Des scientifiques annoncent que le ralentissement de la rotation terrestre entraînera une vague de grands séismes en 2018

Publié par

Time : 4 mn 09 [Vostvfr]

 

Time : 4 mn 10 [Vostvfr]

 

Time : 4 mn 21 [Vostvfr]

 


 

Deux géologues annoncent que le ralentissement de la rotation terrestre entraînera une vague de grands séismes en 2018

 

Séisme - 4

 

Selon les géologues de l’étude ci-dessous, le nombre de tremblements de terre dévastateurs devrait fortement augmenter l’an prochain en raison d’un ralentissement périodique de la rotation de la Terre. 

 

Ces géologues ont prévenu qu’il pourrait y avoir une forte augmentation du nombre de tremblements de terre destructeurs dans le monde l’année prochaine. Ils pensent que les variations de la vitesse de rotation de la Terre pourraient déclencher une intense activité sismique, en particulier dans les régions tropicales très peuplées.

.

Bien que ces fluctuations de la rotation soient minimes – changeant la durée de la journée d’une milli-seconde – les scientifiques supposent qu’elles pourraient aussi être impliquées dans la libération de grandes quantités d’énergie souterraine.

.

Le lien entre la rotation de la Terre et l’activité sismique a été souligné le mois dernier dans une étude publiée dans Geophysical Research Letters par Roger Bilham de l’université du Colorado à Boulder et Rebecca Bendick de l’université du Montana à Missoula, étude présenté à la réunion annuelle de la Geological Society of America.

.

Séisme - 2

 

« La corrélation entre la rotation de la Terre et l’activité des tremblements de terre est forte et suggère qu’il va y avoir une augmentation du nombre de séismes intenses l’année prochaine. », a déclaré Bilham à The Observer la semaine dernière.

.

Dans leur étude, Bilham et Bendick se sont penchés sur les tremblements de terre de magnitude 7 et plus qui se sont produits depuis 1900. « Les tremblements de terre majeurs ont été enregistrés depuis plus d’un siècle et cela nous donne un bon dossier à étudier. », a déclaré Bilham.

.

Ils ont constaté qu’il y avait eu cinq périodes où le nombre de grands séismes avait été significativement plus élevé qu’à d’autres moments. « Au cours de ces périodes, il y a eu entre vingt-cinq et trente séismes intenses par an. », a dit Bilham. « Le reste du temps, la moyenne était d’environ 15 grands tremblements de terre par an. »

.
Séismes - 2018 - 1

.

Les chercheurs ont cherché à établir des corrélations entre ces périodes d’intense activité sismique et d’autres facteurs, et ont découvert que lorsque la rotation de la Terre diminuait légèrement, elle était suivie de périodes d’augmentation du nombre de séismes intenses.

« La rotation de la Terre change légèrement – parfois d’une milli-seconde par jour – et cela peut être mesuré très précisément par des horloges atomiques. », a déclaré Bilham.

.

Bilham et Bendick ont découvert qu’il y avait eu des périodes d’environ cinq ans où la rotation de la Terre avait ralenti à plusieurs reprises au cours du dernier siècle et demi. Fait crucial, ces périodes ont été suivies par des périodes où le nombre de séismes intenses a augmenté.

« C’est simple. », dit Bilham. « La Terre nous offre cinq ans d’avance sur les futurs tremblements de terre. »

 

Séisme - 1

.
Ce lien est d’autant plus important que la rotation de la Terre a commencé l’un de ses ralentissements périodiques il y a plus de quatre ans. « L’inférence est claire. », dit Bilham. « L’année prochaine, nous devrions assister à une augmentation significative du nombre de séismes majeurs. L’année 2017 a pour le moment été assez calme : jusqu’à présent, nous n’avons eu que six séismes gravesOn pourrait facilement en avoir vingt par an à partir de 2018. »

.

Les raisons exactes du lien entre la diminution de la durée d’une journée et les tremblements de terre ne sont pas claires, bien que les scientifiques soupçonnent que de légers changements dans le comportement du noyau terrestre pourraient causer les deux effets.

.

En outre, il est difficile de prédire où ces séismes supplémentaires se produiront – bien que Bilham ait indiqué qu’ils ont constaté que la plupart des séismes intenses qui ont réagi aux changements de la durée du jour semblaient se produire près de l’équateurEnviron un milliard de personnes vivent dans les régions tropicales de la Terre.

 

Séisme - 3

 


 

Source :

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2017GL074934/abstract

https://www.theguardian.com/world/2017/nov/18/2018-set-to-be-year-of-big-earthquakes

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-5099551/Swarms-big-earthquakes-set-devastate-Earth-2018.html

https://tempsreel.nouvelobs.com/sciences/20171120.OBS7552/ca-va-secouer-des-scientifiques-prevoient-plus-de-grands-seismes-en-2018.html

http://www.wikistrike.com/2017/11/deux-geologues-annoncent-que-le-ralentissement-de-la-rotation-terrestre-entrainera-une-vague-de-grands-seismes-en-2018.html

https://twitter.com/Revkin/status/932459697994641409/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.sott.net%2Fembed%2F2Kf8cNQIsDshzTFF5nsf4nuub7S

16 comments

      1. Le fait que ce soit cyclique n’éclaire pas sur les causes. En tout cas, ce n’est qu’une menace de plus à ajouter à tous les scénarios catastrophe auxquels on peut s’attendre.
        Bon week-end ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Pour le causes, il y a plusieurs hypothèses dont celle des activités de notre soleil.

        Le plus inquiétant reste le ‘réveil’ de la ceinture de feu du Pacifique et du supervolcan Yellowstone…

        Bon week-end Nadia.

        J'aime

    1. Ils connaissent déjà les points clés (tectonique des plaques, ceinture de feu du Pacifique, etc…), reste le problème majeur : Quand ?

      Et cela, on ne peut le prédire que peu de temps avant.

      Merci pour ta visite.

      Au plaisir de te lire.

      Bises et bonne soirée

      Aimé par 1 personne

  1. Vous savez, si vous courrez sur un cylindre, celui-ci pend de la vitesse. Nous sommes donc sauvés. Nous sommes 7 000 000 000 de personnes sur Terre. Il suffit donc juste de se mettre tous à courir dans le même sens pour augmenter la rotation de la Terre. (Vers l’Ouest)

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement Jack, c’est très peu mais les conséquences peuvent être disproportionnées par rapport à la cause comme tu le sais. Je pense notamment à la ceinture de feu du Pacifique qui me paraît bien inquiètante ainsi qu’au supervolcan de Yelowstone

      J'aime

  2. Les baltringues de scientifiques, tantôt c’est le réchauffisme, le lendemain c’est la montée des eaux, le surlendemain c’est le ralentissement terrestre, sinon l’arrivée des extra-terrestres, le bug de l’an 2000, une comète, une invasion de termites et je ne sais plus quoi tellement cela s’enchaine …

    Tout est bon pour créer des menaces mondiales virtuelles, la raison : Face à des menaces du style on peut TOUT relativiser, même l’esclavage, même l’invasion, même le génocide, même l’ethnocide.

    Qu’ils aillent se faire cuire un œuf, rien n’est moins crédible qu’un scientiste !
    Le SDF du coin (indomptable par définition) fût-il aviné au possible; est plus crédible que nos kapos, scientistes, politichiens, sociologues, ethnologues etc… En tout cas lui m’aura moins menti que n’importe lequel de nos kapos.
    .: J’ai dit :.

    Aimé par 1 personne

    1. @Aphadolie
      Des types incapables d’être fiables sur la météo des couches basses atmosphériques à une échelle de 24 heures prétendent prédire le ralentissement de la rotation terrestre à une année près ainsi que ses conséquences ?

      Mouhahaha j’en chiale de rire, la vérité est ailleurs !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s