Pensez à votre conjointe : mourez maintenant !

Publié par

 

Emmanuel Macron - 2

Le président de la République Emmanuel Macron lors du Congrès à Versailles le 9 juillet 2018 afp.com/ludovic Marin

 

 

C’est à vous, messieurs les retraités, que je m’adresse aujourd’hui. 90 % des titulaires de pensions de réversion sont en effet des veuves que Macron, grand soutien des chasseurs et lui-même fine gâchette exécutive, pourrait cibler dans le cadre de la réforme des retraites à venir. D’ores et déjà, le Nemrod élyséen a fait sonner le COR* pour préparer la population à cette nouvelle curée… 

 

Il est comme cela, Macron, fidèle en amitié. Et ce n’est évidemment pas sa faute si ses amis de la finance et du Medef dégustent plus volontiers du foie gras d’oie truffé que du pâté Hénaff et du Puligny-Montrachet de préférence au Gros plant. Or, c’est un fait : l’amitié oblige. Et c’est ainsi que l’ex-khâgneux « Bibiche »**, est contraint de prendre des mesures afin de sauvegarder les intérêts des puissants et préserver le ruissellement de richesses vers les classes moyennes et populaires.

 

Encore faut-il trouver de l’argent pour aider lesdits amis dans le besoin. Qu’à cela ne tienne, la réforme des retraites devrait offrir de belles possibilités de redistribution. Macron dispose bien d’un « projet ʺSoleil vertʺ » dans ses cartons, mais son application serait, de l’avis des conseillers élyséens, prématurée. Ce devrait être pour le 2e mandat, si ces naïfs d’électeurs consentent une nouvelle fois à se faire rouler dans la farine. Reste qu’il faut trouver du fric ! D’où l’idée de supprimer la pension de réversion des veuves.

 

Une mesure de salubrité publique, en l’occurrence. Il est patent que l’on manque en effet de logements pour les actifs dans les grandes agglomérations. Quant au nombre de places dans les EHPAD, il est notoirement insuffisant pour accueillir les nouveaux retraités dépendants. Or, mécaniquement, la suppression de la pension de réversion jettera dans la rue de nombreuses veuves qui ne pourront plus faire face à leurs charges locatives ou au coût de leur hébergement en EHPAD.

 

L’avantage de la mesure envisagée est donc évident : non seulement les personnes concernées ne toucheront plus leur pension de réversion, mais très rapidement elles devraient ne plus toucher de pension du tout, eu égard à la dureté de la survie dans la rue, entre faim, froid et agressions. « Dommage de ne pas pouvoir dès maintenant transformer ces personnes en nutriment ! » ne peut toutefois s’empêcher de penser le président Bibiche avec un soupir de frustration en visionnant avec ravissement les euthanasies de Soleil Vert sur fond de pastorale beethovénienne.

 

De nombreuses voix s’étant élevées pour protester contre cette mesure de suppression, les pouvoirs publics ont fait savoir qu’il n’était pas question de toucher à l’existant en matière de réversion dans la réforme des retraites. Ce sont donc les futures veuves qui devraient faire les frais de cette nouvelle coupe dans les droits sociaux. D’où la nécessité pour ces femmes de pouvoir disposer de la réversion avant que le texte de loi ne soit promulguée. Ce qui implique la disparition du conjoint en amont du travail législatif. Bref, pour parler clair, vous savez, messieurs les retraités, ce qu’il vous reste à faire : avaler le bouillon de 11 heures avant qu’il ne soit trop tard pour votre épouse.

 

Tout cela n’est pas sans rappeler Marcel Aymé. « Il n’y a pas que Jupiter dans la vie, il y a aussi Uranus  », nous ferait remarquer avec malice le grand écrivain s’il était encore de ce monde. Un romancier qui, saisissant la balle au bond, ne manquerait pas de transposer les mots qu’il avait lui-même placés dans la bouche de son truculent héros Léopold :

 

« Pour que la fin de vie de votre femme soit douce, claquez donc au plus vite, Macron est à ses trousses ! »***

 

Fergus

 

 

Macron

Emmanuel Macron

 


 

Source :

http://www.centpapiers.com/pensez-a-votre-conjointe-mourez-maintenant/

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pensez-a-votre-conjointe-mourez-205748

https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/macron-fixe-son-cap-pour-l-an-ii-avec-une-tonalite-sociale_2023853.html

 

 

Note :

Conseil d’orientation des retraites

 

** C’est l’éditorialiste Claude Askolovitch qui nous l’a appris dans sa revue de presse du 28 juin sur France-Inter : « Bibiche » était le surnom donné à Emmanuel Macron par Christian Monjou, professeur de khâgne au lycée Henri-IV.

 

*** Dans Uranus, ce sont ces mots qu’adresse Léopold à Andromaque : « Passez-moi Astyanax, on va filer en douce / Attendons pas d’avoir les poulets à nos trousses ».

30 comments

  1. J’aimerais bien dire qu’un certain président d’un certain pays est un malade mental, mais pour éviter des problèmes à tout le monde (y compris moi, car n’étant pas psychiatre je ne peux pas faire de diagnostiques), je vais me contenter de ceci: les fous sont attirés par le pouvoir car le pouvoir attire les fous! Macron, et tu?

    Aimé par 1 personne

      1. Ou, le pouvoir devrait être subdivisé en parts égales pour tout le monde. Et ça sera la responsabilité de chacun et chacune d’empêcher quiconque s’essaiera à avoir du pouvoir sur d’autres. Il y a des manières infinies de faire pour allouer du pouvoir. Elles ne sont pas toutes bonnes, et présentement de plus en plus de monde se rendent compte que la manière actuelle d’ordonner l’allocation du pouvoir n’est pas une bonne manière. Si les politiciens étaient réellement l’élite, ils feraient fortunes en fondant des entreprises de haute technologie ou quelque chose comme ça. Mais ils ne sont pas capables de faire ça, et la raison est simples: ce sont des sots, des polis petits chiens! Des animaux de compagnies qui font parfois de gros dégâts. Et on est collectivement l’Occident, dirigé par ça!
        Wouf wouf, le macaroni est-il prêt?

        Aimé par 1 personne

      2. Le maître à brosser, il ne fait que ça, brosser le chien et nettoyer les pipis. Et ça coûte cher le vétérinaire! Le pire, ce sont les usines à chiots.
        Ils veulent tous se faire adopter, mais parfois ça attrape des maladies etc etc,…

        Enfin, quel besoin affectif un politicien vient-il combler chez la population? Les enfants en veulent un alors ça en prend un? Faut se faire à l’idée, c’est soit le politicien, ou bien le chat russe laid!

        Aimé par 1 personne

      3. Ce sont des criminels. Les structures criminelles ont besoins de règles pour dissiper les doutes due à leurs mauvaises consciences. Avec le temps, ils deviennent désensibilisés, et là ils peuvent dévier des règles et des lois. Et quand ça se reproduit entre-eux, ça donne de drôles de spécimens. Les races de chiens ne sont pas toutes en bonnes santé!
        L’Humanité va devoir mettre ses culottes à un moment donné. Quand la poubelle est plaine…

        Aimé par 1 personne

      4. Il faut réveiller tout le monde, et ceux qui préfèrent dormir, peut-être sont-ils « complices »?
        Comme j’écris parfois, ne pas punir, mais ne pas oublier. Ceux qui punissent et qui oublient, c’est contraire à ce que les choses devraient être selon moi.
        À la fin, nous sommes tous et toutes complices de la vie et de la nature, même si parfois il y a des débiles violents qui font leur lois et qui l’imposent à tout le monde.

        Aimé par 1 personne

      1. c’est un série disponible sur netflix, elle est très bien et les personnages sont forts intéressants et attachants( avis perso). Si vous avez aimé Game of Thrones, vous aimerez ça aussi. Moins d’effets spéciaux mais plus de recherches historiques( en même temps l’un c’est fantaisie l’autre est historique d’une certaine façon, je ne sais pas si Ragnar a vraiment existé) le mode de vie de l’époque le combat de la religion, le Vikings avec leur Dieux les chrétiens avec leur Dieu et Jésus. Ragnar qui s’attache(non amoureusement lol) avec un moine anglais et lui demande plein de questions pour la foi chrétienne. Bref ça vaut la peine je pense que vous lui donnez ça chance a la série, je ne vous garanti pas que ça vous plaira mais regardez un ou deux épisodes et vous verrez 😉 Bonne semaine

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai suivi l’intervention d’une députée à l’Assemblée expliquant le cas de nombreuses femmes aux foyers, conjointes d’artisan etc… la réponse de la ministre semblait pourtant optimiste malgré tout .
    Reflexion pertinente donc pour toutes les épouses ?

    Aimé par 1 personne

    1. Ils n’ont pas fini de détruire les acquis sociaux. S’ils n’ont pas le temps, les autres qui viendront après finiront le ‘travail’.

      Ce ne sont que des employés (affairistes et carriéristes).

      Mais pour en revenir à ta question : Oui ! Pour toutes les épouses.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, mais voilà… l’empire monétaire s’effondrera comme toutes les autres civilisations avant nous et des communautés solidaires entières émergeront, tous ceux et celles qui ne veulent plus de ce système se réuniront, se rassembleront dans un esprit fraternel. Le don de soi est le propre de notre vraie nature… et nous revenons de plus en plus à la Nature! Rien ne dur, tout se transforme, ainsi naissent les révolutions!!!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.