir. d’habitude j’utilise « a tube catcher » surtout pour les vidéos YT.
        Belle et douce soirée.

      2. ATube Catcher est également bien.

        Il y en a tellement.

        Personnellement, j’utilise le plus approprié en fonction de la plateforme vidéo.

        Tu en as également en ligne sans avoir à installer quoi que soi sur ton PC.

        Bonne soirée Dina.