Instituts de sondages présidentielle : Qui sont-ils et qui favorisent-ils ?

Publié par

Time : 25 mn 26 / [1/1]

 


 

Synopsis :

Pourquoi et comment les instituts de sondages fabriquent l’opinion publique et favorisent certains candidats…

 

Qui se cachent derrière les instituts de sondages qui nous indiquent des mois à l’avance les intentions de vote ? Intrigués, deux citoyens anonymes ont mené leur propre enquête et révèlent, dans une vidéo argumentée publiée sur YouTube, le microcosme qu’il existe entre les instituts de sondage, la politique, le monde des médias et celui des affaires.

 

 

Leurs conclusions laissent songeur

La vidéo « Il était une fois… les instituts de sondage » interpelle sur le petit monde qui gravite autour des structures à l’origine des enquêtes d’opinion. Elle met en lumière « des conflits d’intérêts en cascade » qui appelle à utiliser cet outil avec prudence. Des outils malheureusement largement utilisés par les médias de masse pour anticiper les votes, avec le risque d’influencer les indécis.

 

 

Un microcosme surprenant

Le monde des médias, celui de la politique et celui des entreprises privées forment un entre-soi très fermé au sein duquel gravitent des personnes très proches les unes des autres. Non seulement, il est très fréquent qu’une même personne possède plusieurs journaux, tout en étant principal actionnaire de grandes entreprises, mais en plus, cet univers est traversé de liens amicaux ou familiaux, transformant le tout en véritable microcosme social.

 

À titre d’exemple, Il était une fois… les instituts de sondage montre que Patrick Drahi possède Libération, Le Parisien et L’Express, mais aussi SFR et Virgin Mobile.

 

Autre exemple, celui de la fille de Bernard Arnault (Président de LVMH et possesseur du Journal Les Echos) qui est la compagne de Xavier Niel, un des trois co-actionnaires du journal Le Monde.

 

Les instituts de sondage sont tout autant concernés par la problématique. Vincent Bolloré, Président du groupe de même nom et Président des conseils de surveillance de Canal+ et de Vivendi, possède, par l’intermédiaire du groupe Bolloré, l’institut CSA, chargé d’études de marché et d’enquêtes d’opinion. L’industriel s’est fait remarquer à plusieurs reprises pour ses tentatives (parfois réussies) de torpiller certains reportages.

 

Autre exemple, celui d’Opinion Way, dont le « Directeur de Cabinet Hugues Cazenave a commencé sa carrière dans le Cabinet de Gérard Longuet, d’abords RPR puis UMP ».

 

Malheureusement, ces situations, parfois ubuesques, présentent un étrange mélange entre intérêts politiques et intérêts financiers. La vidéo, qui souligne toute la complexité des méthodes pour sonder l’opinion, n’appelle pas pour autant à crier à la conspiration. En revanche, les liens étroits entre le monde de l’information, celui de la politique et le milieu économique interrogent, doivent interroger !

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sondage_d’opinion

http://www.sondages-election.com/sondages/instituts.php

http://stopmensonges.com/les-instituts-de-sondage-en-plein-conflits-dinterets/

https://mrmondialisation.org/les-instituts-de-sondage-en-plein-conflits-dinterets/

https://resistanceauthentique.net/2017/03/13/presidentielle-2017-pourquoi-et-comment-les-sondages-favorisent-macron-marine-le-pen-fillon/

 

Vidéo :

[1] Sondages présidentielle 2017 Favorisent Macron, Marine Le Pen, Fillon – Hightone / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Note :

La vidéo a été conçue par Isabeau et son compagnon, deux citoyens qui tiennent à rester anonymes. Ce couple d’enseignants, qui s’attachent à développer « l’esprit critique » de leurs élèves en leur apprenant à « analyser, comprendre, être empathique, rechercher les sources, les intentions d’un auteur », ont été interpellés par l’utilisation médiatique des sondages et ont décidé de creuser la question.

 

Refusant la télévision, ils s’informent « de préférence sur des médias indépendants », notamment Mediapart, ainsi que des chaînes YouTube, parmi lesquelles le Fil d’Actu, Osons Causer et Demos Kratos.

 

Voir notamment :

Médias français : qui possède quoi ?

12 commentaires

    1. Xptdr 😂😂😂… Des blaireaux. Please… Stop ✋ Clémentine, j’ai mal aux abdos 😁😂. Partage, je t’en prie et n’oublie pas d’insérer le terme Blaireaux… Qui est très juste au demeurant ! 😁

      Aimé par 1 personne

      1. Bah oui, faut dire ce qui est… lol
        Oooohhhhhh mais tu es sur ton telephone!!! Ca fait bizarre tout ces smileys! 😉😜😂

        Aimé par 1 personne

      1. Oui c’est pour ça qu’ils se trompent souvent depuis quelques temps. Ce sont les gens qui votent. Ce n’est pas avec les sondages que nous auront un quelconque résultat car les tendances ont été pas mal modifiées. Prendre les tendances des dernières élections législatives ce n’est pas représentatif. Un exemple. JLM ne présentait pas de candidat aux législatives. Ils se sont basés sur le pcf qui a fait un très petit score. Mon rêve ce serait qu’ils se soient encore trompés. Je me pose la question comment ont il fait pour Macron ? C’est la première fois qu’il se présente ? Sans commentaire.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.