Le Saviez-Vous ? La lettre « A » viendrait…

Publié par

Lettre A - 1

 

L’histoire de l’aleph

 

 

Il existe trois phases dans l’évolution qui mène de l’image à la lettre, du dessin à l’alphabet.

Dans un premier temps, le dessin représente le plus fidèlement possible un objet réel. Ce type d’écriture suppose qu’il existe autant de signes que d’objets.

Pour éviter la multiplicité des signes, on inventa certains procédés. Le premier consiste à permettre au dessin non seulement de signifier l’objet dessiné mais aussi certaines réalités rattachées au même objet : aussi, en Mésopotamie, pays entouré de montagnes, le signe  signifie montagne mais aussi frontière et, au-delà de la frontière, l’étranger. On passe ainsi du pictogramme à l’idéogramme.

A l’étape suivante, le son du signe initial est préservé mais il ne renvoie plus à l’image ou à l’objet mais seulement au son prononcé. Le signe devient phonogramme et s’associe à d’autres signes-sons comme dans les rébus pour former des mots.

La dernière étape consiste à garder le signe en ne le référant plus ni à l’image, ni au son de l’objet désigné, juste au début du son. Par le principe de l’acrophonie naît alors l’alphabet.

C’est ainsi que le signe aleph permettant de désigner le bœuf ne signifie plus que le son  » « .

 

Boeuf

 

Au commencement était donc le bœuf ou le taureau. Le bœuf avait une grande importance dans une civilisation rurale : force motrice, symbole d’énergie.

Chez les Egyptiens, le hiéroglyphe du taureau est un  » déterminatif  » permettant de préciser que le signe précédent désigne du bétail. Le taureau est alors dessiné sur pieds.

Chez les Phéniciens, le aleph ne représente plus qu’une image stylisée de la tête du taureau avec quelques variantes :

 

Têtes de boeuf

 

Tête de boeuf

 

Parallèlement, au moment où l’image se réduit, elle se met à représenter au-delà du taureau, tout ce qu’il symbolise : force, énergie, vigueur.

La troisième phase aboutit à la disparition de l’image figurative. La tête devient un simple trait sur lequel reposent les cornes :

A - 1

Le signe à l’étape suivante tourne à 90° et les cornes traversent la tête :

A à 90 degré

C’est le retournement complet de cette forme qui donnera le alpha grec, d’où provient le  » A  » de notre alphabet :

A - 2

 

Donc à l’origine, La lettre  » A  » viendrait d’un hiéroglyphe représentant un bœuf.

 

Lettre A - 2

 


 

Source :

http://j.poitou.free.fr/pro/html/ltn/a.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aleph_(lettre)

http://www.lem.lu/memoires/Veloso_ind.pdf

http://classes.bnf.fr/dossiecr/atelier/aleph.htm

http://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1859_num_3_1_66201

24 comments

  1. Merci beaucoup pour ton article très intéressant et enrichissant. Je me coucherai moins bête ce soir. Et du coup, j’attends avec impatience les explications sur les autres lettres de l’alphabet… 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Christine.

      En fait, c’est un article intéressant sous bien des aspects mais concrètement pas vraiment complet car il y aurait eu trop à dire sur le sujet.

      Exemple, la publication ne fait pas référence à l’alphabet sumérien et encore moins à celui de Mohenjo-daro et ceux qui sont encore bien antérieurs. Il l’effleure tout à peine (Mésopotamie).

      En quelques mots, l’alphabet tel que nous le connaissons à ce jour n’a pas pris naissance en Egypte, en Grèce et encore moins chez les phéniciens.

      En fait, il y a une trame commune à tous les alphabets (de par le monde), ce sont ce que l’on nomme les « soncepts » (langage idéophonémique) qui va bien au-delà de mon article assez rudimentaire.

      Merci pour ton intérêt et au plaisir de te lire Christine.

      Aimé par 1 personne

      1. Je comprends. Il est difficile dans ce domaine de proposer un article complet. Effectivement, il y a très peu de traces de la civilisation sumérienne, qui serait l’une des plus vieille, si ce n’est la plus ancienne. Il me semble, si je ne me trompe pas, que les sumériens seraient les ancêtres des chinois ? Bonne journée 🙂

        https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

        Aimé par 1 personne

      2. Il y a beaucoup d’autres civilisations avant les sumériens mais cela reste un sujet tabou… Et déjà pour sumer car toute notre ‘histoire’ repose sur : l’Égypte, la Grèce et la Rome antique et il ne faut surtout pas sortir de cet ordre établi…

        Aimé par 1 personne

    1. En fait, c’est un peu plus complexe mais je ne voulais pas en faire un roman.

      Si tu désires en savoir un peu plus, regarde les commentaires précédents le tiens, j’y ai développé un peu plus le sujet.

      Je te remercie pour ton intérêt Mary.

      Au plaisir de te lire.

      Bonne soirée.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s