NASA : La Lune est en train de… rétrécir ! [Vidéos]

Publié par

 

Lune - 3

Pour illustration

 

 

Comme l’ont montré les sismomètres posés sur la Lune par les missions Apollo, notre satellite naturel est toujours animé par une activité tectonique. Des chercheurs ont probablement trouvé d’où proviennent plusieurs des séismes peu profonds détectés et quelles sont leurs causes.

 

Il n’y a pas que sur la Terre que le sol peut trembler. Sur Mars, l’atterrisseur Insight a récemment posé un sismomètre pour écouter battre le cœur de la Planète rouge (on en a déjà entendu un). Mais, hormis notre Planète, le premier endroit du Système solaire écouté par des géologues et des planétologues fut, bien sûr, le corps céleste le plus proche de nous : la Lune. Il y a près d’un demi-siècle, en effet, grâce aux quatre sismomètres déposés sur la face visible de notre satellite par les missions Apollo, les chercheurs ont découvert que l’astre s’ébroue régulièrement et pour différentes raisons.

 

Entre 1969 et 1977, pas moins de 28 séismes peu profonds, de magnitude 2 à 5 sur l’échelle de Richter, furent enregistrés sans que leur origine ne puisse vraiment être établie. S’y ajoutent quelque 11.000 petits tremblements venus des profondeurs, entre 800 et 1.000 kilomètres, et attribués, quant à eux — c’est ce que suspectent les recherches — aux effets gravitationnels de la danse de la Lune avec la Terre sur sa structure interne. Et à ceux-là, il faut joindre des séismes provoqués par les chutes des météorites, au rythme d’un par jour en moyenne.

 


 

Time : 31 s / [1]

 

Reconstitution en 3D à partir des images de la sonde LRO du site de la vallée de Taurus-Littrow où court une faille jeune. Apollo 17, la dernière mission lunaire habitée, s’est posée non loin de là et il est probable que les astronautes aient roulé en bordure de cette faille nommée Lee Lincoln. © Nasa, Goddard, SVS, Ernie Wright

 


 

La Lune rapetisse

En analysant les données collectées par les sismomètres d’Apollo au prisme d’un algorithme utilisé pour épingler des séismes détectés par des réseaux de stations dispersées sur Terre, Thomas R. Watters, de la Smithsonian Institution, et son équipe ont pu établir des liens entre des tremblements de Lune peu profonds et des failles découvertes en 2010 par la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter). Des fissures visibles en surface et considérées comme âgées de moins de 50 millions d’années, autrement dit, qui sont jeunes.

 

 

Quelle peut en être la cause ?

Jusqu’à présent, les scientifiques avaient du mal à le déterminer. Cette fois-ci, cette nouvelle enquête (étude publiée dans Nature Geoscience) montre que huit des 28 séismes identifiés se sont déroulés à moins d’une trentaine de kilomètres de certaines failles, ce qui est en accord avec ce qu’ils attendaient via leurs modélisations. En outre, six d’entre eux se sont produits lorsque la Lune était à son apogée, le moment où elle atteint le point de son orbite le plus éloigné de la Terre et où le stress provoqué par les forces de marée est le plus fort.

 

Enfin, autres preuves convaincantes versées au dossier : des images en haute résolution de LRO qui témoignent de plusieurs glissements de terrain et éboulements survenus dans l’environnement de failles parmi les 3.500 survolées.

 

Bref, tout indique que notre satellite a toujours une activité tectonique et qu’elle est en train de rétrécir. Lentement mais sûrement, en se refroidissant.

 

Son visage, soumis à ces contractions, n’a de cesse de se transformer.

 


 

Time : 1 mn 39 / [2]

 


 

Lune - 2

Pour illustration

 


 

Source :

http://www.leparisien.fr/societe/la-lune-est-en-train-de-retrecir-15-05-2019-8072394.php

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/lune-tremblements-lune-revelent-quelle-continue-retrecir-8502/

https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-lune-retrecit-et-cela-engendre-des-tremblements-a-sa-surface_fr_5cdaf374e4b0f7ba48abf768

 

Article :

Futura Sciences

 

Vidéo :

[1] Lee Lincoln Scarp at the Apollo 17 Landing Site – NASA Goddard / YouTube

[2] La Lune rétrécit et cela engendre des tremblements à sa surface – LeHuffPost / YouTube

5 comments

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.