Les conspirationnistes et la complosphère [Vidéo]

Publié par

Time : 3 mn 48 / [1]

 


 

Qui sont les « conspirationnistes » ?

 

 

 

Dans sa note, la Fondation Jean-Jaurès donne sa propre définition du « conspirationnisme » :

C’est « un récit « alternatif » qui prétend bouleverser de manière significative la connaissance que nous avons d’un évènement et donc concurrencer la « version » qui en est communément acceptée, stigmatisée comme « officielle ».

 

Observons que cette définition ne s’applique pas qu’aux délires de malades mentaux. Ainsi, Platon affirmait avec le mythe de la caverne remettre en cause les certitudes de son temps ; Galilée avec sa thèse héliocentrique défiait la lecture que son époque faisait de La Bible ; etc.

 

 

Pour la Fondation Jean-Jaurès, les intellectuels conspirationnistes seraient :

Essentiellement Nord-Américains. Citons en particulier Webster Tarpley et William Engdhal (tous deux anciens membres de l’organisation politico-sectaire américaine dirigée par Lyndon LaRouche), Wayne Madsen (WayneMadsenReport.com), Kevin Barrett (VeteransToday.com) ou encore Michel Chossudovsky (Mondialisation.ca). Avec leurs homologues européens, ces derniers forment une sorte d’Internationale à laquelle Thierry Meyssan, le président du Réseau Voltaire, a tenté́ de donner une forme concrète en novembre 2005, en réunissant à Bruxelles une « conférence anti-impérialiste » – « Axis for Peace » – dont la liste des participants se lit comme un who’s who des auteurs conspirationnistes les plus en vue de l’époque.

 

 

La Fondation Jean-Jaurès décrit également en ces termes – Une mouvance hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient :

  • Admirateurs d’Hugo Chavez et inconditionnels de Vladimir Poutine.
  • Anciens militants de gauche ou d’extrême gauche.
  • Ex-indignés.
  • Souverainistes.
  • Nationaux-révolutionnaires.
  • Ultra-nationalistes.
  • Nostalgiques du IIIe Reich.
  • Militants anti-vaccination.
  • Partisans du tirage au sort.
  • Révisionnistes du 11 Septembre 2001.
  • Antisionistes.
  • Afrocentristes.
  • Survivalistes.
  • Adeptes des médecines alternatives.
  • Agents d’influence du régime iranien.
  • Bacharistes.
  • Intégristes catholiques ou islamistes.

 

 

Notons toutefois que la Fondation Jean-Jaurès est inscrite à l’Observation européen des think tanks…

 


 

Complotistes

 


 

Source :

http://www.voltairenet.org/article186986.html

http://www.oftt.eu/nos-activites/publications/article/la-fondation-jean-jaures-publie-un-essai-de-geographie-electorale

PDF : La France des Think Tanks (2016) : http://label.thinktanks.eu/

 

Vidéo :

[1] La théorie de la théorie du complot CHOUARD – Ulysse FENSTER / YouTube

 

PDF : Conspirationnisme, un état des lieux – Fondation Jean-Jaurès (2015)

http://www.voltairenet.org/IMG/pdf/CONSPIRATIONNISME.pdf

https://jean-jaures.org/nos-productions/conspirationnisme-un-etat-des-lieux

6 comments

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.