Alexis Poulin, journaliste : Ploutocratie européenne, quel avenir pour les peuples ?

Publié par

Time : 1 h 51 / [1/1]

 

Note personnelle :

Un peu long mais du peu que j’en ai entendu… un débat très intéressant. Toutefois, il appartient à chacun de se forger sa propre opinion.

 

 

Sommaire :

00:00 Intro.

01:42 – Le Monde Moderne.

02:34 – L’homme qui tua Kadhafi.

04:02 – Ernst & Young et Euractiv.

05:13 – L’ambassade du Royaume-Uni en France.

10:01 – L’Europe des lobbys.

15:00 – L’UE, protectorat américain.

18:01 – L’affaire Nord Stream.

19:03 – L’Allemagne, un pays sous occupation.

20:40 – La guerre en Ukraine.

31:17 – Sortir de l’UE, vers un Frexit ?

43:34 – Le cirque politico-médiatique.

49:47 – Le prix de l’indépendance.

53:36 – Trois Fake News de LCI.

55:07 – Renouer la confiance dans l’information.

1:00:15 – Les « fact-checkers ».

1:01:57 – La censure sur internet.

1:07:48 – La pédocriminalité des élites (affaires Epstein et Abello).

1:16:22 – « Mimi » Marchand, papesse de la presse people [1].

1:21:32 – La Suisse, entre neutralité et secret des affaires.

1:24:29 – La Suisse, un exemple pour l’Europe ?

1:25:45 – Volonté politique et bouillonnement démocratique.

1:31:15 – Le temps des révolutions ?

1:39:28 – L’utopie anarchiste.

1:42:05 – Anti-capitalisme et décroissance.

1:43:28 – Recréer de nouveaux imaginaires.

1:48:49 – La spiritualité.

1:50:23 – Carte blanche – un peuple « féroce ».

 


 

Extrait :

« Michèle Marchand (Mimi) [1] a couvert des affaires pédocriminelles.

 

Elle est devenue la meilleure copine des politiques avec les Sarkozy d’abord, et surtout avec les Macron. […]. Elle a fait carrière dans la nuit parisienne. Elle et son mari tenaient un lieu qui s’appelait « Garage », qui distribuait à peu près toute la coke au Tout-Paris et elle avait été notamment arrêté pour le cannabis à l’époque. Elle a fait de la prison où elle avait rencontré d’ailleurs Xavier Niel qui était lui en prison pour proxénétisme. Xavier Niel qui est maintenant le patron de « Free » et d’« Iliad ». […].

 

Quand Macron arrive au pouvoir, elle est dans le bureau à la première élection… dans le bureau du président de la République… comme ça, à dire : « On a gagné ». C’est vous dire la collusion entre la sphère du pouvoir et la sphère de du grand banditisme… et elle est toujours là.

 

Elle est aussi citée dans l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy […].

 

[…] Elle avait couvert… donc elle est très bien payée pour ça. Elle avait fait étouffer une affaire de pédocriminalité d’un des fils d’un de la grande criminalité qui concernait Jérémie Ladreit de Lacharrière qui est le fils de Marc Ladreit de Lacharrière, qui est propriétaire de « Fimalac » qui a financé la campagne de Fillon, et qui est proche de tous les pouvoirs… et lui avait été arrêté pour possession de matériel pédo-pornographique. Il n’est pas allé en prison évidemment. Il a fait une peine aménagée et donc, elle avait à l’époque tout fait pour que ça ne sorte pas dans la presse, etc… Il se trouve que Jérémy a replongé… là cette fois-ci, il est en tôle […]. Le mec est un grand malade. Mais à l’époque, Mimi Marchand avait été payé pour faire en sorte que cette affaire n’éclate pas dans la presse. Donc voilà, c’est le pouvoir qu’elle peut avoir sur cette sphère politico-médiatique ou finalement on choisit de quoi on parle et parfois… on peut payer pour qu’on ne parle pas d’une chose ou d’une autre. »

 

 

« Comment vous expliquez finalement que ce sont ces gens-là qui arrivent au pouvoir ? Comment vous expliquez que des personnalités avec ce genre de problème… finalement psychiques, on peut dire… ou de maladies, puissent arriver à des postes de responsabilité ? »

 

 

« Ce sont les réseaux d’argent, enfin j’en parlais tout à l’heure, c’est-à-dire la ploutocratie… puisqu’on n’est pas vraiment en démocratie. C’est l’argent qui fait foi, qui fait le candidat, qui fait le média, qui fait tout… permet de choisir ce type de personnalité qui est manipulable. Puisqu’il y a des tiroirs, donc on peut le faire tomber à un moment ou un autre. Qui est aussi d’un certain profil, puisqu’elle vive déjà dans un monde où il y a cette idée du pouvoir, coupée de la réalité d’une certaine façon. Puis la cooptation, tout simplement […].

 

Référence :

[1] Michèle Marchand (Mimi) : la conseillère en communication du couple Macron, qui a fait de la prison pour trafic de drogue et autres sordides affaires… [Vidéos]

 


 

Synopsis :

Alexis Poulin a co-fondé le Monde Moderne, un média indépendant répondant au « besoin de décryptage face au flux d’informations, aux faits divers permanents et à une hiérarchie de l’info qui empêche parfois de voir les enjeux réels ».

 

Il est aussi expert en affaires européennes, régulièrement invité sur :

  • ARTE TV.
  • EuroNews.
  • France 24 TV.
  • France Info.
  • RCF radio.
  • RT France.
  • Sud Radio.

 


 

 


 

Vidéo :

[1] Ploutocratie européenne, quel avenir pour les peuples? | Alexis Poulin – Anti | thèse / YouTube

 

Photo :

Pour illustration