Ce paysan boulanger fabrique son pain avec un blé datant du Moyen Âge [Vidéo]

Publié par

 

Blé

 

Grâce à une variété de blé remise en terre par son père il y a quelques années, Paul fabrique désormais sa propre farine et son propre pain.

 

Pour manger mieux, peut-être faudrait-il commencer par produire autrement. C’est le choix qu’a fait Paul, un paysan-boulanger qui, près de Nîmes, fabrique son pain à partir d’un blé datant du Moyen Âge. Explications.

 

Ce blé très ancien, c’est la Touzelle. Tombé dans l’oubli, il a été redécouvert par Henri, le père de Paul, il y a quelques années. Depuis, notre boulanger en cultive sur 3 hectares, ce qui lui permet de fabriquer sa propre farine dans son propre moulin, et de faire cuire son propre pain, un pain rare et particulièrement pauvre en gluten. Regardez (un reportage signé France 3 Occitanie) :

 


 

Boulanger - 1

 


 

Time : 1 mn 48 / [1]

 


 

Henri, le père de Paul : « J’ai semé à la main, d’abord dans mon jardin, puis après un peu plus grand, puis je récoltais à la faucille. »

 

Un travail de patience et de passion qui, aujourd’hui, permet d’alimenter des supermarchés bio en pains sûrs et sains. Un immense bravo.

 


 

Pain

 


 

Source :

https://positivr.fr/pain-ble-moyen-age/

http://amap.delagouttedeau.free.fr/spip.php?article21

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/gard/nimes/nimes-il-fabrique-son-pain-ble-datant-du-moyen-age-1522542.html

 

Vidéo :

[1] Nîmes : il fabrique son pain avec un blé datant du Moyen-âge – France 3 Occitanie / YouTube

 

Pour plus de détail sur le blé :

Les nouveaux blés sont comparables à des OGM

9 commentaires

      1. Oui tout à fait! J’essaie d’aller au maximum à la biocoop pour éviter les OGM ou de prendre du pain au Sarrasin (farine très peu traitée)… On parle tellement des intolérances au gluten en ce moment qu’on en oublie parfois les OGM…

      2. Et pour la farine qui compose pains, pâtes, gâteaux ,etc.. on en oublie effectivement qu’elle est génétiquement modifiée.

        Il faut dire qu’ils ne le crient pas sur les toits… Donc peu connu.